Publié le 06/09/2012

INNOVATION : MENTION BIEN POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ

La Direction Générale de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services et la DATAR ont rendu publique, en juin, l'évaluation de la 2ephase de la politique des pôles de compétitivité (2009-2012). Satisfecit et recommandations. 

La Direction Générale de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services et la DATAR ont rendu publique, en juin, l'évaluation de la 2ephase de la politique des pôles de compétitivité (2009-2012). Satisfecit et recommandations.

Cette étude réalisée par le consortium BearingPoint - Erdyn - Technopolis dresse un bilan collectif positif de l'action des 71 pôles de compétitivité actuellement en fonctionnement, dont les 4 auxquels participe la Seine-et-Marne : le pôle mondial System@tic (systèmes complexes), le pôle à vocation mondiale Cap Digital (contenus numériques), ASTech Paris Région (aéronautique, espace et systèmes embarqués) et Advancity (Ville et mobilité durables). Fers de lance des politiques françaises d'innovation et de réindustrialisation à partir de 2005, ces pôles tiennent tous leurs promesses. Chacun réunit en moyenne 187 membres (+50 % entre 2008 et 2011) dont plus de la moitié de PME qui peuvent ainsi s'associer aux grands groupes et aux centres de recherche. Grâce à 5,7 milliards d'euros d'investissements, ils ont conduit à la création de 2 500 projets de R&D, principalement dans les secteurs de l'industrie agroalimentaire, des TIC et de l'énergie. 25 % de ces projets ont déjà généré au moins une innovation, quelque 1 000 brevets ont été déposés (2008–2011) et 93 start-up ont vu le jour, représentant 5 % de la création annuelle d'entreprises innovantes en France. 2/3 des entreprises ont déclaré avoir créé de l'emploi et 84 % d'entre elles en avoir maintenu grâce à leur participation à un pôle. En conclusion, les rapporteurs suggèrent de reconduire cette stratégie jusqu'en 2020, d'en simplifier le mode de pilotage auquel les collectivités territoriales pourraient être davantage associées et d'en renforcer les financements. Ils observent enfin que le travail des pôles porte essentiellement sur l'émergence de projets de R&D au détriment de l'accompagnement des PME dans les dernières étapes du cycle d'innovation.

+ d'infos : http://competitivite.gouv.fr

  

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017