Publié le 30/10/2012

L’IFIS A VAL d’EUROPE

Créé en 1997, partie intégrante de l’Université Paris-Est Marne-le-Vallée, l’Institut Francilien d’Ingénierie des Services (IFIS) est situé à Val d’Europe. Il offre des formations pluridisciplinaires, conçues autour des notions de service et de territoire. Particulièrement bien intégré dans le tissu économique local, il assure à ses étudiants une remarquable insertion professionnelle.

De gauche à droite, Christian Bourret, Directeur de l'IFIS, Claudie Meyer, Maître de conférences en Sciences de gestion et responsable du département Management et ingénierie des services et Nathalie Fabry, Maître de conférences HDR en Sciences économiques et directrice adjointe de l'IFIS, responsable du département Tourisme.

 

 

 

 

« Dès sa création, l'IFIS a été pensé pour proposer des formations conçues autour de professions, plutôt que des formations mono disciplinaires. »
Christian Bourret, directeur de l'Institut Francilien d'Ingénierie des Services

Créé en 1997, partie intégrante de l'Université Paris-Est Marne-le-Vallée, l'Institut Francilien d'Ingénierie des Services (IFIS) est situé à Val d'Europe. Il offre des formations pluridisciplinaires, conçues autour des notions de service et de territoire. Particulièrement bien intégré dans le tissu économique local, il assure à ses étudiants une remarquable insertion professionnelle.

“Depuis sa naissance, en 1989, l'université Paris-Est Marne-la-Vallée a fait le choix de conjuguer recherche et professionnalisation. L'IFIS est aujourd'hui l'un des fers de lance de cette volonté”. Christian Bourret est directeur de l'Institut Francilien d'Ingénierie des Services, ouvert aux étudiants titulaires d'un DUT, d'un BTS ou d'une deuxième année de licence. “Dès la création, en 1997, explique-t-il, l'idée était de proposer des formations conçues autour de professions, plutôt que des formations mono disciplinaires”. Information et communication, Santé, Protection et économie sociale, Management et ingénierie des services aux entreprises, Qualité, Tourisme : les cinq départements composant l'IFIS reflètent ce parti pris.

Au cœur de l'IFIS, l'ingénierie
Au cœur de son enseignement, la notion d'ingénierie. “C'est-à-dire la capacité de mobiliser des savoirs dans plusieurs disciplines pour parvenir à construire un projet” éclaire Claudie Meyer, enseignante chercheur en gestion et responsable des formations du département Management et ingénierie des services. “Par exemple, dans ce département, les étudiants suivent des enseignements fondamentaux de management de projet, comptabilité, finance, ressources humaines ou marketing, mais également des enseignements appliqués aux métiers de l'immobilier (maintenance, gestion des patrimoines, gestion des baux) ou de l'informatique (bases de données, technologies internet, ERP)”.     

Des étudiants opérationnels
Professionnalisation oblige, les étudiants de l'IFIS partagent leur emploi du temps entre les cours et le monde du travail. “Avec au moins six mois en jours cumulés en entreprise, ils deviennent plus vite matures” constate Claudie Meyer. “De plus, ils sont tout de suite opérationnels”. Opérationnels à court terme bien sûr mais pas uniquement. “En tourisme, étaye Nathalie Fabry, directrice adjointe de l'IFIS, nous demandons à nos étudiants d'asseoir leur carrière sur le long terme. C'est-à-dire : connaître leur métier, avoir eu une expérience à l'international et détenir les clefs de compréhension du monde dans lequel ils évoluent”. Résultat, un excellent taux d'insertion professionnelle avec, ces deux dernières années, 90 % des anciens élèves de l'Institut en CDI, 6 mois après leur soutenance de mémoire.  

Un ancrage dans le territoire
Pour conserver cette belle efficacité, la collaboration avec les acteurs économiques locaux est primordiale. Parmi ces partenaires privilégiés, des entreprises – Disney, l'UIMM, la RATP, Air France... – mais aussi des institutions telles que le Conseil général et le Conseil régional. “Une autre idée forte qui fédère l'IFIS, c'est l'idée de territoire, et plus précisément de service et de territoire” insiste Christian Bourret. “Prenez l'exemple de la santé. Depuis la loi HPST (Hôpital Patient Santé et Territoire), sa gestion est de plus en plus tournée vers la régionalisation et nous, nous travaillons depuis des années autour de cette notion de réseau de santé et sur l'économie sociale et solidaire”. Côté tourisme, l'IFIS n'est pas en reste puisqu'il participe activement au cluster de tourisme du Val d'Europe. “Nous contribuons, au sein de l'université,  avec le SAN et Eurodisney, à faire du Val d'Europe un territoire d'excellence en matière de tourisme” conclut Nathalie Fabry, “preuve s'il en est que nous entrons bien en résonance avec notre territoire d'accueil”.

Netis et le projet de co-working à l'IFIS

Entre leur formation en entreprise et leurs cours à l'IFIS, les étudiants du département Management et ingénierie des services se croisaient à peine. Résultat, pas le temps de faire connaissance, de partager, de construire quelque chose ensemble. D'où l'idée de l'association Netis, portée par des étudiants et l'Université, d'inaugurer cette rentrée un espace de co-working modulable, convivial, équipé en matériel informatique et connexions très haut débit, propice au partage d'expérience et au montage de projets en commun. L'aménagement et l'équipement de cet espace de  80 m2 seront cofinancés par l'Université et la Région Île-de-France, car le projet a été retenu dans le cadre de l'appel à projets régional sur les télécentres et co-working en 2012. L'IFIS a également adhéré à Initiatives Télécentres 77, l'association réseau de télécentres et de co-working en Seine-et-Marne, et participe activement à la dynamique de réflexion qui y est menée sur les usages numériques et les nouveaux modes de travail en tiers-lieux.

SOURCE
Trajectoires n° 28 – NOVEMBRE-DECEMBRE 2012

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017