Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 31/08/2012

Tendances estivales 2012

Pré-bilan de la saison touristique estivale 2012

FONTAINEBLEAU, 30 Août 2012 – L'Ile-de-France est la première destination touristique mondiale,
en nombre d'entrées touristiques comme en notoriété.
Chaque année, Seine-et-Marne Tourisme, Agence de Développement Touristique, et la Chambre
de Commerce et d'Industrie de Seine-et-Marne établissent un pré-bilan de la saison touristique
estivale. Cette analyse permet de suivre les évolutions de la fréquentation en Seine-et-Marne, département touristique leader en région Ile-de-France après Paris.

Le contexte national de la saison estivale 2012
Selon le Réseau National des Destinations Départementales (RN2D), les prévisions estivales de la saison touristique sont « mitigées » sur le plan national. Une météo capricieuse, un contexte économique difficile et dans une moindre mesure, les élections présidentielles en sont les principales causes. Néanmoins, l'activité hôtelière à Paris et sur la Côte d'Azur est très satisfaisante (taux d'occupation : 94% et 81%). D'après le Cabinet Deloitte In Extenso, Paris s'appuie sur plusieurs facteurs porteurs : la diversité de son mix de clientèle, son statut de destination internationale incontournable et son économie internationale qui continue de générer une demande pour l'hôtellerie parisienne.
En Ile-de-France, l'activité hôtelière se maintient à un niveau élevé (nombre de nuitées : + 1,1%).
La hausse de la fréquentation de la clientèle étrangère est très nette (+ 9,9% en mai et + 2,8% en juin). La clientèle européenne augmente de 1,5% grâce à une forte hausse de la clientèle britannique (+ 15,3%) ; les autres principales clientèles européennes connaissent en revanche une nette baisse. La clientèle en provenance des Etats-Unis, pays qui occupe le premier rang des pays étrangers, s'accroît au rythme particulièrement élevé de 17,2 %. Celle du Proche et Moyen-Orient continue de progresser fortement.(Source : INSEE 10 août 2012).

Le bilan de la saison estivale 2012 en Seine-et-Marne

L'Observatoire Départemental du Tourisme de Seine-et-Marne, en collaboration avec la Chambre de Commerce et d'Industrie, a réalisé une enquête auprès des professionnels du tourisme du 1er mai au 22 août pour suivre les grandes tendances de cette saison estivale.
Le secteur de l'hôtellerie (hôtels, hôtels-restaurants, résidences de tourisme, gîtes ruraux, chambres d'hôtes, hôtellerie de plein air) enregistre un bilan mitigé. 62% des professionnels (hôtels-hôtels/restaurants, résidences de tourisme) sont assez satisfaits et 8% très satisfaits des tendances de l'activité estivale. Les professionnels de l'hôtellerie estiment que la saison estivale 2012 devrait être stable par rapport à 2011. Le taux d'occupation est le plus important dans le nord du département (Nord : 82,55% hors hôtels de Disneyland Paris ; Sud : 67,55% ; Provinois-Bassée-Montois : 66,7%). 70% de la clientèle est française et 30% est étrangère (pays clés : Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Espagne et Pays-Bas). « Nous sommes satisfaits de voir que la Seine-et-Marne continue d'accueillir des visiteurs extrêmement diversifiés, de la clientèle internationale à la clientèle régionale et locale malgré un contexte économique toujours incertain » déclare Lionel Walker, Vice-président du Conseil général de Seine-et-Marne et Président de Seine-et-Marne Tourisme.

La saison 2012 est en augmentation pour les résidences de tourisme en particulier pour les 2
étoiles
. Le taux d'occupation des Gîtes ruraux (62%) est en légère baisse (- 4 points).
L'activité des chambres d'hôtes est en recul : 33% estiment leur activité en hausse, 22% estiment leur
activité stable et 45% en baisse. 67% des répondants de l'hôtellerie de plein air sont insatisfaits de l'activité de la saison estivale.

En ce qui concerne la restauration, la majorité des professionnels estime leur activité insatisfaisante et en baisse par rapport à l'année dernière. Les terrasses sont restées vides en raison des mauvaises conditions météorologiques.

L'accueil est un point fort de cette saison estivale 2012.

33% des professionnels des Offices de Tourisme estiment que la fréquentation est en hausse, 21% stable et 46% en baisse. La clientèle française est fortement représentée (90%). Les points d'accueil enregistrent une fréquentation stable : le Kiosque Tourisme Information à Disneyland Paris (180 000 visiteurs de mai à juillet 2012) et le Centre d'Ecotourisme de Franchard (6 000 visiteurs accueillis depuis le 31 mars dernier). On constate une bonne tenue de la fréquentation des grands sites touristiques. Disneyland Paris enregistre une hausse de fréquentation (+ 4%) ainsi que la Vallée Village (+17%). Le Château de Fontainebleau et le Parc des Félins ont des taux de fréquentation à la hausse. Le Château de Vaux-le-Vicomte et de Blandy-les-Tours, les musées départementaux et la cité médiévale de Provins enregistrent un taux de fréquentation stable par rapport à 2011. 30 554 visiteurs ont découvert le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux cet été (104 000 visiteurs depuis l'ouverture en novembre 2011).
Les manifestations majeures sont « Montereau Confluences » (+ 40 000 visiteurs ; fréquentation stable), « Nature et Vénerie » à Fontainebleau (30 000 visiteurs ; fréquentation stable) ; « Le Festival International de Jazz Django Reinhardt » à Samois-sur-Seine (16 000 visiteurs ; fréquentation stable) ; « Les Flèches du Temps » à Meaux (8 882 visiteurs ; fréquentation en hausse : + 4,7%) et le Festival « Land Art & Art Contemporain » à Savins (5 000 visiteurs ; fréquentation en hausse : + 39%).

Sources : Observatoire du Tourisme Départemental ; Euro Disney S.C.A. (résultats présentés le 7 Août)
En savoir +

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte