Publié le 26/09/2011

Gare TGV : une belle victoire d'étape pour l'Entente Évry-Corbeil-Sénart-Melun

L'annonce, lundi 26 septembre, par le président de Réseau Ferré de France (RFF), Hubert du Mesnil, d'implanter deux gares TGV en Ile-de-France, à Orly et à Sénart- Lieusaint, suscite les réactions très favorables des présidents de l'Entente Évry-Corbeil-Sénart-Melun.

 

 Communiqué de presse – lundi 26 septembre 2011

Gare TGV : une belle victoire d'étape pour l'Entente Évry-Corbeil-Sénart-Melun

L'annonce, lundi 26 septembre, par le président de Réseau Ferré de France (RFF),Hubert du Mesnil, d'implanter deux gares TGV en Ile-de-France, à Orly et à Sénart-Lieusaint, suscite les réactions très favorables des présidents de l'Entente Évry-Corbeil-Sénart-Melun.

"Je suis extrêmement heureux, se félicite Jean-Jacques Fournier, président du Syndicat d'agglomération nouvelle de Sénart. Voilà des années que nous nous battons pour mener à bien des projets qui valorisent le territoire. La gare TGV sera un formidable levier pour le développement économique de notre région et pour le bien-être des habitants. La décision de RFF est le résultat de la mobilisation de tous les acteurs du quadrant sud-est francilien. Cette victoire témoigne de la pertinence stratégique de notre Entente Evry- Corbeil-Sénart-Melun".

"C'est l'un des plus grands événements survenus dans notre région depuis plus de dix ans, estime le président du San de Sénart en Essonne, Dominique Verots. C'est le signe d'un nouveau départ pour Sénart et les agglomérations voisines. Cette gare représente un formidable potentiel de développement pour le sud francilien".

"Je ne peux que me réjouir de la décision de Réseau Ferré de France d’implanter les deux futures gares TGV à Orly et à Sénart-Lieusaint, déclare Manuel Valls, maire et président de la Communauté d'agglomération d'Evry. Si la première était attendue, la deuxième constitue pour nous une excellente nouvelle en termes d’attractivité et de développement. La gare de Sénart-Lieusaint facilitera la desserte ferroviaire d’un espace urbain de 400 000 habitants, 150 000 emplois et plusieurs milliers d’entreprises. Elle sera un atout majeur pour que nos territoires du sud francilien s’inscrivent pleinement dans les grandes perspectives d’aménagement de la région capitale. Pour l’agglomération Evry Centre Essonne, cette décision vient naturellement renforcer la candidature de l’hippodrome de Ris-Orangis à l’obtention du grand stade de la Fédération française de rugby."

Pour Bernard Gasnos, président de la Communauté d'Agglomération Melun Val de Seine : "C'est une décision très favorable, qui va nous permettre de raccrocher la Seine-et-Marne au Grand Paris, et c'est un atout pour le développement économique de ce secteur sud-est, tant pour le San de Sénart que pour l'agglomération de Melun. Cette gare va nous rapprocher des grandes liaisons nationales et des aéroports d'Orly et de Roissy. Nous ne pouvons qu'en tirer des bénéfices, en matière de développement économique, d'emploi et de déplacements. Je me félicite que nos agglomérations se soient unies autour d’un tel projet. L’union fait la force".

Le maire de Corbeil-Essonnes et président de la Communauté d'agglomération de Seine-Essonne, Jean-Pierre Bechter, se réjouit également de la  écision de RFF : "Toutes les communes de notre Entente s'étaient prononcées en faveur de cette localisation. Nous sommes donc naturellement très heureux. Lorsqu'on regarde une carte, il est difficile d'imaginer une autre situation pour cette seconde gare en Ile-de- France. On peut dire que nous avons bien anticipé avec le T zen, qui relie d'ores et déjà Sénart et Corbeil".

La future gare TGV sera sans aucun doute à l'ordre du jour de la prochaine conférence de l'Entente intercommunale, qui doit se tenir lundi 14 novembre, au siège de la Communauté d'Agglomération Melun Val de Seine.

Contact : Roland Puig / 01 64 13 17 32 / r.puig@san-senart.fr

  

 

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 10/2017
Format : 10/2017