Publié le 29/08/2014

AAB à Mormant : Le béton dans tous ses états

Avec ses trois usines implantées à Mormant, AAB (pour Atelier Artistique du Béton) spécialiste depuis plus de 25 ans de la sculpture avec ce matériau, déploie ses talents dans les parcs de loisirs, parcs aquatiques, zoos, centres commerciaux et autres espaces thématiques du monde entier. 

“Le parc Astérix, Disneyland Paris, la rénovation du zoo de Vincennes, les répliques des grottes de Chauvet et Lascaux...”. Lorsque Francis Hugon, directeur commercial d'AAB se lance dans l'énumération de ses chantiers, l'exercice peut durer longtemps, tant son entreprise est devenue incontournable dans la construction de décors et façades thématiques. L'histoire commence en 1989, lorsque Francis Hugon est approché par l'entreprise chargée de la construction du parc Astérix. “Ils ne savaient pas comment traiter les décors. L'exercice nécessite de mélanger des matériaux comme le béton, les composites polyesters, l'époxy, et demande en outre des connaissances dans les décors de théâtre et de cinéma”.

Des pionniers du décor thématique

Avec son expérience dans la construction et au sein d'une entreprise de matériaux pour modelage et décoration, Francis Hugon est l'homme de la situation. Il propose l'aventure à Joseph et Silvio Renzi, deux frères venus du bâtiment : le premier prend la direction administrative et financière, le second assure la direction technique. Une cinquantaine de salariés suivront, tous formés maison, au sein des trois usines de Mormant, puis sur les chantiers. “à l'époque, on était les seuls en France à maîtriser le sujet” relate-t-il. “On a pris une bonne longueur d'avance”. Disney vient les chercher, puis à peu près tous les nouveaux parcs du monde entier.

Un savoir-faire à toute épreuve

D'un projet à l'autre, AAB peaufine sa technique : projection et sculpture sur ossature en acier galvanisé, reproduction par moulage de fausses pierres de taille et autres corniches, Béton Fibré à Ultra-haute Performance (Bfup). Un ensemble de savoir-faire précieux qui lui permet de travailler notamment pour les monuments historiques, comme lors de la rénovation de la Grande Galerie de l'Evolution à Paris. Parmi ses réalisations les plus récentes, AAB compte les décors de Ratatouille, nouvelle attraction de Disneyland Paris, mais aussi les décors de la zone de luxe de la galerie marchande de Dubaï Mall – chantier qui a nécessité le recrutement de 1000 personnes. “On est très souples, on sait s'organiser” explique Francis Hugon. “On part avec un minimum de personnes, sculpteurs, architectes, décorateurs, ingénieurs... et on travaille avec des locaux, formés par nos soins”.

Des projets ludiques, de A à Z

AAB dispose aujourd'hui d'un bureau de représentation à Hanovre, d'un autre à Dubaï et, depuis 2012, d'un bureau à Valence, dédié à la conception architecturale de ses propres projets. Car forte de son expertise, AAB, entreprise de décoration, est en passe de devenir conceptrice et réalisatrice de projets ludiques, proposant par exemple des espaces thématiques avec spectacle “clés en main”, comme “Tiger World”, dédié aux tigres, qui sera inauguré en avril 2015, au zoo d'Amnéville.

 

 

« On est très souples [...]. On part avec un minimum de personnes, sculpteurs, architectes, décorateurs, ingénieurs... et on travaille avec des locaux, formés par nos soins. »
Francis Hugon, directeur commercial d'AAB

 

 

 

 

 

AAB c'est

- 49 salariés
- 10 millions de CA
- 3 usines à Mormant sur 1 hectare
- 15 projets en moyenne par an

Les dates

1989 - Création
1995 - Inauguration du bureau de représentation à Hanovre (Allemagne)
1998 - Bureau de Dubaï (Emirats Arabes Unis)
2012 - Bureau de Valence (Espagne)

SOURCE

Trajectoires n° 37 –SEPTEMBRE-AOÛT 2014

+ d'infos : www.aab-fr.com

 

Tags: 

Abonnez-vous à notre newsletter

Format : 08/2017
Format : 08/2017