EPAMARNE / EPAFRANCE

Fiche créée par Mathilde CHARPENTIER
Secteur d'activité :
Domaine :

Présentation

Activité
Fruits d’un partenariat original entre l’Etat et les collectivités locales, les établissements publics d’aménagement (EPA) ont pour mission de contribuer à impulser, à mettre en oeuvre et à...
Activité
Fruits d’un partenariat original entre l’Etat et les collectivités locales, les établissements publics d’aménagement (EPA) ont pour mission de contribuer à impulser, à mettre en oeuvre et à accompagner le développement de ce territoire.
Coordonnées
5 BOULEVARD PIERRE CARLE
NOISIEL
77448 MARNE LA VALLEE CEDEX 2
Téléphone : 0164624444
Contact commercial : Alexandre CHIRIER
Fonction : Directeur du développement et de la promotion
Tél : 0164624585

Effectif salarié: 

+ de 100
Savoir faire/Compétences

L'ambition d’EPAMARNE et d’EPAFRANCE : créer une ville durable et désirable, une ville européenne du XXIème siècle qui fasse société tout en  répondant aux grands enjeux en matière de transition énergétique, de préservation des ressources naturelles, de dérèglements climatiques ou encore  de tensions sur les fi nances publiques et privées... Autant de défi s qu’ils tentent de relever, en lien constant avec les collectivités locales, afin d’adapter constamment les projets aux nouvelles attentes des citoyens.
Composés d’une équipe commune de 120 personnes, les établissements publics disposent en interne de toutes les compétences nécessaires à la réalisation d’une opération d’aménagement. Ingénieurs, architectes, urbanistes, paysagistes, chargés de mission commerciale, foncier, développeurs économiques, commercialisateurs, spécialistes du logement, des montages financiers complexes, de l’innovation, des transports, de l’énergie…, géomètres, analystes fi nanciers, responsable des marchés publics ou encore juristes… sont autant d’expertises mobilisées en faveur de vos projets de développement.
Son organisation en mode projet lui confère une véritable capacité à piloter les opérations de manière globale et intégrée. Un chef de projet est désigné pour chaque opération et dispose d’une équipe pluridisciplinaire pour la conduire. Parfaitement investi dans le projet, il est l’interlocuteur privilégié des collectivités et est en capacité de réagir et de mobiliser des ressources très rapidement.

Les EPA disposent par ailleurs d’une ingénierie de promotion, de prospection et d’implantation éprouvée mise à la disposition des promoteurs, investisseurs et utilisateurs finaux et les accompagnent dans toutes les étapes de la concrétisation de leurs projets.

Spécialités

-

Produits phares

Cité Descartes, pôle d’excellence du Grand Paris
Créée en 1983, la Cité Descartes est aujourd’hui le premier pôle de recherche et d’enseignement de France dédié à la ville durable. Avec ses 15 000 étudiants, ses 3 000 enseignants chercheurs, ses grandes écoles dont l’ESIEE, l’École des Ponts ParisTech, l’École d’architecture de la ville et des territoires, l’Université et ses 50 laboratoires de recherche (Ifsttar, CSTB, FCBA…), le pôle de compétitivité Advancity, son FabLab, son incubateur, ses 350 entreprises avec des sièges sociaux à fort rayonnement métropolitain (Numéricable, Moviken, Céleste), ce quartier, où se mêlent intensité urbaine, quartier d’affaires et esprit campus, se caractérise par son fort dynamisme.

Demain, 840 000 m² seront développés par l’EPA autour de la future gare du Grand Paris Express Noisy-Champs (lignes 15, 16 et 11, RER A) avec pour ambition d’être des démonstrateurs de la ville de demain, proposant
une offre de services attractive.

Marne-Europe et le Grand Paris Express
La Gare du Grand Paris Express de Bry-Villiers-Champigny s’implantera en 2022 sur la commune de Villiers-sur-Marne. Cette gare s’installera au coeur d’un nouveau projet de 26 hectares aménagé par EPAMARNE. Situé à flancs de coteaux dominant Paris, ce nouveau quartier offrira une expérience urbaine forte, à travers une architecture singulière loin des gabarits prédéfinis et à travers des espaces publics aimables aux piétons, qu’ils soient habitants, salariés ou simplement de passage.
Il accueillera d’ici dix ans 2 500 nouveaux habitants, 80 000 m2 de bureaux, un centre commercial et un centre des congrès. L’Atelier Ruelle, Grand Prix de l’urbanisme 2015, a été désigné par la commune et par l’EPA pour en assurer la maîtrise d’oeuvre urbaine. Premières livraisons en 2020.

Val d’Europe, l’agglomération, la plus dynamique de France*
Val d’Europe est né en 1987 d’un partenariat public-privé sans précédent entre l’État, la Région, le Département, EPAMARNE-EPAFRANCE et la
Walt Disney Company.
Cette convention a permis la création de Disneyland Paris, première destination touristique payante européenne, et du Val d’Europe, un pôle urbain, économique et touristique de tout premier plan. À travers ce partenariat unique en Europe, EPAFRANCE et Euro Disney
bâtissent ensemble une ville européenne, classique et contemporaine qui accueillera à terme 70 000 habitants.
Après 28 années, la moitié de ce projet est aujourd’hui édifiée, avec une qualité urbaine et un dynamisme économique enviés.
EPAFRANCE procède par ailleurs directement à l’aménagement autour des bourgs existants en concertation étroite avec les communes et la communauté d'agglomération

*Source ADCF 2012

Villages Nature, une destination d’exception
Porté par deux grands acteurs du tourisme international, Euro Disney et Pierre & Vacances-Center Parcs, Villages Nature est un projet innovant qui vise à réaliser, pour la première fois en Europe, une destination touristique de courts et moyens séjours, fondée sur la quête d’harmonie entre l’Homme et la nature. Ce projet est né suite à un processus de onze années d’études et de conception, accompagné par EPAFRANCE.
L’EPA a ainsi conduit sept enquêtes publiques, le premier  grand débat national pour un projet touristique, l’arrêté de DUP et de cessibilité ainsi que les arrêtés Loi sur l’eau, dérogation des espèces  protégées, diagnostic archéologique...
L’EPA a également réalisé le chantier de viabilisation et de terrassement ainsi que l’ensemble des travaux de voiries et du lagon de 15 hectares liés au projet.

Une plateforme d’autopartage à grande échelle
Depuis 2014, la Communauté d’Agglomération de Marne-la-Vallée / Val Maubuée, la CA de Marne-et-Gondoire, Val d’Europe Agglomération et EPAMARNE
déploient un vaste réseau de stations d’écomobilité. Au total, 86 stations seront mises en service d’ici la fi n 2016, représentant près de 90 véhicules en autopartage et 186 places de recharges pour véhicule électrique. EPAMARNE finance les coûts des stations situées dans ses ZAC, tandis que les collectivités assument le  financement de l’ensemble des autres stations ainsi que la gestion et l’entretien de ce réseau. Le projet est par ailleurs soutenu par l’ADEME, la Région Île-de-France et le Conseil départemental de Seine-et-Marne.

Les Lodges, démonstrateur de la maison innovante, intelligente et économe en énergie
Résultant d’un concours piloté par EPAMARNE et remporté par Bouygues Immobilier, le programme Les Lodges, réalisé à Chanteloup-en-Brie, est la première réalisation d’habitat en bois modulaire et « passivhaus ». Cette démarche innovante a révélé la richesse d’un partenariat capitalisant tous les savoir-faire de contributeurs publics et privés spécialisés dans les domaines de l’énergie, de l’environnement et de la bio-construction, tout en donnant les moyens et les opportunités de réaliser un projet exemplaire en termes d’habitabilité et de performance énergétique. Ce programme a été distingué par l’ADEME et a reçu le prix de l’innovation au concours de la Pyramide d’Argent et de la Pyramide d’Or en 2015 organisé par la Fédération des Promoteurs Immobiliers.

ZAC du Gué Langlois, un parc d’activités valorisant
Développée et commercialisée par EPAMARNE, cette ZAC située sur la commune de Bussy-Saint-Martin, en bordure de l’autoroute A104 et au nord
de l’autoroute A4, offre un site de qualité, voisin du parc d’activités de Torcy, du pôle commercial Bay 2 et face au parc de Rentilly (second site d’exposition
du Frac d’Île-de-France). Elle propose un large ensemble de services de proximité nécessaires à une implantation réussie (services aux entreprises, aux particuliers, commerces, restaurants…).
Abritant pincipalement des locaux tertiaires, de recherche, de services et d’activités de petite et moyenne taille, ce pôle d’activités de 7,9 hectares s’insère parfaitement dans son environnement en prenant en compte le patrimoine bâti et non bâti.
Cette démarche est la garantie d’une implantation valorisante pour l’entreprise.

