Publié le 02/04/2014

CIBEX joue sur la mixité et la souplesse à Dammartin-en-Goële

Quand sa zone d’activités affiche complet, une commune doit sans tarder en aménager une autre pour conforter son attractivité. À Dammartin-en-Goële, CIBEX est prêt à lancer un chantier de quelque 66 000 m² d’entrepôts logistiques.

Quand sa zone d'activités affiche complet, une commune doit sans tarder en aménager une autre pour conforter son attractivité. À Dammartin-en-Goële, CIBEX est prêt à lancer un chantier de quelque 66 000 m² d'entrepôts logistiques.


© Cibex.

Pour une commune comme Dammartin-en-Goële qui souhaite doper les activités économiques de son territoire en favorisant la mixité des usages, un partenaire comme CIBEX est tout à fait utile. Dans les prochains mois, le promoteur va à la fois y créer une zone d'activités logistique et y construire 71 appartements (du studio au 5 pièces) aux Allées du Verger, résidence BBC (Bâtiment Basse Consommation). Les salariés des entreprises qui viendront s'implanter dans la zone des Huants pourront ainsi facilement trouver à se loger sur place. Un gain de tranquillité, de temps de trajet et de développement durable non négligeables.
La spécialité de CIBEX, pourtant, c'est bien l'immobilier d'entreprise. Cet opérateur national, reconnu pour ses immeubles de bureaux et ses opérations logistiques et industrielles, a déjà beaucoup œuvré en Seine-et-Marne. « Nous avons notamment réalisé 55 000 m² d'entrepôts vendus à Gecina à Moussy-le-Neuf et 15 000 m² à Poincy, pour le compte du groupe DAHER. A la frontière avec l'Oise, à Lagny-le-Sec, nous avons construit plus de 175 000m² de bâtiments aujourd'hui occupés par Norbert Dentressangle, Kuehne + Nagel ou Miele », détaille Pierre Emmanuel Nicaise, le directeur commercial de CIBEX, qui évoque aussi un projet de 15 000 m2 à Meaux.

16 ha aménageables
À Dammartin-en-Goële, la société a acquis 16 ha de terrains contigus à la zone d'activités des Pré-Boucher. Cette dernière affiche quasiment complet à ce jour, avec une quinzaine d'opérateurs logistiques et tertiaires (la Poste, les Courriers d'Île de France, Aldi, Kuehne + Nagel) pour plus de 3 000 emplois. « Notre projet est donc de proposer une extension, bien desservie par un rond-point qui a spécialement été aménagé récemment pour ne pas perturber le trafic local sur la RN 2 », poursuit Pierre Emmanuel Nicaise.

2 ou 4 bâtiments
Un permis de 66 000 m2 a été délivré à la société qui a initialement envisagé 4 bâtiments de 23 000, 19 000, 18 000 et 6 000 m2. « Cette option reste valable explique Pierre Emmanuel Nicaise. Cependant, l'évolution actuelle du marché nous laisse à penser qu'un grand bâtiment de 50 000 m2, inexistant dans ce secteur géographique actuellement, pourrait fortement intéresser un gros faiseur industriel ou logistique. Un accord peut donc tout à fait aussi s'envisager en ce sens. Dans le cas où cette option 2 serait choisie, nous réaliserions par ailleurs d'autres surfaces d'activités jusqu'à 19 000 m². » Dans tous les cas, les surfaces commercialisées « à la carte » seront à vendre ou à louer selon les souhaits des entreprises intéressées... qui auront, quoi qu'il en soit, l'assurance de disposer d'un parc logistique de dernière génération HQE.

“ Nous sommes prêts à étudier une modification de notre projet initial pour construire un plus grand bâtiment qui semble mieux correspondre à la demande actuelle.”
Pierre Emmanuel Nicaise, Directeur commercial de CIBEX

En chiffres...

- 16 hectares à aménager
- 2 programmes au choix. Soit 4 bâtiments de 23 000, 19 000, 18 000 et 6 000 m², soit deux bâtiments de 50 000 et 19 000 m². Ventes et/ou location (50€ HT et HC le m² annuel).
- 45 M€ d'investissement
- À moins d'un KM de la RN2
- À 12 km de la Francilienne et à 15 KM de l'A1
- À 15' de Roissy-CDG
- À 10' de la gare de Dammartin-Juilly-St-Mard (Paris centre en 30 min).

... Et en dates

2013 - Obtention du permis de construire
2015 - Premières livraisons

SOURCE

Trajectoires n° 35 – AVRIL-MAI 2014

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 08/2017
Format : 08/2017