Publié le 09/09/2015

Suramortissement mode d’emploi

Le 16 avril, le Gouvernement a entériné une mesure de suramortissement destinée à inciter les entreprises à investir.

Une mesure exceptionnelle en faveur de l'investissement productif des entreprises a été votée par le Sénat en avril dernier. Elle propose une déduction d'impôt qui s'ajoute à l'amortissement classique et s'élève à 40 % du prix de revient de l'investissement, ce qui représente donc un double avantage : en termes de trésorerie mais aussi de rendement. Sur un investissement de 100 000 euros, par exemple, l'économie supplémentaire d'impôt par rapport à un investissement traditionnel s'élève à 13 000 euros. Peuvent en bénéficier toutes les entreprises soumises au régime réel d'imposition sans distinction de secteur ni de taille, pour des investissements entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016. Elle se répartit linéairement sur toute la durée d'utilisation du bien.

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017