Publié le 03/06/2011

Tridex à Meaux : Un pionnier de la “reverse logistic”

Fondée il y a dix ans à Meaux, Tridex est spécialisée dans la collecte et le tri des “ratés” de la production industrielle, produits invendables et invendus. Entraînée par son ambitieux PDG et profitant de l’effet “Grenelle 2”, son activité est en pleine expansion.

Fondée il y a dix ans à Meaux, Tridex est spécialisée dans la collecte et le tri des “ratés” de la production industrielle, produits invendables et invendus. Entraînée par son ambitieux PDG et profitant de l'effet “Grenelle 2”, son activité est en pleine expansion.

Clément Lefebvre, PDG de Tridex

“Avant même de passer le bac, je voulais déjà monter mon entreprise.” Clément Lefebvre a tout juste 26 ans lorsqu'il fonde sa société avec Alexis de Fombelle, son associé d'alors. Dans ses bagages, une licence de chimie et trois années chez Veolia en tant que commercial dans la collecte et le tri des déchets industriels toxiques. C'est de cette première expérience professionnelle que lui vient l'idée phare qui lui manquait pour se lancer. Ce sera donc Tridex, spécialisée en reverse logistic (ou gestion des retours), créée en 2000 à Meaux avec l'appui d'un business angel. “Entre la conception et l'utilisation, de nombreux produits quittent la chaîne de flux, ce qu'on appelle la supply chain”, explique Clément Lefebvre. Il peut s'agir de résidus des processus de fabrication (tels que papier, carton, plastique, bois, métaux...), de produits refusés au contrôle qualité, de surstocks, d'invendus, de pannes au déballage ou encore de produits en fin de vie. Tridex se positionne plus particulièrement sur les produits invendables ou invendus. “On était des pionniers dans le recyclage”, s'enthousiasme le jeune PDG qui remporte très vite un premier succès auprès des producteurs de boissons (sodas, jus de fruit, bières...) avec la destruction de bouteilles pleines, en surstock ou défectueuses. Tridex sépare l'emballage du liquide puis les recycle chacun de leur côté (le liquide est envoyé en alimentation animale, en compostage ou en méthanisation pour fabriquer du biogaz). Cette réussite initiale permet à la jeune entreprise de convaincre de nouveaux investisseurs. 5 millions d'euros seront ainsi misés sur elle par des fonds d'investissement, convaincus de son fort potentiel. Dix ans plus tard, pari tenu : Tridex est non seulement leader dans la destruction des boissons mais également dans celle de CD et DVD : jusqu'à 100 000 exemplaires traités par jour. De plus, l'entreprise est très bien positionnée dans le domaine de la cosmétique puisqu'elle gère le retour des invendus cosmétiques de 26 000 pharmacies et 3 000 points de la grande distribution. “Le marché du recyclage, soutenu par la loi Grenelle 2, est en fort développement”, analyse Clément Lefebvre “et notre expertise dans ce domaine est dorénavant reconnue.” Sur un an, Tridex a ainsi enregistré une hausse de 55 % de son chiffre d'affaires avec 4,1 millions d'euros pour 2010 et ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. La preuve : deux nouveaux fonds d'investissement s'apprêtent à la rejoindre, à hauteur de 2,9 millions d'euros. Objectif : lancer une installation permettant de traiter les bio-déchets et les invendus de la grande distribution et de l'agroalimentaire. “La première installation du genre en Île-de-France !” précise Clément Lefebvre. Une nouvelle étape qui devrait permettre à Tridex de multiplier sa taille par dix d'ici 2015.

www.tridex.net

“Le marché du recyclage, soutenu par la loi Grenelle 2, est en fort développement, et notre expertise dans ce domaine est dorénavant reconnue.”
Clément Lefebvre, PDG de Tridex

Tridex c'est quoi ?

- 4,1 millions d'euros de CA en 2010
- + 55 % de CA en 2010
- 50 salariés
- 8 400 m2 d'entrepôts
- 10 millions de bouteilles traitées par an
- Jusqu'à 100 000 CD et DVD traités par jour

Les dates

2000 - Création de Tridex
2001 - Installation de la chaîne de déconditionnement de boissons
2004 - Arrivée de l'investisseur OTC Asset Management
2008 - Installation d'une chaîne recyclage CD/DVD
2009 - Arrivée de Société Générale Asset Management

SOURCE

Trajectoires n° 21 – JUIN-JUILLET-AOUT 2011

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 10/2017
Format : 10/2017