Publié le 14/06/2012

La Réserve Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais

L’UNESCO a renouvelé en 2010 le label de la Réserve de Fontainebleau et du Gâtinais qui poursuit sa participation au programme scientifique international “Man and Biosphere”.

L'UNESCO a renouvelé en 2010 le label de la Réserve de Fontainebleau et du Gâtinais qui poursuit sa participation au programme scientifique international “Man and Biosphere”.

 

À cheval sur l'Essonne et la Seine-et-Marne, et incluant la totalité du Parc naturel régional du Gâtinais français, les 150 544 ha de la Réserve de Biosphère ont été retenus en raison de la richesse de leur patrimoine naturel et culturel. Le massif forestier de Fontainebleau constitue son principal joyau. La proximité de la mégapole, à 60 km, et la pression urbaine qui en découle rendent ce territoire comptant 126 communes et 270 000 habitants, particulièrement stratégique en termes de développement durable.
Trois objectifs ont été assignés par l'Unesco : conserver les diversités naturelle et culturelle, encourager un développement économique et humain durable et améliorer les connaissances sur les interactions entre l'homme et la biosphère. Un Conseil scientifique et un Conseil éducation et citoyenneté accompagnent l'association garante de ces objectifs. Tous deux facilitent notamment les programmes de recherche pouvant être montés avec l'INSEAD, Mines Paris Tech et la Station de biologie végétale et d'écologie forestière (université Paris 7) à Fontainebleau, la Station biologique de Foljuif à Saint-Pierre-les-Nemours ou le Conservatoire national des plantes de Milly-la-Forêt. Dans ce cadre, par exemple la société Naskeo Environnement engagera en 2013 la construction d'une installation de méthanisation de fumier de cheval destinée à alimenter le réseau de Gaz de France.

En savoir + coordination@biosphere-fontainebleau-gatinais.fr,
Tél. 01 60 70 35 84

SOURCE
Trajectoires n° 26 – JUIN-JUILLET-AOÛT 2012

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017