Publié le 31/07/2017

Une nouvelle école de production pour l'ICAM

ICAM
ICAM

L’Icam ouvre une école de production sur son site de Paris-Sénart, un dispositif de formation unique en Île-de-France

L'Icam ouvre une école de production sur son site de Paris-Sénart, un dispositif de formation unique en Île-de-France

Avec un rôle de formation et d'insertion des jeunes par l'activité professionnelle, l'Icam, avec ses écoles de production (Toulouse – créée en 2000, Lille en 2008 et Nantes en 2016), forme des jeunes de 15 à 18 ans, en échec ou difficulté scolaire/personnelle, à des métiers recherchés dans des filières en tension pour faciliter leur insertion professionnelle. En septembre 2017, une nouvelle école de production verra le jour, sur son site de Paris-Sénart.

Les écoles de production sont des établissements privés, à but non lucratif, déclarés au rectorat de l'académie. À ce titre, elles préparent aux diplômes d'Etat (CAP, Bac Pro). Elles sont regroupées au sein de la Fédération Nationale des Ecoles de Production (FNEP). La France en compte une trentaine à ce jour. Unique école de production dans la région Île-de-France, l'Icam compte démarrer avec une première promotion de 10 étudiants maximum. Durant deux ans, ils se formeront au métier de conducteur d'installation de production, dans l'optique d'obtenir un CAP. L'Icam ouvre également une école de production à La Roche-sur-Yon en Vendée à la rentrée 2017.

Un modèle pédagogique unique : faire pour apprendre

L'école de production met en oeuvre une pédagogie adaptée afin de faire de ces jeunes de bons professionnels, immédiatement employables, ou pour leur permettre de poursuivre une formation. Pour cela, l'élève consacre deux tiers de son temps dans la réalisation de commandes aux conditions du marché, accompagné par des maîtres professionnels, pour de vrais clients tels que des entreprises industrielles.

En choisissant ce modèle pédagogique, les écoles de production visent l'intégration progressive à la vie professionnelle, avec ses rythmes, ses exigences et ses liens sociaux. L'apprentissage du métier et du travail en équipe se fait à travers les contraintes qu'impose la production. Cette approche permet également de remettre le jeune dans une logique de confiance en lui-même et de valorisation de ses capacités.

Ce dispositif a fait ses preuves. L'Icam affiche en moyenne un taux de réussite à l'examen de 93 %* tous sites confondus. A ce jour, près de 100 % des élèves ayant suivi la formation, retrouvent un projet professionnel.

Forte proximité avec le monde des entreprises

Chaque école de production de l'Icam entretient des relations étroites avec les entreprises régionales. Des investissements sont régulièrement réalisés afin d'assurer un enseignement en phase avec le marché et de garantir une qualité de service aux entreprises.

En Île-de-France, l'Icam, qui bénéficie du soutien de la Communauté d'agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart et de la Maison de l'Emploi et de la Formation de Sénart, compte parmi ses partenaires le Groupe LPF (Le Piston Français), BMO, KG Industrie ou encore Supadis.

La formation proposée, usinage et fabrication additive (type impression 3D), vise à former des opérateurs en charge de conduire des machines automatisées quel que soit le domaine de production : agroalimentaire, emballage (carton, plastique), métallurgie, plasturgie, bâtiment, imprimerie, etc.

Installée au coeur du site Icam, l'école de production bénéficiera de tous les équipements de l'école d'ingénieurs dont le Fab Lab, un espace de travail collaboratif dédié à l'innovation, à la créativité et au prototypage.

* 93 % représente uniquement le taux de réussite des élèves qui se sont présentés à l'examen, excluant donc les jeunes qui n'ont pas suivi entièrement la formation. Ce taux s'élève à 65 % en incluant l'ensemble des jeunes qui intègrent les écoles de production.

A propos de l'Icam

L'Icam, école d'ingénieurs créée en 1898, possède neuf campus en France et à l'étranger : Lille, Paris-Sénart, Nantes, Vannes, La Roche-sur-Yon, Toulouse, Pointe-Noire, Douala et Chennai. Avec plus de 6 000 étudiants, apprentis et stagiaires sur l'ensemble de ses sites, l'Icam se positionne comme une école majeure dans le paysage de l'enseignement supérieur. L'Icam se structure en trois pôles d'activité : l'enseignement supérieur, la formation professionnelle et le service aux entreprises.

Près de 600 ingénieurs généralistes sont diplômés chaque année en France, dont près de la moitié par la voie de l'apprentissage. L'établissement propose également des formations qualifiantes et diplômantes allant du CAP au Mastère Spécialisé, et dispose d'écoles de production.

L'Icam propose par ailleurs aux entreprises un panel complet de services : R&D, études pluridisciplinaires, conception et réalisation de machines spéciales, essais, etc. Plus de 200 projets sont ainsi réalisés chaque année par l'Icam pour les entreprises. Plus d'informations sur les formations et les projets : www.icam.fr

Pour plus d'informations : benjamin.chabroux@icam.fr

©ICAM

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017