Publié le 31/01/2014

Sauermann, à Chevry-Cossigny : un champion de l'industrie made in France

Installée à Chevry-Cossigny, Sauermann est l'un des leaders de la pompe de relevage de condensats, sans laquelle les installations de chauffage, réfrigération et climatisation seraient de véritables bouillons de culture. Tentée hier par l'aventure chinoise, l'entreprise mise aujourd'hui sur la qualité made in France.

Installée à Chevry-Cossigny, Sauermann est l'un des leaders de la pompe de relevage de condensats, sans laquelle les installations de chauffage, réfrigération et climatisation seraient de véritables bouillons de culture. Tentée hier par l'aventure chinoise, l'entreprise mise aujourd'hui sur la qualité made in France.  

“Tous les systèmes de réfrigération, de chauffage et de climatisation génèrent de petites gouttelettes d'eau qu'il faut évacuer”. Danièle Marchadier est directrice générale de la société Sauermann, l'un des leaders de la “pompe de relevage de condensats”.

Un intitulé quelque peu hermétique mais un marché d'envergure : “Si cette eau issue de la condensation stagne, elle génère un développement microbien”. Soit, alors, l'eau est rejetée par gravitation, soit elle est évacuée plus rapidement par une pompe de relevage de condensats dont Sauermann est l'un des principaux fabricants. Créée en 1976 par Robert Sauermann, à Pontault-Combault, l'entreprise n'est à l'époque qu'un simple négociant. “Nous proposions des services et des produits dans les métiers du chauffage et du froid” retrace Danièle Marchadier, “mais nous ne fabriquions pas”. En 1989, la société est rachetée par Jean-Louis Villandre qui décide de réaliser ses propres produits. Sauermann nouvelle génération s'adresse à deux types de clientèle : les fabricants qui intègrent les pompes dans leurs appareils de climatisation et les distributeurs spécialisés.En 2000, l'entreprise déménage à Chevry-Cossigny avant d'être rachetée, en janvier 2004, par le belge Serge Bohyn. “Il a restructuré, recapitalisé, renforcé l'entreprise et a engagé une nouvelle phase de croissance”, s'enthousiasme la directrice de sauermann. Serge Bohyn crée des filiales à l'international afin de développer et distribuer ses produits : en Chine, à Hong Kong, aux États-Unis... “Nous sommes passés d'un réseau d'agents à un réseau de structures en propre dans le but d'adapter notre offre aux marchés locaux”. Sauermann implante également une partie de sa production dans la banlieue de Shanghai avant de faire le chemin inverse en 2013. “Nous avons voulu nous recentrer sur la qualité, l'innovation et la réactivité” explique t-elle. “Aujourd'hui, notre site français assure 80 % de notre production”. Un parcours modèle à l'heure du made in France et du “redressement productif”. Avec 20 millions d'Euros de chiffre d'affaires, Sauermann est le leader incontesté de la pompe à piston oscillant. Afin de maintenir son avance sur la concurrence, l'entreprise investit 4 % de son chiffre d'affaires dans la Recherche et Développement et possède une équipe d'ingénieurs intégrée qui conçoit, développe et améliore en permanence ses produits. Une méthode gagnante : la société affiche une croissance à deux chiffres, une performance qui reste exceptionnelle pour le secteur du bâtiment. “C'est notre innovation qui fait la différence : on ne se contente plus de pomper les condensats, mais on cherche aussi des solutions pour les traiter pour une meilleure qualité sanitaire des eaux rejetées”. Objectif affiché : “être toujours plus silencieux, plus performant, plus compact et plus écologique”.

+ d'infos : www.sauermannpumps.fr

 Danièle Marchadier, directrice générale de Sauermann Industrie.

”En réimplantant la quasi-totalité de notre production en France, on a voulu se recentrer sur la qualité, l'innovation et la réactivité”.
Danièle Marchadier, directrice générale de Sauermann Industrie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sauermann c'est

- 20 millions de CA
- 7 filiales dans le monde
- 4 % du CA investi dans la R & D
- 4 300 m2 de surface pour le site de Chevry-Cossigny
- 46 salariés depuis 2012

Les dates

1976 - Création de Sauermann à Pontault-Combault
1989 - Rachat par Jean-Louis Villandre
1991 - Sauermann commence à fabriquer ses propres pompes
2000 - Déménagement à Chevry-Cossigny
Janvier 2004 - Rachat par Serge Bohyn
2013 - Rapatriement de la majorité de la production en France et lauréat régional des trophées de l'innovation INPI 2013

SOURCE

Trajectoires n° 34 – FEVRIER-MARS 2014

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 10/2017
Format : 10/2017