Publié le 30/10/2012

CHÂTEAU DE VAUX LE VICOMTE : Une pme unique, qui a l’histoire en héritage

Inauguré en 1661 et situé sur la commune de Maincy, le château de Vaux le Vicomte, propriété de la famille Vogüé, est le plus grand monument privé de France. Au fil des ans et afin de financer son entretien, il s’est mué en une véritable PME.

« Être né là, c'est une chance. Nous sommes responsables d'un joyau et nous avons le devoir de le transmettre aux générations futures. » Jean-Charles de Vogüé, directeur commercial de Vaux le Vicomte

Jean-Charles de Vogüé, directeur commercial de Vaux le Vicomte.

 

 

 

 

 

 

 

 

Inauguré en 1661 et situé sur la commune de Maincy, le château de Vaux le Vicomte, propriété de la famille Vogüé, est le plus grand monument privé de France. Au fil des ans et afin de financer son entretien, il s'est mué en une véritable PME.

500 hectares clos de murs classés monument historique, 2 hectares de toiture, 33 hectares de jardins à la française... le château de Vaux le Vicomte est le plus grand monument privé de France. Construit sous la direction de Fouquet, chef-d'œuvre de l'architecture classique, il est pourtant passé à un fil de la destruction. à la fin du XIXème siècle, le domaine était laissé à l'abandon : des arbres avaient poussé dans les bassins, du maïs et du blé plantés dans les parterres de fleurs, les toitures étaient très abîmées, le mobilier avait disparu et les propriétaires envisageaient même de le démonter pour le vendre pièce par pièce. C'est alors qu'Alfred Sommier entre en scène. Cet entrepreneur, enrichi dans l'industrie sucrière, cherche une demeure à la mesure de sa réussite. Il visite Vaux le Vicomte et tombe immédiatement sous le charme. Devenu propriétaire, il décide d'utiliser sa fortune et son énergie à la restauration du château. Il lui en coûtera l'équivalent de 29 millions d'euros. Son fils Edme reprend le flambeau et s'attaque au jardin. à sa mort sans descendant, ce sont les enfants de sa sœur, mariée à un Vogüé, qui héritent. “Mon grand-père, Jean, l'a donné en cadeau de mariage à mon père, Patrice” retrace Jean-Charles de Vogüé, directeur commercial de Vaux le Vicomte, qui a grandi sur place. “N'étant pas aussi fortuné qu'Alfred Sommier, il a fait le choix, en 1968, de l'ouverture au public”. 44 ans plus tard, Vaux le Vicomte enregistre 280 000 visiteurs annuels. Avec 7 millions d'euros de chiffre d'affaires et 75 employés, il est même devenu une véritable PME, qui multiplie les cordes à son arc : restaurant, boutique, réceptions prestigieuses, séminaires, tournages, publicités. Autant de sources de revenus auxquelles s'ajoutent les subventions (DRAC, Conseil général...) et les dons des mécènes. Car entre les toitures, la restauration des bassins, des canalisations et autres statues, la facture avoisine chaque année le million d'euros. “Aujourd'hui, nous enregistrons encore un déficit annuel de 400 000 euros” regrette Jean-Charles de Vogüé. “Une des pistes pour parvenir à l'équilibre, c'est de développer le mécénat – qu'il vienne de particuliers grands donateurs ou de sociétés. Nous venons d'ailleurs d'embaucher un responsable du mécénat”. Vaux le Vicomte, vie de château ou mythe de Sisyphe ? “Pour moi, ça a d'abord été un poids” concède Jean-Charles de Vogüé qui a quitté son emploi dans le service marketing d'une multinationale et vient d'être rejoint par un de ses frères, ancien guide de haute montagne. “Mais être né là, c'est aussi une chance. Nous sommes responsables d'un joyau et nous avons le devoir de le transmettre aux générations futures”.

+ d'infos : www.vaux-le-vicomte.com

VAUX LE VICOMTE C'EST QUOI ?

- 500 ha clos de murs, classés monument historique
- 13 km d'enceinte
- 2 ha de toiture
- 33 ha de jardins à la française
- 6 jardiniers
- 75 employés équivalent temps plein

LES DATES

1661 - Inauguration du château
1875 - Acquisition du château par Alfred Sommier
1968 - Ouverture au public
1971 - Tournage de La folie des grandeurs
1979 - Tournage de Moonraker
2004 - Mariage de l'héritière de l'empire Mittal
2007 - Mariage de Tony Parker et Eva Longoria
2008 - Tournage de Marie-Antoinette

SOURCE
Trajectoires n° 28 – NOVEMBRE-DECEMBRE 2012

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017