Publié le 28/03/2016

Le Pôle économique des Renardières

© Sébastien De Wulf – Depolia

Idéalement situé en bordure de la RD 606, le Pôle économique des Renardières est la zone d'activités phare du territoire de Moret Seine & Loing. Mixant déjà industrie, commerce et artisanat, il fonde aujourd'hui son développement sur les éco-activités. 14 ha restent encore à aménager ces prochaines années.

Les investisseurs et les promoteurs immobiliers seraient bien avisés de venir visiter le Pôle économique des Renardières à Écuelles pour y envisager la construction de bureaux et de locaux d'activités. “Malheureusement, ils s'aventurent rarement en dessous de Melun, regrette Stéphane Brédillard, Chef du service du développement local

à la Communauté de Communes de Moret Seine & Loing. C'est d'autant plus dommage que le marché existe dans ce secteur du Sud Seine-et-Marne... et que nous ne cessons d'ailleurs de procéder à des extensions de la zone pour satisfaire la demande”.

Témoin, la dernière extension en date, sur 3 ha, qui affiche déjà complet après quelques mois de commercialisation seulement. La Communauté de Communes a investi

800 000 € pour aménager neuf lots de 1 400 à 7000 m2 vendus sur la base de 20 à 30 € le m2 HT. “Tous ont déjà trouvé preneurs et nous réfléchissons déjà à une nouvelle extension. 14 ha sont encore disponibles et nous ouvrirons probablement une nouvelle tranche en 2017 - 2018”.

Le succès est identique sur les autres secteurs du Pôle. Les deux hôtels d'entreprises affichent complet, tout comme la zone artisanale et commerciale”. Quant à l'Écopôle, créé sur 12 ha au début des années 2010, il ne dispose plus à ce jour que de deux parcelles de 16 000 et 8 000 m2. “Prochainement, nous y accueillerons deux investissements majeurs : une unité de méthanisation pour produire du biogaz à partir de fumier équin en provenance du Pays de Fontainebleau (6 à 8 emplois) et une plateforme biomasse alimentée par un collectif de 45 agriculteurs qui cultivent le miscanthus sur 300 ha (une dizaine d'emplois d'ici cinq ans). Ils rejoindront l'unité de transformation de déchets Dépolia, présente depuis 2011 mais qui vient  de s'étendre sur 2,5 ha supplémentaires, et la société Technisol (Groupe Knauf) qui produit des bétons écologiques, dont c'est la première implantation, très prometteuse, en Île-de-France”.

Un développement maîtrisé

La belle réussite du Pôle économique des Renardières tient d'abord à son positionnement réussi sur un territoire qui a souffert de sa désindustrialisation dans les années 2000. “Nos élus ont décidé de miser sur des activités non délocalisables. Principalement des éco-activités, mais aussi du commerce et de l'artisanat, de façon à proposer une zone mixte et équilibrée. Autre atout : la possibilité – rare – pour les entreprises de se voir proposer un parcours résidentiel cohérent. “La Communauté de Communes a doté la zone d'un hôtel d'entreprises proposant tout à la fois des locaux d'activités et des bureaux.

Des investisseurs privés en ont construit un second – avec des locaux plus grands – qui s'est rapidement rempli lui aussi, observe Stéphane Brédillard. Aujourd'hui, trois de leurs occupants vont le quitter pour faire bâtir sur les parcelles que nous venons de commercialiser. De quoi libérer des places pour d'autres jeunes pousses qui les occuperont avant de faire construire à leur tour. Car nous avons les réserves foncières nécessaires pour pouvoir les accueillir le moment venu”.

« Une jeune société peut d'abord s'installer dans nos hôtels d'entreprises avant de faire bâtir sur les réserves foncières que nous commercialisons progressivement. »

Stéphane Brédillard, Chef du service du développement local à la Communauté de communes de Moret Seine & Loing

 

En chiffres

- 146 ha, dont 12 dédiés à l'Écopôle
- 20 à 30 € HT le m2 à vendre et à bâtir
- 60 entreprises déjà implantées
- 2 hôtels d'entreprises
- 1 350 emplois
- 10 M€ d'investissements à venir sur l'Écopôle
- À 10 min des autoroutes A5 et A6
- Orly à 50 km
- Roissy à 70 km via la francilienne
- 2 gares SNCF / RER à 2 et 3 km
- À 45 min de la Gare de Lyon

En dates
1964 : Implantation d'un centre de recherche EDF de 800 salariés sur 90 ha
1993 : Création d'une zone artisanale sur 2 ha
1996 : Première extension
2008 : Construction du 1er hôtel d'entreprises
2010 : Création de l'Écopôle sur 12 ha
2016 : Commercialisation d'une extension de 3 ha
2017 : Projet d'une nouvelle extension de 4 ha

 

 

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017