Publié le 02/09/2013

Essinox et Salvi à Savigny-le-Temple : les nouveaux fleurons du groupe ARD

Implantés à Savigny-le-Temple, Essinox et Salvi, respectivement distributeur de produits métallurgiques et spécialiste de la robinetterie industrielle haut de gamme, travaillent notamment pour le nucléaire et la Marine Nationale. Rachetés il y a moins d’un an par le groupe ARD, ils bénéficient depuis d’importants investissements humains et matériels.

Implantés à Savigny-le-Temple, Essinox et Salvi, respectivement distributeur de produits métallurgiques et spécialiste de la robinetterie industrielle haut de gamme, travaillent notamment pour le nucléaire et la Marine Nationale. Rachetés il y a moins d'un an par le groupe ARD, ils bénéficient depuis d'importants investissements humains et matériels.  

Luc Baijot, PDG Groupe ARD et Emmanuel Montandon, Directeur Général ESSINOX et SALVI

Quand on fait l'acquisition d'une société, il faut analyser sa capacité à s'intégrer dans son propre groupe, tant du point de vue commercial et marketing que financier.
Emmanuel Montandon, directeur général de Salvi et d'Essinox

“Pour racheter Essinox et Salvi, il a d'abord fallu rassurer leur PDG” se rappelle Emmanuel Montandon, directeur des deux entités, aujourd'hui filiales à 100 % du groupe ARD. “Nous devions convaincre que nous aurions une gestion saine et qu'il n'entrait pas dans nos projets de transférer la production dans un pays low cost”. Pas question en effet de mettre en péril une si belle pérennité : Salvi, fabricant de robinetterie réputé, racheté il y a une quinzaine d'années par le distributeur de produits métallurgiques Essinox, a été créé il y a près d'un siècle. “Luc Baijot, le PDG d'ARD, souhaitait se porter acquéreur d'entreprises dans des marchés de niche à haute valeur ajoutée” retrace Emmanuel Montandon, lui-même ancien PDG de deux entreprises de métallurgie. “Il a d'abord voulu trouver un manager opérationnel capable de mener leur acquisition et de prendre leur direction. Il savait que je venais de céder mes sociétés, il a donc pensé à moi”. Le duo se met aussitôt au travail. “On a ciblé les sociétés qui pouvaient correspondre au secteur d'activité du groupe – spécialisé notamment dans la métallurgie et les produits très haute pression - pour qu'il y ait d'emblée une forte cohérence. à partir de là, j'ai été chargé de contacter les dirigeants de ces sociétés”. Une fois les négociations avancées, Luc Baijot et Emmanuel Montandon travaillent de concert pour monter les dossiers de rachat, d'investissement, de crédit et les simulations intragroupe. “Quand on fait l'acquisition d'une société, il faut analyser sa capacité à s'intégrer dans son propre groupe, tant du point de vue commercial et marketing que financier”. Emmanuel Montandon débarque ainsi en observation chez Essinox et Salvi en mai 2012, soit six mois avant la date prévue pour la vente. “Nous souhaitions préparer en amont l'évolution que nous voulions leur donner, afin d'agir le plus rapidement et le plus efficacement possible”. Aujourd'hui, moins d'un an après la transaction, Essinox représente le pôle nucléaire d'ARD. Elle a vu sa masse salariale augmenter de 20 % avec le recrutement de technico-commerciaux et d'ingénieurs métallurgistes. Quant à Salvi, orientée vers la robinetterie industrielle très haut de gamme, elle s'est vue doter d'un directeur Recherche et Développement et d'une nouvelle grosse machine de production. Elle développe actuellement un partenariat avec la Marine Nationale, EDF et l'EPR de Flamanville, GE Healthcare ou encore Air Liquide. “Il existe peu de nouveaux clients” analyse Emmanuel Montandon. “Mais les possibilités de croissance sont en revanche infinies : les grands donneurs d'ordres sont des nébuleuses. Il y a la maintenance, les travaux neufs en France, à l'export... Pour un seul client, c'est comme si on avait finalement 150 PME à gérer”.

+ d'infos : www.essinox.com / www.salvi-valves.com

 

Salvi et Essinox c'est quoi ?

SALVI
- CA : 2 millions €
- Effectif : 15 personnes
- 2700 m2 de surface couverte
- 6010 m2 de surface totale

ESSINOX
- CA : 5 millions €
- Effectif : 15 personnes
- Activité : 85 % nucléaire, 10 % construction navale, 5  % ingénierie

Les dates

1922 - Création de Salvi
2011 - Premiers contacts entre ARD et le PDG d'Essinox et Salvi
Mai 2012 - Emmanuel Montandon arrive en observation chez Essinox et Salvi
15 novembre 2012 - Rachat d'Essinox et Salvi par le groupe ARD

SOURCE

Trajectoires n° 32 – SEPTEMBRE-OCTOBRE 2013

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 08/2017
Format : 08/2017