Publié le 02/09/2013

Un Parc XXL pour Sénart

PRD et la SOFADE, la Foncière du groupe Norbert Dentressangle, vont construire 230 000 m² dans le nouveau parc logistique et industriel de l’A5 (Sénart). Ils ont saisi l’opportunité de prendre pied sur l’un des derniers grands programmes d’Île-de-France, directement connecté à trois autoroutes et à la voie ferrée. 75 hectares sont encore disponibles à la vente sur les 200 que comporte le projet.

PRD et la SOFADE, la Foncière du groupe Norbert Dentressangle, vont construire 230 000 m² dans le nouveau parc logistique et industriel de l'A5 (Sénart). Ils ont saisi l'opportunité de prendre pied sur l'un des derniers grands programmes d'Île-de-France, directement connecté à trois autoroutes et à la voie ferrée. 75 hectares sont encore disponibles à la vente sur les 200 que comporte le projet.

Les grandes manœuvres ont commencé à Sénart, pour la réalisation du Parc industriel et logistique de l'A5. La référence à l'autoroute voisine est tout à fait explicite. “À cheval sur les communes de Moissy-Cramayel et de Réau, le site bénéficie d'une accessibilité routière exceptionnelle avec des accès immédiats à l‘A5a, l'A5b mais aussi à la Francilienne”, détaille Frédéric Cavan, Directeur du développement économique de l'EPA Sénart. Ajoutez-y l'embranchement ferroviaire et tout est dit, ou presque. L'autre atout de ce nouveau Parc, c'est sa taille XXL, “Il constitue l'une des dernières opportunités de cette envergure en île-de-France, poursuit Frédéric Cavan. L'EPA Sénart, qui venait de boucler son parc Parisud (230 ha), n'a donc pas hésité à mobiliser ces 200 ha. Une fois ôtés les espaces publics et les voiries, il reste 132 ha cessibles, soit de quoi construire 550 000 m2 SP... et accueillir environ 2 600 emplois, non seulement dans la logistique, mais aussi dans l'industrie”.
Les arguments de l'EPA Sénart ont rapidement fait mouche puisque les premières sociétés, de tout premier ordre, investissent déjà la place. Bergerat Monnoyeur (groupe Caterpilar) y a installé une Direction régionale tandis que Geodis, (logistique des pièces détachées pour la SNCF) s'est implanté aux portes du Parc, qu'il aura bientôt vocation à rejoindre. Cette belle dynamique se poursuit puisque, cette année, deux grands groupes français spécialisés dans l'immobilier logistique (PRD et la SOFADE) ont coup sur coup décidé d'y construire, confortant la stratégie de l'EPA Sénart qui a misé sur des bâtiments de grande taille favorisant les économies d'échelle et permettant  la présence permanente d'une main d'œuvre qualifiée.

Bientôt les trois premiers bâtiments
Premier en lice, PRD, “le leader français de la promotion/construction de bâtiments logistiques avec plus de 2,6 millions de m2 partout en France”, explique l'un des associés Romain Peyronie. Le groupe est loin d'être un inconnu en Seine-et-Marne puisqu'il y est le leader de sa spécialité avec plus de 600 000 m2 réalisés ces 15 dernières années. “Ici, nous avons acquis 14 ha pour réaliser un bâtiment de 62 000 m2. Proposé à la vente et/ou à la location, il sera divisible en lots de 24, 48 ou 62 000 m2.” Aucun tarif n'est encore divulgué, la société faisant valoir qu'elle construira des locaux “à la carte” pour satisfaire les exigences et demandes les plus spécifiques de ses clients. Une seule certitude : le PC a été obtenu et la construction démarrera dès que la commercialisation aura abouti. SOFADE, la Foncière du Groupe Norbert Dentressangle, a elle aussi sauté sur l'occasion d'étoffer son offre au Sud de l'Île-de-France.
Déjà à la tête de plus de 700 000 m² d'entrepôts pour le compte de Norbert Dentressangle ou d'autres opérateurs, elle a acquis 34 ha du Parc de l'A5 en vue d'y construire deux bâtiments – l'un de 90 000 m2 , l'autre de 70 000 m2 environ. “Nous avons déposé le PC en juillet, annonce Vincent Menez, le Directeur général de la SOFADE, et espérons que la commercialisation d'un premier bâtiment aboutira avant la fin de l'année pour une livraison en 2015. Le coût de cette 1ère tranche s'élève à plus de 45 M€. “Un investissement raisonnable, estime Vincent Menez, compte-tenu de l'accessibilité et de la visibilité du site. Les terrains bien situés, permettant de construire d'aussi vastes locaux, ne sont plus pléthore en Île-de-France. Il fallait saisir cette opportunité”.

l.benko@smd77.com

“Il nous suffira de douze mois, après la signature du contrat, pour construire à notre client un bâtiment de plus de 62 500 m2.”
Romain Peyronie, DGA et Associé de PRD Promotion


Perspective Réau-Moissy - Façade, quais et bureaux. © Atelier d'architecture Emmanuel Gutel et Thomas Deschamps

En chiffres...

- 200 ha de terrain
- 132 ha cessibles pour réaliser environ 550 000 m2 de bâtiments logistiques et d'activités industrielles
- 70 € le m2 de terrain, commercialisation EPA Sénart
- 14 ha acquis par PRD pour la construction d'un bâtiment de 62 800 m2 proposé par cellules de 24 000, 48 000 ou 62 000 m2 à la vente ou à la location
- 34 ha acquis par SOFADE pour la réalisation de 170 000 m2 en deux bâtiments, commercialisés uniquement en location
- 2 600 emplois à terme sur le site
- Accès immédiat à la Francilienne et aux autoroutes A5a et A5b
- À 30 km de Paris
- À 2 km de la Gare RER D Lieusaint-Moissy (Gare de Lyon à 35')
- À 25 km d'Orly et à 50 km de Paris-CDG

... Et en dates

2008 - Arrêté de création de la ZAC
2010 - 1ère implantation : direction régionale de Bergerat Monnoyeur
2011/2012 - Consultation des promoteurs/investisseurs par l'EPA Sénart
2013 - PRD obtient son PC et SOFADE (immobilière Norbert Dentressangle) dépose le PC de son premier bâtiment
fin 2014 / début 2016 - Démarrage et livraison de leurs bâtiments

SOURCE

Trajectoires n° 32 – SEPTEMBRE-OCTOBRE 2013

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017