Midori OBUCHI
Publié par Midori OBUCHI
le 18/07/2016

Nissan commercialise au Japon un monospace doté de conduite autonome

Nissan commercialise au Japon un monospace doté de conduite autonome 

par l'express , le 13/07/2016

Un homme lâche le volant du nouveau monospace Nissan Serena, équipé de fonctions de conduite semi-autonome, durant un test à Yokohsuka près de Tokyo le 13 juillet 2016/TORU YAMANAKA

 

 

Tokyo - Le constructeur japonais d'automobiles Nissan a présenté mercredi un nouveau modèle de sa gamme de monospace Serena équipé pour la première fois de fonctions de conduite semi-autonome sur autoroute.

 

Ce véhicule doit être commercialisé à partir de fin août dans l'archipel. 

La technologie embarquée est appelée ProPILOT et utilise notamment une caméra frontale associée à un logiciel d'analyse qui permettent de reconnaître les marques au sol et la présence de véhicule devant. 

"L'accélérateur, les freins et le système de direction sont contrôlés sur la base des informations obtenues par le biais de ce dispositif de reconnaissance d'image", explique Nissan dans un communiqué. 

Une démonstration a eu lieu pour la presse en banlieue de Tokyo. 

Une fois activé, ProPILOT contrôle automatiquement la distance entre le véhicule et celui qui le précède.  

Selon Nissan, le système permet également à la voiture de se maintenir correctement au milieu de sa voie par "lecture" des marqueurs au sol et un contrôle de la direction, même lors des courbes.  

Le système est aussi censé freiner en temps voulu. 

Nissan dit réaliser des études poussées sur les conditions de conduite dans les différentes régions du monde afin d'adapter son dispositif aux divers marchés.  

Pour le moment, la version ProPILOT qui équipe le monospace Serena au Japon a été développée spécialement pour les conditions de conduite routière dans l'archipel. 

ProPILOT sera introduit par la suite dans d'autres véhicules, dont le Qashqai en Europe en 2017, a précisé le partenaire du français Renault, prévoyant aussi de proposer des modèles équipés sur les marchés américains et chinois.  

Pour le moment, ce dispositif fonctionne quand le véhicule reste sur la même voie mais une variante permettant des changements automatiques de voies sur les autoroutes est prévue pour 2018, tandis que la conduite autonome sur les routes urbaines et aux intersections est envisagée pour 2020.  

La conduite autonome est un enjeu considéré comme majeur pour les prochaines années dans le secteur de l'automobile et les Japonais veulent en être, même s'ils ne voient pas tous cette tendance de la même façon.  

L'américain Tesla est un pionnier de ce type de technologies, mais la mort récente aux Etats-Unis du conducteur d'une voiture de cette marque équipée d'un système de pilotage automatique pourrait, selon les experts, retarder quelque peu l'arrivée sur les routes de voitures réellement autonomes s'il s'avérait que le système a failli. 

Tag :

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte