Publié le 16/02/2011

L’HOTEL D’ENTREPRISES TAMUREL OUVRE SES PORTES A THOMERY

Thomery tourne la page des restructurations industrielles. Pour satisfaire la demande de bureaux et locaux d’activités, l’hôtel d’entreprises Tamurel vient d’ouvrir ses portes dans l'ancienne usine SBR-SKF.

Thomery tourne la page des restructurations industrielles. Pour satisfaire la demande de bureaux et locaux d’activités, l’hôtel d’entreprises Tamurel vient d’ouvrir ses portes dans l'ancienne usine SBR-SKF.

Plus de sept ans après la fermeture de l’usine SBR-SKF de Thomery, la reconversion de cet important site industriel du Sud Seine-et-Marne est définitivement engagée avec l’aménagement d’un hôtel d’entreprises dans l’un de ses trois bâtiments(1). L’initiative en revient à l’architecte Louis Prieur qui connaissait bien l’usine pour y être déjà intervenu. Trop à l’étroit dans une maison du centre de Thomery, il était lui-même à la recherche de bureaux pour son cabinet. Misant sur une forte demande de locaux d’activités sur un territoire marqué par la faiblesse de l’offre immobilière d’entreprises, il s’est donc lancé en 2008 dans une ambitieuse opération de réhabilitation. Les deux équipements similaires ouverts ces dernières années sur ce territoire affichent déjà complet, et la création de l’hôtel d’entreprises Tamurel arrive à point nommé pour satisfaire les petites entreprises artisanales et de services en quête d’implantation.

Aucune spécialisation n’a été privilégiée par le promoteur qui verrait néanmoins d’un bon œil l’arrivée d’activités dédiées aux conceptions graphiques et plastiques (bureau d’études paysagères, design, infographie…). Une entreprise de perspective architecturale devrait d’ailleurs rapidement rejoindre son cabinet d’architecture (11 salariés) ainsi que l’espace de remise en forme Alter-Active, qui ouvrira en avril.

"Par l’ancrage d’activités et d’emplois de proximité en Sud Seine-et-Marne, notre hôtel d’entreprises s’inscrit dans une logique de développement durable."
Louis Prieur, gérant de la SCI Tamurel

Les 1800 m2 de la première tranche de réhabilitation sont immédiatement disponibles. La SCI Tamurel dispose actuellement de trois lots de 50 m2 et d’un lot de 30 m2 entièrement aménagés et loués toutes charges comprises. “S’y ajoutent quatre lots de 100 m2 dans lesquels le cloisonnement intérieur et les aménagements électriques resteront à la charge des locataires en fonction de leurs besoins, ainsi qu’un atelier/entrepôt de 350 m2 muni d’un accès poids-lourds et d’un pont roulant”, détaille le gérant de la SCI qui met en avant des tarifs très raisonnables.
De par sa spécialisation dans la restauration du patrimoine ancien, l’architecte a apporté un soin tout particulier à la mise en valeur d’un bâtiment industriel en béton témoin des débuts de l’architecture moderne. Les travaux ont principalement porté sur le changement de toutes les menuiseries, l’isolation, le câblage téléphonique et informatique et l’embellissement des parties communes couloirs, sanitaires, etc. Une salle de réunion de 50 m2 a également été aménagée à l’intention des résidents et utilisateurs extérieurs.

 

Un environnement d’exception

Outre sa localisation dans un secteur du département peu pourvu en locaux d’activité, l’un des principaux atouts de l’hôtel d’entreprises Tamurel réside dans son environnement exceptionnel, entre la Seine – visible depuis le bâtiment – et la forêt de Fontainebleau. “Notre petite commune de 3 500 habitants bénéficie encore d’un paysage très protégé, notamment grâce à la préservation de quelque 300 km de murs à vignes utilisés jusqu’au siècle dernier pour la production du célèbre chasselas de Thomery.”

(1)Les deux autres ont été rachetés par ADR (entreprise de roulements à bille de précision créée par d’anciens salariés de SBR-SKF).

l.benko@smd77.com

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 08/2017
Format : 08/2017