Publié le 07/09/2015

Le FabLab de la Cité Descartes est ouvert

Pour tous les porteurs de projet, un FabLab est une vraie caverne d’Ali Baba : ils y disposent en effet de toutes les ressources technologiques pour construire des prototypes et donner naissance aux objets du futur. Celui de la Cité Descartes est maintenant opérationnel.

Pour l'inauguration du FabLab de la Cité Descartes à Champs-sur-Marne, les dates des 8, 9 et 10 octobre n'ont pas été choisies par hasard. Quelle meilleure occasion que la Fête de la Science pour convier étudiants, chercheurs, entreprises et grand public à venir découvrir un nouvel équipement dédié à l'innovation ? Soutenu par de multiples partenaires(1), ce FabLab, le 3e en Seine-et-Marne, propose sur 150 m2 une panoplie entière de ressources, logiciels et machines destinés à concevoir et à fabriquer prototypes et petites séries. Pendant trois jours, les futurs utilisateurs de cet atelier du futur jouxtant l'Incubateur Descartes qui le gère, pourront participer à des animations, démonstrations, ateliers et conférences. Ils auront libre accès aux imprimantes 3D, à la fraiseuse, à la machine à coudre-brodeuse numériques, aux découpeuses laser et à plasma ainsi qu'à divers autres outillages électroniques ou à bois représentant un investissement de quelque 110 000 €. 

En savoir + : www.fablab-descartes.com

(1) La Communauté d'agglomération du Val Maubuée, la Région Île-de-France, le Département de Seine-et-Marne et Seine-et-Marne Développement, l'Université Paris Est, le FCBA, la Fondation Orange et Epamarne.
 

Le Pacte Sud 77 est plus que jamais mobilisé

En décembre 2013 naissait le Pacte Sud 77 destiné à porter collectivement des ambitions communes pour le Sud du territoire. Un an et demi plus tard, les 13 actions mises en place par le Pacte Sud 77 poursuivent leur déploiement.

Conformément à l'un des axes du Pacte sud 77 – accompagner et structurer l'offre d'accueil aux entreprises –, les partenaires poursuivent le déploiement d'une “cellule de veille” apte à apporter des réponses rapides et coordonnées à toute problématique d'entreprise qui leur serait soumise. Il a par ailleurs lancé, en janvier 2015, une étude pour évaluer l'offre du territoire Sud seine-et-marnais en tant qu'espace économique et zone d'activités, dans l'objectif d'améliorer le parcours résidentiel et l'accueil des entreprises. Dans le même esprit, le Pacte Sud 77 accompagne la mise en œuvre de la Plateforme RH Sud 77 (portée par Seine-et-Marne Développement), qui vise à accompagner les dirigeants d'entreprise, en leur apportant les conseils et outils nécessaires à leurs problématiques RH (recrutement, formation, environnement réglementaire, etc). Une autre action dédiée à l'art et l'artisanat d'art a également été initiée. Enfin, parmi les initiatives récentes, figure la candidature du Pacte Sud 77 au programme européen LEADER, destiné à accompagner des actions locales de développement dans les territoires ruraux. 

e.pages@smd77.com
 

Le site Créa 77 fait peau neuve

La mise à jour du site internet du réseau Créa 77, visant à améliorer l'ergonomie et l'expérience utilisateurs, préservera les fonctionnalités et contenus.

En refonte depuis quelques mois, c'est début septembre qu'une nouvelle version du site internet Créa 77 verra le jour. Elle sera identique pour les contenus, mais présentée sous une forme plus fluide et plus lisible. Ce véritable agenda global départemental restera ainsi une importante plateforme d'informations et de mise en relation entre les porteurs de projets et les partenaires (chambres consulaires, pépinières d'entreprises, clubs de créateurs, plateformes d'initiatives locales...). On y retrouvera l'ensemble des manifestations de Seine-et-Marne, les événements proposés par les partenaires du réseau – et on bénéficiera toujours de possibilité de s'y inscrire en ligne.

b.lechartier@smd77.com

 

DESTINATION MAROC

© KHALEX PASCALOVTICH

La soirée annuelle des Conseillers du Commerce Extérieur 77 se tiendra le 22 septembre 2015 de 17h30 à 21h, à l'INSEAD Fontainebleau, sur le thème du Maroc. 

