Publié le 13/04/2015

Aux vieux Remparts, à Provins : la recette du succès

L'esquisse à Provins
L'esquisse à Provins

À la fois hôtel, spa, restaurants et Lounge Bar, l’établissement Aux Vieux Remparts, à Provins, ne cesse depuis 25 ans de se renouveler, proposant une expérience et des prestations toujours plus diversifiées, au plus près des attentes du client et sans aucune concession sur la qualité.

C'est en 1989 que commence pour Xavier Roy l'aventure des Vieux Remparts, implanté au cœur de la cité médiévale de Provins. “J'ai repris le fonds de commerce détenu par mon cousin : mes grands-parents étant déjà propriétaires des murs. Avec la proximité géographique du parc d'attraction Disneyland Paris, le potentiel touristique du lieu semblait évident.” La même année, Xavier Roy ouvre un hôtel de charme d'une capacité de 25 chambres, premier de la lignée et début d'une longue success story.

 

Un renouvellement permanent

Pour répondre à l'accroissement de la fréquentation, Xavier Roy inaugure en 1994 un deuxième restaurant, Le Petit Écu, qui propose une cuisine traditionnelle à des prix abordables. En 2002, la capacité de l'hôtel est portée à 32 chambres, puis à 40 en 2009. La même année, il crée un spa, comprenant 2 cabines de soin, piscine, sauna, hammam et balnéothérapie, ainsi qu'une boutique. En 2011, il leur adjoint une enseigne gastronomique : L'Esquisse. En 2014, il reprend l'exploitation de l'ancienne brasserie du Dôme et ouvre Le Bistrot des Remparts, adresse chic et accessible. Xavier Roy et son épouse ne cessent de créer de nouvelles offres, assistés par une équipe de 50 personnes tous secteurs confondus. Ainsi, outre l'enseigne historique, le restaurant traditionnel, la table gastronomique, le bistrot et la brasserie, un Lounge Bar, installé dans 2 caves voûtées du XIIe siècle, ouvrira ses portes au mois de mai prochain.

 

“S'adapter aux demandes du client, c'est l'essentiel.”

Chaque jour, un hôtel ferme ses portes en France. Dominé par les grandes chaînes, le secteur de l'hôtellerie indépendante souffre beaucoup... Pas les Vieux Remparts, où la croissance se poursuit. “L'important est de se renouveler et d'engager des travaux sur une base régulière, tant sur la décoration que sur le gros œuvre. S'adapter aux demandes des clients, c'est essentiel.” Le spa est parmi les prestations les plus recherchées et les plus appréciées dans un hôtel de charme. Xavier Roy a donc ouvert l'an passé une cabine de soins en duo qui connaît un franc succès. Pour réussir, un restaurateur indépendant doit se différencier et viser l'excellence au quotidien. Ses cinq enseignes de restauration sont autant de déclinaisons qui répondent à des besoins différents et permettent de maintenir l'équilibre des comptes. “Ce qui coûte cher dans la restauration, c'est la chaise vide.” Chaque enseigne est plus ou moins fréquentée selon les jours : pour la Saint Valentin, les clients réservent leur table au restaurant gastronomique ou au restaurant historique. Durant le marché de Noël, le restaurant traditionnel et la brasserie sont les plus prisés. Non content d'offrir des services d'hébergement et de restauration, Xavier Roy propose une offre globale avec un large éventail d'activités, afin d'augmenter l'attrait des séjours passés dans son établissement. À chaque type de clientèle correspond toute une série d'animations sur mesure. Pour les clients de séminaires par exemple, qui représentent un segment important de son chiffre d'affaires, l'établissement propose de multiples activités : chasse au trésor, tir à l'arc, escalade des remparts, randonnée en VTT, visite nocturne de la cité, soirée casino, cours de cuisine... “Nous sommes multi-produits, axés sur un grand nombre de segments, mais notre offre est bien ciblée” explique Xavier Roy. Son objectif de faire vivre à ses clients une expérience unique contribue largement au succès de son entreprise.

+ d'infos : www.auxvieuxremparts.com

 

 

“Un hôtelier ne vend plus seulement une chambre, mais une offre globale.”

 

Xavier Roy, dirigeant de l'établissement Aux Vieux Remparts

 

 

 

 

 

 

AUX VIEUX REMPARTS C'EST

- 3,4 millions d'euros de CA
- 50 salariés
- 5 enseignes de restauration
- Un hôtel de 42 chambres
- 10 salons de réception
- 1 spa
- 1 boutique

LES DATES

1989 : Reprise des Vieux Remparts et création de l'hôtel (25 chambres)
1994 : Création du Petit Écu
2002 : Agrandissement de l'hôtel (32 chambres)
2009 : Agrandissement de l'hôtel (40 chambres) et création du spa et de la boutique
2011 : Rénovation de la cuisine et création de L'Esquisse
2014 : Agrandissement de l'hôtel (42 chambres) et du spa (une cabine en duo), reprise du Dôme et création du Bistrot des Remparts
2015 : Création du Lounge Bar

 

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 11/2017
Format : 11/2017