Publié le 31/10/2011

Le parc de Germenoy joue la carte de la proximité

À Vaux-le-Pénil – Melun Val de Seine, un secteur de la Seine-et-Marne en plein essor économique et démographique, le premier programme évolutif et attractif de Watel AM ne devrait pas manquer de séduire les PME locales désireuses d’acquérir leurs locaux.

À Vaux-le-Pénil – Melun Val de Seine, un secteur de la Seine-et-Marne en plein essor économique et démographique, le premier programme évolutif et attractif de Watel AM ne devrait pas manquer de séduire les PME locales désireuses d’acquérir leurs locaux.

 

 

 

 

 

Pour sa première opération depuis la création de Watel AM, Thomas Watel a misé sur la Seine-et-Marne et sur un programme d’une taille volontairement raisonnable. Ce professionnel aguerri, qui a déjà une trentaine d’années à son actif dans l’immobilier d’entreprise (Auguste Thouard, Windsor, SEFRI-CIME), a soigneusement étudié un projet qu’il veut exemplaire et attractif.

Son choix s’est porté sur une parcelle de 5 000 m² (avec option d’achat pour une extension) stratégiquement située dans le nouveau parc d’activités de la Croix Saint-Bernard, à l’entrée de Vaux-le-Pénil. “Le Parc de Germenoy jouxtera la zone industrielle de Melun/Vaux-le-Pénil qui accueille déjà 250 entreprises et 7 000 emplois.” Ces deux entités, auxquelles s’ajoute le Tertre Cherisy dédié à la logistique, forment dorénavant ensemble le Parc d’activités Vaux-le-Pénil/Melun Val de Seine, impulsé par la Communauté d’agglomération Melun Val de Seine. “Des travaux importants de réaménagement des voies et des espaces urbains y ont été engagés et la création d’un pôle de services comme d’un plan de déplacements inter-entreprises sont à l’étude”, se réjouit le promoteur, qui y voit les preuves d’un dynamisme bien réel. Les chiffres lui donnent raison : Vaux-le-Pénil figure en bonne place dans le top 20 des communes françaises (hors villes nouvelles) ayant connu la plus forte croissance démographique ces trente dernières années. Sa population, qui a augmenté de 157 % en ce laps de temps, dépasse aujourd’hui les 12 000 habitants.

Fort de tous ces signes encourageants, Thomas Watel a imaginé un programme évolutif. La première phase comprend trois immeubles en R+1 pour un total de quelque 1 900 m² modulables. “Suivant les demandes, je peux vendre jusqu’à 14 lots, à partir de 95 m2. Pour satisfaire une demande de proximité, ils sont voués à devenir des bureaux et des locaux d’activités”. Le Parc de Germenoy ne devrait effectivement pas manquer d’intéresser PME, cabinets d’expertise comptable, sociétés de services ou organismes de formation dans un secteur de la Seine-et-Marne en pleine croissance.

Si Thomas Watel a choisi de pratiquer des prix raisonnables, pour ces locaux commercialisés en vente en l’état futur d’achèvement (VEFA), le programme n’en est pas moins très qualitatif. “Ses mots-clés : la flexibilité et l’indépendance, la qualité architecturale et la qualité environnementale”, résume-t-il. Côté flexibilité et indépendance, ces lots modulables sont conçus comme autant de “villas d’entreprise” pouvant répondre aux besoins les plus variés, bénéficiant de leurs accès propres (piétons et livraisons) et de leurs places de parking personnelles. La configuration des plateaux sans poteau offre en outre une grande souplesse d’aménagement.

La qualité architecturale est tout aussi visible, avec l’utilisation de matériaux pérennes (bois, brique, verre) et la recherche d’une esthétique originale se démarquant des traditionnelles “boîtes” en bardage métallique. Enfin, le promoteur n’a pas économisé sur les futures performances environnementales des immeubles, en se calant sur la réglementation thermique 2012, notamment via l’isolation extérieure ou l’éclairage économique renforcé par de larges surfaces vitrées ouvertes sur un environnement soigné. Autant d’atouts qui laissent espérer à Thomas Watel une commercialisation relativement rapide des trois bâtiments de la phase 1 et, pourquoi pas, le lancement de la phase 2 dans la foulée sur la parcelle mitoyenne.

l.benko@smd77.com

"J’ai choisi de me positionner sur la niche des petits programmes à l’achat, en seconde couronne de la région parisienne."
Thomas WATEL, promoteur du parc de germenoy

 

EN CHIFFRES…

• 3 immeubles R+1 indépendants de 727 m² Shon (bâtiment A et B) et 428 m² (bâtiment C) en R+1 sur une parcelle de 0,5 ha en phase 1
• 1 à 5 lots modulables pour les bâtiments A et B, 1 à 4 lots modulables pour le bâtiment C, à partir de 95 m²
• 1 550 à 1 950 € HT le m² en fonction de la nature et de l’état de finition des locaux
• 3,5 M€ d’investissement pour la phase 1
• À 2 km du centre de Melun
• À 10 minutes de la gare SNCF/RER de Melun, desservie par 3 lignes d’autobus depuis le Parc d’activités
• À 30 minutes de la Gare de Lyon en TER depuis la gare de Melun
• À 5 minutes de l’A5 (raccordement à l’A104 et à l’A6)
• À 30 minutes de l’aéroport d’Orly et à 1 heure de Paris-CDG

… ET EN DATES

Juillet 2011 - Dépôt du permis de construire

Octobre 2011 - Lancement de la commercialisation

Mars 2012 - Lancement du chantier de la phase 1

Fin 2012 - Livraison de 1 ou 2 bâtiments

SOURCE
Trajectoires n° 23 – NOVEMBRE-DECEMBRE 2011

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 08/2017
Format : 08/2017