Publié le 04/04/2012

Le Val d’Europe cultive l’avenir en pépinière

Le SAN du Val d’Europe disposera en septembre de sa propre pépinière d’entreprises, plus particulièrement dédiée aux jeunes PME des secteurs des technologies de l’information et de la communication (TIC), des éco-activités et de la santé. Avantage : c’est le premier équipement de ce type en Seine-et-Marne à proposer des ateliers.

Le SAN du Val d'Europe disposera en septembre de sa propre pépinière d'entreprises, plus particulièrement dédiée aux jeunes PME des secteurs des technologies de l'information et de la communication (TIC), des éco-activités et de la santé. Avantage : c'est le premier équipement de ce type en Seine-et-Marne à proposer des ateliers.

Début mars, une cinquantaine de dossiers de pré-inscription(1) ont été envoyés par le service du développement économique du SAN Val d'Europe aux jeunes entrepreneurs désireux de s'installer dans sa nouvelle pépinière. La plupart ont découvert ce futur équipement, qui ouvrira à la rentrée prochaine dans l'enceinte du parc international d'entreprises du Val d'Europe, lors des deux dernières éditions du salon des entrepreneurs ou il était présenté sur le stand “Seine-et-Marne”.
Parmi les candidats à l'implantation, seules sont éligibles les PME déjà existantes mais de moins de trois ans, qui bénéficieront d'un bail de 24 mois renouvelable une fois. “Un comité de sélection réunissant le SAN, la Région, le Département, les chambres consulaires et nos partenaires experts se tiendra en mai ou juin et procédera aux premières attributions”, indique Béatrice Laulan-Lajus, la Directrice du développement économique et de l'emploi au SAN, future responsable de la pépinière. “Notre objectif est d'atteindre un taux de remplissage de 50 % dès l'ouverture et, si possible, d'atteindre les 100 % courant 2013”.
Objectif certes ambitieux, mais loin d'être irréaliste. La pépinière ne manque pas d'atouts pour séduire les jeunes pousses que le Val d'Europe entend ainsi fidéliser sur un territoire déjà très dynamique en termes de créations d'entreprises, parmi lesquels la diversité des locaux proposés. “Non seulement nous serons les premiers en Seine-et-Marne à disposer d'ateliers, mais ils seront commercialisés à des prix très compétitifs.
Nous les destinons notamment à des PME positionnées sur les biotechnologies et les services aux entreprises requérant des besoins de stockage de matériel. Avec 2 200 établissements et 24 500 emplois, le Val d'Europe offre de ce point de vue de réelles opportunités.”

Priorité aux TIC, aux éco-activités et à la santé
Parmi les autres secteurs d'activités prioritaires figurent les TIC, à même de tirer le meilleur profit du réseau haut débit départemental, les éco-activités – toutes naturelles à proximité du pôle de compétitivité Advancity – et la santé. “Cette thématique nous a paru opportune avec l'ouverture, à la même période, du nouvel hôpital de Marne-la-Vallée à Jossigny”, détaille Béatrice Laulan-Lajus.
Autre avantage : la pépinière a particulièrement soigne la qualité des services et l'accompagnement fournis aux futurs résidents. On y trouve les prestations habituelles (équipement des bureaux, internet très haut débit, salle de réunion, accueil et standard, équipement de reprographie, ménage...) et tous les partenaires de la ville ont signé une charte les engageant à accompagner les jeunes entreprises de façon aussi personnalisée et performante que possible. “Outre les animations et réunions d'informations collectives, chaque résident disposera donc chaque année de 4 heures de coaching individuel avec, selon ses besoins et ses attentes, un avocat d'affaires, un expert-comptable, un banquier, un business Angel, etc.” Une conciergerie sera également à disposition pour résoudre tous les petits tracas du quotidien : réserver un billet d'avion, louer une voiture, trouver une garde d'enfant, faire nettoyer des vêtements, etc.
Une aubaine pour des entrepreneurs qui, traditionnellement, ne comptent pas leurs heures au démarrage de leur activité.

(1) dossier disponible sur demande au 01 60 43 66 24 - economie@valeurope-san.fr

« Les partenaires de la Pépinière ont signé une Charte garantissant la qualité de l'accompagnement proposé aux jeunes entreprises hébergées. » Béatrice Laulan-Lajus, directrice du développement économique et de l'emploi au SAN Val d'Europe.

EN CHIFFRES...

- 1 bâtiment R+1 d'une superficie de 1 800 m² divisibles
- 7 ateliers en rez-de-chaussée de 73 à 103 m²
- 27 bureaux de 12 à 40 m²
- Tarif à la location : 150 € HT (ateliers) et 330 € HT (bureaux) / m² par an, toutes charges comprises
- 4,33 M€ d'investissement avec la participation du Conseil Régional d'Île-de-France (0,76 M€) et du Conseil général de Seine-et-Marne (0,25 M€)
- 5 minutes en bus de la gare RER A de Serris (Paris à 45 mn) et de la gare TGV de Chessy-Marne-la-Vallée (70 TGV par jour à destination de l'Angleterre, de l'Allemagne, de la Belgique, etc.)
- 40 km de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle (8 mn en TGV)

... ET EN DATES

2009 - Décision de création
Janvier 2011 - Début du chantier
Mars 2012 - Lancement de la commercialisation
Septembre 2012 - Ouverture

SOURCE
Trajectoires n° 25 – AVRIL-MAI 2012

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 10/2017
Format : 10/2017