Comme chaque année, les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) du département organisent une soirée visant à favoriser le développement et l'export des entreprises seine-et-marnaises à l'international. L'édition 2015, en partenariat avec la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME) de Seine-et-Marne, est consacrée au Maroc, pays en voie d'émergence. Au programme : un point sur ses infrastructures, sa stratégie industrielle, son expansion vers le reste de l'Afrique... Cette soirée sera ponctuée de témoignages et de retours d'expériences de chefs d'entreprises du département partis s'exporter au Maroc. Elle se tiendra en présence de Jean-Marie Grosbois, Président de la Chambre Française de Commerce et d'Industrie au Maroc, d'élus locaux et des partenaires officiels.

Pour s'inscrire : jc.mecaservices@orange.fr

e.quillere@smd77.com
 

Le Département aux côtés des entreprises 

E3 Cortex à Thieux, © SMD-D-ROZENBERG

La redistribution des compétences qui place les régions en 1ère ligne pour l'économie et l'emploi n'entame en rien la volonté du Département de Seine-et-Marne de soutenir les entreprises.

« Un emploi créé, c'est un revenu de solidarité en moins » a martelé Jean-Jacques Barbaux, le Président du Département de Seine-et-Marne, en visite fin août dans deux entreprises de Thieux (E3 Cortex – emballage industriel) et Dammartin-en-Goële (Brovarec Services – broches et électrobroches). Accompagné par Seine-et-Marne Développement, il a clairement indiqué sa volonté de suivre les acteurs économiques dans leur développement. 17 M€ seront ainsi consacrés à l'emploi d'ici la fin de l'année.

L'action du Département est indispensable sur un territoire riche en PME/PMI qui ne sont pas éligibles aux aides régionales. Dans leurs problématiques liées à la création d'entreprises, l'innovation, l'export ou au développement durable, ces dernières continueront de trouver auprès du Département et de Seine-et-Marne Développement les experts et les aides qui faciliteront leur expansion.
 

En savoir + : d.rozenberg@smd77.com
 

Les Peintures champenoises font bonne impression

L'entreprise artisanale seine-et-marnaise spécialisée dans la peinture et la décoration a décidé de réduire considérablement sa consommation d'eau et ses rejets pollués.

Une dizaine de peintres qui rincent quotidiennement leurs rouleaux à l'eau, ce sont des dizaines de m3 de rejets pollués chaque année. Les Peintures Champenoises, PME de Champagne-sur-Seine, a pris ses responsabilités en s'équipant d'une machine de lavage en circuit fermé. “Cette action résulte de notre participation au programme PME et Développement Durable en Seine-et-Marne” explique Laurent Hébras qui se prépare à prendre la succession de sa mère à la tête de l'entreprise. “Par-delà le gain de temps et d'argent, cette évolution s'inscrit dans notre stratégie : développer de façon raisonnée une entreprise durable”. Le jeune dirigeant participe régulièrement aux réunions du club initié par Seine-et-Marne Développement, jugeant “les partages d'expériences et échanges de bonnes pratiques motivants et très enrichissants”.

h.chenard@smd77.com
 

Tous connectés !

Les étudiants seine-et-marnais ont du talent. Deux de leurs projets viennent d'être récompensés pour leur caractère tout à la fois technologique et innovant.

La livraison de colis par drone ? C'est le projet d'Hadrien Busieau et Thomas Denner, ingénieurs de l'École des Ponts Paris Tech, lauréats 2015 du concours “Tous connectés” en Seine-et-Marne. Ce dispositif soutenu dans le département par l'Université Paris Est et PEPITE 3EF (Entrepreneuriat Etudiant dans l'Est Parisien) vise à promouvoir des projets technologiques et innovants portés par des jeunes étudiants. Autres lauréats parmi les sept projets en concours le 18 juin dernier à l'UPEM, Thomas Bardoux (UPEM) et Hélène Chu (CNAM) pour “Signo”, coup de cœur du public, un lecteur de musique audio-connecté aux téléphones portables. Le jury a également souligné la qualité du projet d'Anaïs Kali : Monpetitbalcon.fr, plateforme collaborative pour citadins jardiniers en herbe et amoureux de cuisine. Les lauréats pourront défendre leur projet pour obtenir le statut d'étudiant- entrepreneur par le biais du comité PEPITE 3EF qui instruira la demande pour le compte du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

b.lechartier@smd77.com
 

Suramortissement mode d'emploi

« Signo », coup de cœur du public du concours « Tous connectés 
© UPEM

Le 16 avril, le Gouvernement a entériné une mesure de suramortissement destinée à inciter les entreprises à investir.

