Publié le 06/11/2015

Immobilier d’entreprise : la Seine-et-Marne affiche ses atouts !

La Seine-et-Marne offre un large choix en termes d'immobilier d'entreprise. Siège social et Centre de distribution Toys'R'Us à Saint-Fargeau-Ponthierry.

 

Des locaux d'activités à Meaux.
L'immeuble Tavernier à Fontainebleau abrite le télécentre Stop & Work mais aussi la pépinière d'entreprises.
L'entreprise SNIE à Brie-Comte-Robert.
Du 2 au 4 décembre prochains, la Seine-et-Marne présentera les richesses de son territoire et de son offre au Salon de l'Immobilier d'entreprise (SIMI – Palais des Congrès), sur un unique stand réunissant plusieurs opérateurs territoriaux. Attirer de nouvelles entreprises et leur assurer un parcours résidentiel adapté constitue un levier de développement économique et de création d'emplois, dans un département où le nombre d'actifs a significativement progressé ces dernières décennies. Leur assurer des emplois proches et qualifiés participe de la qualité de vie en Seine-et-Marne.

 

DES ESPACES POUR CULTIVER L'ESPRIT D'ENTREPRISE

Le groupement des Mousquetaires, via sa filiale ITM Alimentaire, renforce ses activités logistiques sur le Sud de l'Île-de-France, à Vert-Saint-Denis. Après une première acquisition d'une plateforme logistique de 100 000 m2, ITM a pris à bail, pour une durée de 6 ans, un entrepôt de 38 000 m2.

Dans une récente analyse de ses transactions du 1er semestre 2015, Arthur Loyd Logistique affichait une forte progression de son activité avec 530 000 m2 en Île-de-France, soit une hausse de 28 % sur la même période en 2014. La Seine-et-Marne est la grande bénéficiaire de ce bond, avec les six opérations les plus importantes, notamment Carrefour à Presle-en-Brie (57 000 m2), Action à Moissy-Cramayel (55 000 m2 en 1ère tranche), Cdiscount à Saint-Mard (40 000 m2). L'agence économique du Département se réjouit naturellement de ces bons chiffres, généralement corroborés par ceux d'autres opérateurs (voir l'interview ci-contre). François-Xavier Deflou, Directeur général de Seine-et-Marne Développement, y voit un signe très encourageant pour l'avenir. “L'immobilier d'entreprise a été le premier métier de l'agence à sa création, il y a bientôt 25 ans. Favoriser l'implantation de nouvelles entreprises puis faciliter leur parcours vers des locaux plus grands, plus adaptés, reste le meilleur moyen de fixer des activités et donc de créer de l'emploi”. Une priorité, pour améliorer encore le ratio seine-et-marnais entre actifs et emplois (0,64 %) et offrir aux habitants des emplois proches et qualifiés.

Muscler l'offre tertiaire

Si des dizaines de milliers d'emplois ont pu être créés ces 25 dernières années, c'est d'abord parce que la Seine-et-Marne disposait du meilleur des atouts : l'espace. “Aujourd'hui, analyse Lydie Benko, chef de projet Immobilier d'entreprise de Seine-et-Marne Développement, nous conservons plusieurs des plus grandes réserves foncières d'Île-de-France, par exemple à Villaroche (voir l'encadré ci-contre). Nous restons très bien placés pour la logistique et les locaux d'activités, avec un maillage très serré sur certaines zones. Par contre, nous devons muscler notre offre, pour proposer un parcours résidentiel complet sur tout le territoire et préparer l'avenir, avec la création et la requalification d'espaces économiques”. Pour ce faire, l'agence a mis en place au fil des ans une batterie d'outils efficaces – l'OBservatoire Immobilier des Entreprises ou la Bourse de Gestion Immobilière (voir p.10), fédérant les acteurs de la filière. Cette union fait la force de la Seine-et-Marne. Elle s'affiche jusqu'au SIMI, le grand salon parisien de l'immobilier d'entreprise (du 2 au 4 décembre prochains) où l'agence réunit traditionnellement, sur le stand “Seine-et-Marne”, une dizaine d'opérateurs territoriaux.

 

Melun-Villaroche prêt au décollage

Quel territoire francilien peut-il aujourd'hui se vanter de disposer, à moyen et long termes, d'une offre foncière de 700 ha dédiée à l'accueil d'entreprises et d'activités ? Qui plus est, au bord d'une piste ouverte depuis peu à la circulation aérienne publique ? Un seul : Melun-Villaroche. Dans le sillage du motoriste SNECMA (groupe SAFRAN - 5 000 emplois), le pôle d'activités, géré conjointement au sein du SYMPAV depuis bientôt dix ans par le Département, l'Agglomération de Sénart et la Communauté d'Agglomération de Melun – Val-de-Seine, a déjà attiré une trentaine de TPE et PME, pour la plupart liées à la filière aéronautique et spatiale, à l'image de JPB Système. Il poursuit son développement, scrupuleusement durable, en commercialisant actuellement 14 ha immédiatement disponibles et 55 ha supplémentaires à moyen terme. Si les locaux d'activités affichent complets, des bureaux restent disponibles dans un centre d'affaires porté par un investisseur privé. Pour s'affirmer comme un grand pôle d'activités économiques et industrielles diversifié, générateur d'emplois qualifiés, Melun-Villaroche dispose d'un autre atout précieux : sa situation géographique privilégiée, au coeur d'un réseau routier (A5, A6, Francilienne) et ferroviaire

(RER, TGV) fortement maillé, à 40 km de Paris.

En savoir + : www.villaroche.com

 

DIDIER MALHERBE

DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE CBRE, EN CHARGE DE L'INDUSTRIE ET DE LA LOGISTIQUE,

©CBRE

Comment analysez-vous l'année 2015 pour l'immobilier d'entreprise en Île-de-France et plus précisément en Seine-et-Marne ?

D.M. : Pour ce qui me concerne, à savoir les parcs logistiques et les zones d'activités, je mettrais surtout en avant la logistique, avec une hausse de 18 % des transactions. La Seine-et-Marne en a principalement profité. C'est logique, puisqu'elle concentre 40 % de l'offre francilienne, principalement sur les deux grands pôles de Marne-la-Vallée et Sénart. Les locaux d'activités ont, en revanche, été plus à la peine (- 10 %), ce qui n'étonnera pas dans une conjoncture difficile.
 

« PLUSIEURS PROMOTEURS RÉFLÉCHISSENT À REFAIRE DES PROGRAMMES LOGISTIQUES EN BLANC POUR RÉAGIR TRÈS VITE AUX OPPORTUNITÉS DU MARCHÉ. C'EST BON SIGNE. »
 

Faut-il se réjouir de ce boom de la logistique dont on dit qu'elle est peu créatrice d'emplois ?

D.M. : Ce n'est plus vrai. On est passé ces dernières années, notamment avec l'essor spectaculaire du e-commerce, d'une logistique de stock à une logistique de flux, beaucoup plus génératrice d'emplois. Prenez l'exemple de Toys'R'Us, qui a implanté fin 2014 son siège social et son centre de distribution à Saint-Fargeau-Ponthierry sur 50 000 m2, avec plus de 300 emplois à la clé.

 

ICI, ON AMÉNAGE POUR DEMAIN

Parc d'activités Les Prés d'Andy à Saint-Germain-Laxis, dédié aux TPE/PME artisanales.

© Atelier d'architecture BW

Sur tous les territoires seine-et-marnais, des programmes sont ou vont prochainement être lancés pour compléter l'offre immobilière et proposer aux entreprises un parcours résidentiel attractif.

Il y a quelques semaines, Aménagement 77, l'opérateur du département, a signé un protocole d'accord avec la SNCF portant sur l'achat, début 2016, de 2 ha de friches ferroviaires de part et d'autre de la gare de Fontainebleau-Avon. Un appel à candidature va maintenant être lancé pour choisir le promoteur du futur programme impulsé par la commune d'Avon. “Nous tablons sur 21 800 m2 de plancher mixant 180 logements, une résidence pour jeunes actifs, un hôtel, 2 500 m2 de commerces et surtout, quelque 3000m2 de bureaux”, détaille François Corre, responsable de l'opération chez Aménagement 77. La livraison du programme est prévue afin 2018 et renouvellera l'offre de bureaux du Pays de Fontainebleau.

À Rozay-en-Brie, au centre du département, ce sont les locaux d'activités qui font actuellement défaut. Ce constat a amené la Communauté de communes des Sources de l'Yerres à engager la réalisation d'un Parc d'activités appuyé sur l'attractivité de la Nationale 4, qui a déjà fait le succès de Fontenay-Trésigny et du Val Bréon à Châtres. 4,7M€ vont être investis en 2016 dans l'aménagement de 33 ha : 26 ha pour la logistique et 7 ha pour l'accueil de PME/PMI.

Roissy offre encore de belles opportunités

Autre secteur en mouvement, Roissy, très recherché pour la proximité de sa zone de fret aéroportuaire international (2,09 millions de tonnes en 2014). Sur la frange Est de cette dernière, côté seine-et-marnais, Aéroports de Paris loue des terrains sur une zone de 70 ha à cheval sur les communes de Compans et Mitry-Mory. Au Mesnil-Amelot, à proximité directe de la sortie de l'aérogare, la Communauté de Communes des Plaines et Monts de France travaille à l'aménagement d'une zone d'activités (logistique, activités et bureaux) de 70 ha idéalement desservie, à terme, par le Grand Paris Express. Les zones de Saint-Mard (voir p.12) et de Saint-Pathus, les seules actuellement en Île-de-France à proposer l'opportunité d'un bâtiment logistique de 100 000 m2, entendent elles aussi capitaliser sur Roissy CDG.

LA SEINE-ET-MARNE À 360°

Tous les grands programmes présents ou à venir sont au sommaire de la brochure “360° sur l'immobilier d'entreprise en Seine-et-Marne”, dont l'édition 2016 sera diffusée lors du SIMI. Ce document offre une vue panoramique sur la diversité des projets de développement qui renforcent l'attractivité économique du département. Du Nord au Sud, les projets les plus significatifs sont mis en exergue. À chaque territoire, un interlocuteur unique à contacter, le tout assorti d'une présentation dynamique d'un secteur géographique et de quelques chiffres-clés : nombre d'habitants, d'entreprises et d'emplois, accessibilité. Très appréciée des utilisateurs finaux et des investisseurs institutionnels, “360° sur l'immobilier d'entreprise en Seine-et-Marne” est également consultable sur le site www.seine-etmarne-invest.com. En 2015, cette brochure a fait l'objet de plus de 5 000 téléchargements.

 

 

LA SEINE-ET-MARNE AVANCE GROUPÉE

Un stand commun pour promouvoir la Seine-et-Marne au SIMI.

Pour se démarquer de ses concurrents dans la valorisation de son offre immobilière d'entreprise, la Seine-et-Marne a, de longue date, opté pour la coopération de tous les acteurs du marché et la transparence des informations fournies. Ses outils sont le reflet de cette stratégie.

À coup sûr, les visiteurs qui se presseront sur le stand “Seine-et-Marne” au Salon de l'immobilier d'entreprise (SIMI) ne repartiront pas sans réponse. L'agence économique du Département a développé au fil des ans un savoir-faire certain dans l'accueil des porteurs de projets et des entreprises en quête de nouvelle implantation, toujours dans une démarche partenariale. Ainsi, sept territoires (1) et Aménagement 77 seront présents sur le stand qu'elle fédère. Marine Prat, chargée du développement économique à la Communauté de communes du Pays de Coulommiers, y voit “une belle opportunité de se positionner au coeur du réseau des donneurs d'ordres et des opérateurs qui les conseillent”.

Des outils performants

Le savoir-faire de Seine-et-Marne Développement s'exprime également au travers d'outils d'autant plus fiables qu'ils sont, eux aussi, le fruit d'une coopération sans faille entre tous les opérateurs. En témoigne la toute dernière version de la Bourse de Gestion Immobilière (BOUGI), disponible à la veille du SIMI (voir encadré ci-contre). Ou l'OBservatoire Immobilier des Entreprises en Seine-et-Marne (OBIE 77), qui dresse deux fois par an l'inventaire de toutes les transactions intervenues sur le marché seine-et-marnais. Julien Aguin, chargé du développement économique à la Communauté de communes des Deux Fleuves, l'étudie toujours attentivement. “Actuellement, nous réfléchissons par exemple à un cluster Information Technologies s'appuyant sur le Campus Numérique de Montereau. OBIE 77 constitue un outil d'aide à la décision en nous renseignant sur les grandes tendances du marché et, donc, sur les attentes des entreprises”.

(1) Le SAN du Val d'Europe, les communautés d'Agglomération du Val Maubuée, de Marne-et-Chantereine, du Pays de Meaux et de Sénart, les Communautés de communes de la Brie Nangissienne et du Pays de Coulommiers. Retrouvez-les au SIMI sur le stand B64 (niveau 1).

UNE BOURSE IMMOBILIÈRE WEB 2.0

Une zone géographique, un type de produit, une préférence pour la location ou l'achat... Il ne faut aux candidats à l'implantation en Seine-et-Marne que quelques clics pour renseigner leur requête, et BOUGI (Bourse de Gestion Immobilière) fait le reste. Une poignée de secondes lui suffit pour proposer une sélection de produits parmi les 1 000 offres publiées par les agences immobilières et les autres opérateurs du marché (aménageurs, promoteurs, collectivités locales). La fiabilité et la rapidité sont les deux mots-clés de la nouvelle version de la base de données interactive mise en ligne tout récemment par Seine-et-Marne Développement. L'offre seine-et-marnaise est ainsi totalement transparente et disponible à toute heure à partir d'un téléphone, d'une tablette ou d'un ordinateur.

 

Testez-la sur : www.seine-et-marne-invest.com/invest/simplanter/rechercher-un-bien

 

 

STÉPHANE BERRY

DIRECTEUR DE LA LIGNE ACTIVITÉS ÎLE-DE-FRANCE NORD ET EST CHEZ NEXITY CONSEIL ET TRANSACTION

Quelle utilité a pour vous l'OBservatoire Immobilier des Entreprises seine-et-marnaises ?

S.B. : C'est un outil très intéressant, pour lequel je ne connais pas d'équivalent sur les autres territoires dont j'ai la charge. Son premier intérêt est de procurer aux acteurs une bonne visibilité des réalités du marché, puisqu'au même titre que nos collègues, nous déclarons toutes les transactions que nous réalisons. La lecture des synthèses que nous recevons deux fois par an nous permet d'identifier les grandes tendances du moment. Quels types de biens sont les plus recherchés ? Dans quels secteurs géographiques ? Plutôt à la vente ou à la location ? Nexity a la chance de disposer de son propre service d'étude, mais les travaux d'OBIE 77 complètent nos propres observations.
 

« L'OBSERVATOIRE IMMOBILIER DES ENTREPRISES DONNE UNE GRANDE LISIBILITÉ À L'OFFRE ET À LA DEMANDE EN SEINE-ET-MARNE. »

 

Amener des concurrents à partager leurs informations n'avait probablement rien d'évident à l'origine ?

S.B. : L'atout de l'observatoire est justement de nous placer à égalité et de nous permettre de travailler sur un marché plus transparent. Être réunis est aussi un avantage : la Seine-et-Marne est un département très vaste avec des acteurs nombreux et des réalités très variées d'un territoire à l'autre. Travailler en réseau, créer du lien entre nous, est un gage supplémentaire d'efficacité.

 

 

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 08/2017
Format : 08/2017