Publié le 13/11/2014

Le parc d'activités du Pays de Meaux accueillera ses premiers résidents début 2015

Commerce, logistique, activités et formation sont les quatre piliers de ce pôle économique majeur de l’Est francilien. La Communauté D’agglomération du Pays de Meaux table sur quelque 4 000 emplois dans un environnement très protégé.

Avec l'ouverture de sa plateforme logistique nationale en février prochain, C&A sera le premier résident du Parc d'activités du Pays de Meaux, suivi à l'automne par Auchan. En septembre, 1 500 étudiants effectueront leur rentrée dans un Institut des métiers de l'artisanat flambant neuf. Dix ans après sa création, sept ans après l'aménagement d'une première tranche de 80 ha, le PAPM devient réalité. Le pari est de taille pour la Communauté d'agglomération du Pays de Meaux qui a investi plus de 10 M€ (dont 450 000 € du FEDER) dans cette opération-phare de son développement économique. “Nous disposions déjà de plusieurs zones d'activités sur notre territoire, mais certaines affichent complet et nous souhaitions stimuler notre développement économique, résume Daphné Van Overbeke, la Directrice de l'action économique de l'agglomération du Pays de Meaux. Les 160 hectares disponibles sur les hauteurs ouest de l'agglomération, dont 80 pour la 1ère tranche, cadraient idéalement avec notre stratégie”. Ce site est sans conteste idéalement placé, à proximité immédiate du 4ème échangeur d'Île-de-France au croisement de l'A140 et de la RN3, avec des ouvertures sur les autoroutes du Nord, de l'Est et du Sud de la France. Les entreprises seront ainsi toutes proches des pôles de Marne-la-Vallée et de Roissy-CDG.

Une première phase de 80 ha

Pour se donner les meilleures chances de séduire investisseurs et futurs utilisateurs, les élus du Pays de Meaux ont décidé de miser sur la diversité et la qualité. Diversité tout d'abord, en découpant les 80 ha en 7 îlots distincts pour mixer des activités commerciales, industrielles, artisanales, logistiques et tertiaires. La notoriété des premiers résidents et l'implication d'opérateurs aussi avertis qu'Immochan, Prologis ou GEFEC sont des gages de réussite, comme en attestent les contacts noués au dernier Salon de l'immobilier d'entreprises (SIMI). De nombreux hectares ont déjà été vendus, mais les opportunités d'implantation restent importantes, notamment sur l'îlot 5 (activités logistiques sur 26 ha) ou sur les ilots 6 et 7 (15 ha) dédiés aux PME/PMI. Le constructeur GEFEC a obtenu des permis de construire pour deux bâtiments d'activités de 2 000 m2 (à la location et à la vente) et un 3ème de 5 000 m2 (uniquement à la vente, 1 050 € HT le m2).

La qualité est l'autre maître-mot de cette opération que la Communauté d'agglomération du Pays de Meaux a voulue exemplaire. “Nous avons opté pour un parti-pris environnemental très fort, partagé par tous les investisseurs et les futurs résidents. Nous souhaitons des constructions durables mais fonctionnelles et répondant aux prix du marché”, explique Daphné Van Overbeke, qui met notamment en avant l'aménagement d'une coulée verte, la plantation de plus de 400 arbres, des liaisons douces et des méthodes de construction durables. “À terme, le parc sera fréquenté par 4 000 salariés et 1600 stagiaires, apprentis et auditeurs de l'IMA. Nous voulons leur offrir un cadre irréprochable, des transports en commun efficaces et de nombreux services et commerces grâce à la proximité immédiate du centre commercial”. Autre atout d'un parc qui n'en manque décidément pas, son raccordement au réseau fibre optique Sem@for77 à un tarif très attractif grâce au label “ZATHD” et aussi au réseau fibre optique d'Orange.

 

« Avec la prochaine ouverture du Parc d'Activités du Pays de Meaux, notre agglomération dispose d'un atout de développement économique de 1er choix. »

Daphné Van Overbeke, Directrice de l'action économique à la Communauté d'agglomération du Pays de Meaux.

 

En chiffres
- 160 ha dont 80 pourla 1ère phase
- 7 îlots dédiés à l'activité commerciale (1 et 2), à la formation (3), aux activités logistiques et industrielles (4 et 5) et à l'accueil de PME/PMI (6 et 7)
- 2 bâtiments d'activités de 2 000 m2 indivisibles et un 3ème de 5 000 m2 divisible en dix lots de 457 m2, à vendre et/ou à louer
- 4 000 emplois sur le parc à terme
- À 45 km de Paris, 25' en train au départ de la gare de Meaux
- À 30' de l'aéroport de Paris-CDG (bientôt 20' sans feux)
- À 15' de la gare TGV de Val d'Europe (TGV, Thalys, Eurostar)
En dates
- 2005 : Création de la ZAC
- 2008 : Lancement des aménagements
- 2014 : Engagement des 1ers chantiers de construction
- 2015 : Ouverture du centre commercial, de l'Institut des Métiers de l'artisanat, et de la plateforme logistique C&A.

 

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017