Publié le 03/10/2011

L'Icam choisit Sénart pour sa nouvelle école d'ingénieurs.

L'Icam a choisi Sénart pour implanter en Ile-de-France sa neuvième école d'ingénieurs.

Objectif : constituer à terme un véritable pôle des sciences de l'ingénieur avec l'Université Paris Est Créteil. 

L'Icam a choisi Sénart pour implanter en Ile-de-France sa neuvième école d'ingénieurs.

Objectif : constituer à terme un véritable pôle des sciences de l'ingénieur avec l'Université Paris Est Créteil.

Les discussions engagées depuis quelques mois entre le Syndicat d'agglomération nouvelle de Sénart et l'Institut Catholique d'Arts et Métiers viennent d'aboutir favorablement. Le 29 septembre, le conseil d'administration du groupe Icam a choisi Sénart pour construire sa nouvelle école d'ingénieurs. L'Icam se déploie aujourd'hui sur 5 sites en France et 3 à l'étranger, qui forment des ingénieurs reconnus, dans de nombreux secteurs d'activité, pour leur sens des responsabilités et leurs valeurs humaines, aptes à placer le développement de l'entreprise au service de l'homme. Créée en 1898 par des chefs d'entreprises, l'école a conservé de son histoire spécifique une véritable dimension humaniste qui sous-tend l'ensemble de sa démarche pédagogique.

"Nous avions identifié quinze sites potentiels pour nous implanter en Ile-de-France, indique Jean-Michel Viot, directeur-général de l'Icam. Nous avons approfondi les études sur quatre d'entre eux avant de choisir Sénart pour trois raisons principales. Nous avons été très bien accueillis et le territoire fait preuve de beaucoup de dynamisme économique. Enfin, la présence de l'Université Paris Est Créteil, de la gare RER et du T zen sont autant d'atouts pour cette implantation".

Les étudiants sénartais de l'Icam effectueront leur première rentrée dès 2012 dans des locaux provisoires, sur le campus universitaire de Sénart. L'Icam souhaite également le lancement en 2012, au Carré Sénart, du chantier de sa première tranche (7 000 m2 et 17 millions d'euros d'investissement), ainsi que celui d'une résidence de 300 étudiants, pour une ouverture prévisionnelle en septembre 2014. Au terme d'une dizaine d'années, l'école s'étendra sur 20 000 m2 et accueillera 1 000 étudiants et 300 apprentis, ainsi que 120 postes à plein temps de personnels administratifs et d'enseignants, dont 90 enseignants chercheurs. La nouvelle école francilienne de l'Icam regroupera trois pôles d'activités : l'enseignement supérieur, la formation professionnelle et les services aux entreprises.

Le projet de l'Icam reçoit le soutien du Conseil régional d'Ile-de-France, du Conseil général de Seine-et-Marne, du San de Sénart, de l'Etablissement public d'aménagement de Sénart et bien sûr de l'UPEC. L'Université souhaite développer avec l'Institut un véritable pôle sénartais des sciences de l'ingénieur, en lien avec les secteurs économiques de l'aéronautique, de la logistique, de la santé et de l'écologie industrielle.

Les réactions

Jean-Jacques Fournier : "Une belle semaine pour Sénart" "J'éprouve naturellement une grande satisfaction après cette confirmation des administrateurs de l'Icam, déclare le président du San de Sénart. Les deux décisions très positives de la gare TGV et de l'école d'ingénieurs, dans la même semaine, prouvent que Sénart est un territoire attractif. Notre objectif numéro un reste le développement économique et ces deux projets correspondent parfaitement aux attentes des entreprises".

Michel Bisson : "Une grande victoire pour le territoire" "C'est une grande victoire pour le territoire, indique le maire de Lieusaint. Cette école va renforcer la formation supérieure dans notre bassin de vie et nos jeunes en ont besoin. L'Icam sera l'un des maillons essentiels de notre politique de réindustrialisation, en complémentarité avec notamment les nouvelles filières de l'économie verte. Cette implantation témoigne aussi de la capacité de Sénart à innover, en dépit d'un contexte de crise".

Source : Communiqué de presse – vendredi 30 septembre 2011 (San de Sénart/Icam)   

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017