Publié le 29/03/2016

Institut des Métiers et de l’Artisanat, à Meaux : un accélérateur d’innovations dans l’artisanat

Elisabeth Détry, Présidente de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Seine-et-Marne et Sabine Mathieu, Directrice du CFA/IMA.
Elisabeth Détry, Présidente de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Seine-et-Marne et Sabine Mathieu, Directrice du CFA/IMA.

Inauguré le 19 octobre 2015, le nouvel Institut des Métiers et de l’Artisanat (IMA) du pays de Meaux propose des formations en alternance parmi cinq domaines de compétence : alimentation, automobile (maintenance et déconstruction automobile), électricité et électrotechnique, métiers de la beauté, ainsi que commerce, vente et gestion.

Initié en 2005 pour compléter l'offre de formation pédagogique sur le territoire, l'Institut des Métiers et de l'Artisanat du Pays de Meaux est le fruit d'un travail collectif de dix années. Son intégration dans le dispositif d'Université Régionale des Métiers et de l'Artisanat (URMA) vise à offrir, à chaque apprenti ou professionnel, une possibilité d'évolution qualifiante ou diplômante tout au long de sa vie. L'IMA accueille 950 apprentis, du CAP au BTS en passant par le Brevet de Maîtrise d'Artisan, issus de tous horizons : jeunes apprentis, demandeurs d'emplois, salariés et chefs d'entreprises. “La gestation fut longue, l'accouchement difficile. Mais... que le bébé est beau !” s'enthousiasme Elisabeth Détry, Présidente de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Seine-et-Marne. Sur un montant global de 34,66 M€, le Conseil départemental de Seine-et-Marne a apporté un financement à hauteur de 3 M€.

Revaloriser l'apprentissage

Pour attirer les futurs apprentis, le centre de formation propose “un cadre moderne, pratique et convivial et offre d'excellentes conditions de travail” indique Elisabeth Détry. Résolument tourné vers l'avenir, l'IMA est conçu comme une vitrine technologique des métiers de l'artisanat. “Dans toutes les filières que nous représentons, nous sommes porteurs des dernières innovations et attentifs à anticiper les futures évolutions” déclare Sabine Mathieu, Directrice du CFA/IMA de la Chambre de Métiers de Seine-et-Marne.

Le fer de lance de l'innovation

Chaque pôle pédagogique dispose d'équipements innovants et presque tous, d'unités de recherche et de développement. Dans la filière dédiée aux métiers de bouche, un laboratoire d'analyses sensorielles permet d'anticiper les évolutions dans le domaine du goût. Le pôle automobile bénéficie d'un atelier et d'une salle de recherche avec un banc de puissance pour tester les véhicules sur place. L'IMA est plus qu'un simple centre de formation : pour faire bénéficier les apprentis des plus récentes innovations, l'établissement a ouvert ses plateaux pédagogiques aux professionnels. Ainsi, les équipements sont utilisés à la fois par les jeunes et les professionnels comme espaces de recherche et d'application de process innovants.

Des formations adaptées aux besoins des entreprises

“Dans une entreprise, la place de chaque apprenti correspond à un besoin. Nous devons veiller à répondre rapidement aux nouvelles demandes des entreprises en adaptant sans cesse notre offre pédagogique” souligne Elisabeth Détry. Ainsi, certaines formations répondent à des besoins émergents. Dans le domaine du développement durable par exemple, un cursus dédié au démontage de véhicules hors d'usage et au recyclage des pièces détachées est proposé, en réponse aux exigences réglementaires sur la valorisation des véhicules hors d'usage. L'IMA du pays de Meaux a de nombreux atouts pour se développer, ses nouveaux plateaux techniques et espaces d'enseignement permettant à terme d'accueillir 1 500 auditeurs sur trois alternances. “L'apprentissage reste la voie d'excellence pour acquérir un diplôme, mais bien au-delà, il permet d'accéder à un emploi dès la sortie de parcours”.

En savoir + : www.cma77.fr – 01 64 79 26 26

 

 

« Je souhaite redorer le blason de l'apprentissage. Que nos apprentis soient fiers d'être diplômés de l'IMA. »

Elisabeth Détry,

Présidente de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Seine-et-Marne

 

 

De gauche à droite : Elisabeth Détry, Présidente de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Seine-et-Marne et Sabine Mathieu, Directrice du CFA/IMA.

 

 

 

UN BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION ET UN CONCENTRÉ DE TECHNOLOGIES
À la fois agréables, fonctionnels et modernes, les locaux de l'IMA sont aussi un laboratoire à part entière. Ils intègrent les innovations et les normes environnementales les plus récentes : photovoltaïque, chauffage par granulés de bois, systèmes en énergie renouvelable.

 

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017