Une mesure exceptionnelle en faveur de l'investissement productif des entreprises a été votée par le Sénat en avril dernier. Elle propose une déduction d'impôt qui s'ajoute à l'amortissement classique et s'élève à 40 % du prix de revient de l'investissement, ce qui représente donc un double avantage : en termes de trésorerie mais aussi de rendement. Sur un investissement de 100 000 euros, par exemple, l'économie supplémentaire d'impôt par rapport à un investissement traditionnel s'élève à 13 000 euros. Peuvent en bénéficier toutes les entreprises soumises au régime réel d'imposition sans distinction de secteur ni de taille, pour des investissements entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016. Elle se répartit linéairement sur toute la durée d'utilisation du bien.

 

Verrouillez vos innovations avec l'INPI Île-de-France

L'innovation, bien protégée, est un formidable atout pour le développement des PME/PMI. L'INPI Île-de-France vous propose des clés pour bien maîtriser la protection industrielle.

Entre 2012 et 2013, le nombre de brevets déposé à l'INPI par des entreprises ou des porteurs de projets seine-et-marnais a augmenté de 58 %. C'est une des plus belles progressions d'Île-de-France. Ce chiffre est d'autant plus remarquable que les entreprises hésitent souvent à protéger leur innovation, considérant la protection industrielle davantage comme une procédure longue et onéreuse que comme un élément essentiel de leur stratégie de développement. Pourtant, pourquoi consacrer temps et crédits à de la R&D si les produits et process qui en découlent sont ensuite accessibles à la concurrence ?

Afin de convaincre les chefs d'entreprises des enjeux d'une protection industrielle bien comprise et bien menée, l'INPI leur propose la gamme de services d'accompagnement Coaching INPI. Parmi ceux-ci, Master Class PI, plus particulièrement dédiée aux start-up, PME et ETI innovantes souhaitant se perfectionner en PI. Cette formation qui regroupe une dizaine d'entreprises propose sur six mois, deux ateliers collectifs, un diagnostic personnalisé et jusqu'à quatre coachings individuels d'une demi-journée. Ce programme est pris en charge à 70  % par l'INPI dans le cadre du soutien aux entreprises innovantes, 3 000 € demeurant à leur charge. 

Les inscriptions sont ouvertes pour la prochaine session parisienne se déroulant les 16 et 17 décembre prochains.

 

En savoir + : Frédéric Auclair, INPI Île-de-France, fauclair@inpi.fr

r.nouat@smd77.com

 

Les rendez-vous de la création d'entreprise 77

Les rendez-vous de la création d'entreprise 77 se tiendront le 30 septembre à Meaux, de 9h à 13h, à la Maison de l'Economie et de l'Emploi. Piloté par la Chambre de Commerce et d'Industrie et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du département, cet événement encourage les entrepreneurs à bâtir et à financer leur projet de création d'entreprise.

Challenges numériques 2015

L'appel à projet des Challenges numériques 2015 est ouvert à tous les porteurs de projets, collectivités et entreprises jusqu'au 30 septembre. L'objectif : valoriser les projets numériques développés en Seine-et-Marne. Sur l'ensemble des candidatures, 10 seront sélectionnées par le comité “Digitall77”, puis trois lauréats seront désignés lors de la soirée du 15 décembre par des chefs d'entreprises, élus et partenaires institutionnels suite à la présentation de leur film promotionnel. Ils recevront un prix allant de 1 000 à 3 000 euros.

Rachat de Melun Impressions par Espace Graphic

Spécialisée dans l'impression, la société Espace Graphic à Écuelles confirme son ambition de croissance avec le rachat, en février 2015, de Melun Impressions. Cette opération lui permet de doubler sa capacité de production en s'ouvrant au marché des PME locales et d'investir dans les nouvelles technologies. Espace Graphic devient ainsi l'un des acteurs majeurs de la production d'imprimés dans la région.

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 10/2017
Format : 10/2017