ZAC du Bel Air, des emplois pour demain
Le parc d’activités de la ZAC du Bel Air (ZAC mixte logements/activités) est situé sur la commune de Ferrières-en-Brie, en visibilité directe de l’autoroute A4. Destiné à accueillir un bassin de 2 600 emplois, ce parc de 51,8 hectares est proche des équipements du centre ville de Ferrières-en-Brie  (commerces, hôtellerie, restauration, services) et accueille des bureaux, des activités artisanales et des activités industrielles. Il s’insère dans un cadre environnant bâti et naturel de grande qualité. La proximité du Château de Ferrières et de son parc qui le délimitent au nord, apportent à chaque entreprise une réponse architecturale et paysagère valorisante. Les sièges sociaux de Jeff de Bruges et de Hubert Coup de Pâtes ont choisi ce site pour s’y  mplanter.

L’écoquartier du Sycomore, l’innovation au service du cadre de vie
Situé sur la commune de Bussy Saint-Georges, cet écoquartier de 4 500 logements à terme a tout de suite été conçu comme un quartier des courtes distances. Il est ainsi desservi par un bus à haut niveau de service connecté aux gares du RER A et laisse une large place aux piétons et aux cycles. Il accueille en son coeur un parc de 16 hectares qui comprend un skatepark, un théâtre de verdure et un jardin pédagogique. Ses bâtiments affichent des performances énergétiques supérieures à la RT 2012 et s’approvisionnent en énergies renouvelables (chaufferie bois, biomasse). Entre autres innovations, EPAMARNE a recouru pour ce quartier exemplaire aux éco-matériaux et a opté pour une gestion performante des déchets, pour la phyto-épuration des eaux pluviales et pour une gestion différenciée des espaces paysagers.

L’écoquartier de Montévrain, vitrine de l’aménagement durable
Cet écoquartier de près de 2 500 logements affiche une mixité fonctionnelle remarquable grâce à l’ambitieuse programmation résidentielle et économique de l’EPA. Sa situation à proximité des pôles d’emploi du Val d’Europe, d’Euro Disney et de plusieurs zones d’activités permet la  programmation de nombreux commerces de proximité et de 150 000 m2 de tertiaire qui seront développés au pied de la gare RER. Il s’agit de rapprocher l’habitat des zones d’emplois dynamiques du secteur et donner les moyens aux entreprises de s’orienter vers une éco-responsabilité. L’écoquartier est par ailleurs organisé autour d’un parc de 20 hectares et d’un coeur agro-urbain où se développe une agriculture de proximité (maraîchage, arboriculture, fl oriculture, jardins familiaux…). 10 hectares de maraîchage et de vergers permettent déjà de développer des « circuits courts ».

L’agriculture urbaine, une richesse à cultiver
Sur un territoire appelé à se développer et à s’urbaniser, la préservation des espaces ouverts à vocation agricole nécessite d’inventer une agriculture urbaine orientée vers des circuits courts à destination des habitants du territoire.
Le développement de l’agriculture urbaine à Marne-la-Vallée par l’EPA vise à maintenir dans la ville des espaces ouverts et entretenus, éléments constitutifs de la trame verte et bleue, qui permettent d’aérer le paysage urbain et d’offrir un cadre de vie de qualité. Lieux de production, ces franges  agricoles offrent une plus grande interaction avec la ville et une plus-value à l’agriculteur comme aux habitants ; elles deviennent aussi des lieux de loisirs accueillant de multiples usages.

La biodiversité, une stratégie territoriale
Depuis sa création, Marne-la-Vallée préserve le paysage et intègre de grands espaces naturels – bois et forêts, parcs, bassins… – dans ses projets d’urbanisme. La mise en place d’une trame verte et bleue, dès les années 1980 dans le secteur du Val Maubuée, s’est poursuivie dans les années 1990  et 2000 sur les territoires de Marne-et-Gondoire et du Val d’Europe. Aujourd’hui, les EPA maintiennent cette tradition en intégrant dans la conception de leurs projets d’aménagement la préservation des milieux et habitats naturels, le maintien et le développement des continuités écologiques et la gestion  harmonisée des espaces et milieux naturels du territoire.

En savoir plus

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte