Publié le 10/12/2010

JPB Système à Brie-Comte-Robert : un défi technique et humain

Installée à Brie-Comte-Robert, JPB Système fabrique des écrous. Mais pas n’importe lesquels : des «écrous autofreinés». Soit une petite révolution dans le monde de l’aéronautique et un destin international pour cette modeste entreprise, 100 % familiale.

Installée à Brie-Comte-Robert, JPB Système fabrique des écrous. Mais pas n’importe lesquels : des «écrous autofreinés». Soit une petite révolution dans le monde de l’aéronautique et un destin international pour cette modeste entreprise, 100 % familiale.

Damien Marc, dirigeant de JPB SystèmeTout commence par un challenge. En 1993, au salon du Bourget, Jean-Pierre Marc, directeur de la société Barré, une usine de mécanique et d’outillage de précision, discute avec un client qui lui lance un défi : celui de parvenir à supprimer les fils frein sur les bouchons endoscopes de ses moteurs d’avion.

Explications : à chaque étage du moteur, afin de permettre des passages endoscopiques pour voir à l’intérieur, des ouvertures sont ménagées, ouvertures obturées par des bouchons endoscopes.

Pour éviter que ces derniers ne se dévissent pendant le vol, on utilise des fils frein torsadés, qui maintiennent ensemble le bouchon et le carter, ce qui signifie une opération longue et coûteuse.

 

«Aujourd’hui, nous sommes à la fois mobilisés par le défi technique et par l’enjeu humain, celui du passage de relais entre deux générations.»
Damien Marc, dirigeant de JPB Système.

Jean-Pierre Marc, mécanicien de formation et inventeur autodidacte, fait aussitôt travailler sa matière grise. En observant un jouet de sa fille, un simple œuf en plastique se scindant en deux parties aux bords crantés, il trouve la solution : un «écrou autofreiné», aussitôt breveté sous le nom d’ELS, pour Easy Locking System.
JPB Système est née. La toute nouvelle société s’installe à Brie-Comte-Robert, dans les locaux de la société Barré. Mais le succès escompté tarde à venir. «Pendant six ans, mon père a dépensé une énergie folle», se rappelle Damien Marc, aujourd’hui gérant de la société. «Il a finalement décidé d’aller frapper aux portes des plus grandes compagnies. Quand elles ont mesuré le gain de temps et d’argent que ça représentait, elles ont fait pression sur les avionneurs et les motoristes.»

En 2001, JPB décroche enfin un premier marché, sur le moteur CFM 56, le best-seller des moteurs d’avion. «Un véritable tour de force », commente aujourd’hui ce fils admiratif. En février 2005, suite à l’hospitalisation d’urgence de son père, le jeune homme, alors fraîchement diplômé de Polytech Nantes, se retrouve seul aux commandes de JPB. Avec Jean-Philippe Rouland, dessinateur technique des projets JPB, il relève le défi. Pendant un an, toutes ses journées se concluent au chevet de son père qui valide ses décisions, le rassure et passe le relais. Jean-Pierre Marc meurt en juillet 2006. «Il était parvenu à ce qu’il voulait, conclut Damien Marc, mettre sa famille à l’abri.» Aujourd’hui, suite au rachat des parts de Bernard Barré, JPB est une entreprise 100 % familiale, particulièrement bien portante comme l’atteste la liste de ses prestigieux clients : General Electric, Rolls Royce, Mitsubishi, ou encore l’ouverture imminente d’une filiale à Cincinatti. Assurant dignement la relève, son jeune gérant parie sur l’avenir avec, au programme, la conquête prochaine de nouveaux secteurs d’activité comme le nucléaire, l’automobile, la marine et la pétrochimie.

+ d'informations : www.jpb-systeme.com

JPB SYSTEME, C’EST QUOI ?  

  • 2,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008
  • +450 % de croissance sur les cinq dernières années
  • Une équipe de 10 personnes

LES DATES

1995 : Création de la société
2001 : JPB décroche son premier marché
Février 2005 : Suite à l’hospitalisation de son père, Damien Marc prend la direction de l’entreprise
2007 : JPB intègre la gestion de production dans ses murs
2009 : Damien Marc rachète les parts de Bernard Barré dans JPB qui devient 100 % familiale
2010 : Ouverture d’une filiale aux États-Unis

SOURCE
Trajectoires n° 14 – FÉVRIER MARS 2010

Tags: 

Format : 06/2017
Format : 06/2017

Abonnez-vous à notre newsletter