Publié le 06/02/2013

MOULINS BOURGEOIS, à Verdelot : quatre generations de meuniers

Intimement liée au terroir local, l’histoire des Moulins Bourgeois débute en 1895. Quatre générations de meuniers plus tard, l’entreprise familiale cultive une relation de confiance et de proximité avec les artisans-boulangers de la région.

« Notre stratégie, c'est d'être un moulin régional. Nous achetons notre blé dans un rayon de 70 km et livrons dans un rayon de 200 km. »

Intimement liée au terroir local, l'histoire des Moulins Bourgeois débute en 1895. Quatre générations de meuniers plus tard, l'entreprise familiale cultive une relation de confiance et de proximité avec les artisans-boulangers de la région.

Julien Bourgeois, co-directeur des Moulins Bourgeois.

 

 

 

 

 

 

“Tout a commencé en 1895, avec mon arrière-grand-père et son frère”. Lorsque Julien Bourgeois se penche sur l'histoire de l'entreprise familiale qu'il co-dirige avec son aîné David, c'est toute l'histoire d'un terroir qui affleure. “A l'époque, sur le petit Morin, il y avait quarante moulins...”. Il était une fois deux frères et un moulin, à Couargis. En 1905, ces derniers passent du statut de gérants à celui de propriétaires, tandis qu'un troisième frère achète un moulin à Verdelot. En 1935, la production de Couargis est stoppée et toute l'activité ramenée sur le site de Verdelot, modernisé pour l'occasion. “Depuis cette période, nous avons en permanence investi pour nous améliorer” retrace Julien Bourgeois. L'entreprise peut même aujourd'hui s'enorgueillir de posséder l'un des moulins les plus modernes d'Europe, avec une capacité d'écrasement de 450 tonnes de blé en 24 heures ! Un tel équipement laisserait à penser qu'elle s'adresse à l'industrie et à un marché international. Bien au contraire : “notre démarche et notre stratégie, c'est d'être un moulin régional” affirme Julien Bourgeois. “Nous achetons notre blé dans un rayon de 70 km et livrons dans un rayon de 200 km. Nous sommes des défenseurs de l'artisanat ! Nos clients sont exclusivement des artisans-boulangers. Notre travail, c'est de leur apporter de la farine de qualité : à la manière des vignerons, nous mélangeons les variétés de blés, les terroirs”. 80 % de la production des Moulins Bourgeois sont constitués de farine de blé pour la fabrication de la baguette parisienne ou de tradition. Les 20 % restants sont destinés aux pains spéciaux. L'entreprise familiale a ainsi investi, il y a trois ans, dans la construction d'un moulin à meules de pierre, à plus petit débit, qui permet une plus grande diversité : farine de blé complet et farines biologiques de toutes sortes. “Un marché de niche pour les boulangers qui veulent faire des pains à l'ancienne” explique Julien Bourgeois. Leur stratégie est claire : être à l'écoute des clients. C'est dans cette même logique qu'ils multiplient les services. “Les boulangers vendent et rachètent un fond de commerce en moyenne tous les sept ans. Nous les mettons en relation avec des agences spécialisées, des avocats, nous les conseillons sur la vente et l'achat, leur octroyons des prêts”. Les Moulins Bourgeois proposent également de nombreuses formations gratuites, pour mettre en place des recettes, aider à développer un nouveau pain ou encore former aux techniques de vente. “Nous ne sommes pas que des marchands de farine” conclut Julien Bourgeois, “et c'est de cette façon que nous comptons continuer à nous démarquer”.

 + d'infos : www.moulinsbourgeois.com

LES MOULINS BOURGEOIS C'EST QUOI ?

- 2 moulins
- 50 000 tonnes de blé moulues par an
- 28 millions d'€ de CA
- 80 salariés
- Une flotte de 20 camions
- 5 boulangers démonstrateurs

LES DATES
1895 - Acquisition du moulin de Couargis par les frères Bourgeois
1905 - Acquisition du moulin de Verdelot
1935 - Concentration de la production à Verdelot
2005 - Hubert Bourgeois transmet la direction des Moulins à ses deux fils, Julien et David

SOURCE
Trajectoires n° 29 – FEVRIER - MARS 2013

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 08/2017
Format : 08/2017