David Rozenberg
Publié par David Rozenberg
le 20/03/2013

Lufthansa Cargo a correctement résisté à la crise en 2012

Le résultat d'exploitation de Lufthansa Cargo a chuté de 58,2% entre 2011 et 2012, mais il reste positif, à 104 millions d'euros. La compagnie allemande prévoit un rebond en 2013 grâce à une reprise de la demande et une stricte gestion des coûts.

Pour Lufthansa Cargo, le tableau 2012 n'est pas idyllique mais reste satisfaisant, compte tenu des difficultés qu'a connu le marché mondial du fret aérien. Principale bonne nouvelle, l'activité est restée rentable, le résultat d'exploitation passant quand même de 249 millions à 104 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires, qui s'élève à 2 688 millions d'euros, a décliné de 8,7%, c'est-à-dire dans des proportions sensiblement identiques à celles du trafic. Celui-ci perd en effet 8%, totalisant 8 727 millions de tonnes-kilomètres transportées (TKT).

Grâce à une réduction de capacité de 8,2%, Lufthansa Cargo affiche néanmoins une légère amélioration du coefficient de remplissage, qui atteint 69,6% (+0,1 point). Cette maîtrise de l'offre a par ailleurs permis de limiter à -0,7% le déclin de la recette moyenne à la tonne-kilomètre.


Dégradation du marché asiatique

    La région Asie/Pacifique a été la plus touchée par la crise. "La demande en départ de Chine s'est stabilisée vers la fin 2012, mais dans le même temps, la situation sur d'autres marchés asiatiques a commencé à se dégrader, en particulier au Japon", analyse le groupe Lufthansa dans son rapport annuel.

Le trafic s'établit à 3 879 millions de TKT, en baisse de 10,4%, tandis que les revenus chutent de 16% à 1 064 millions d'euros. Dans cette région, Lufthansa Cargo a néanmoins pu procéder à un drastique réajustement de capacité, qui permet au coefficient de remplissage de gagner 2,2 points, à 75,5%.

    Sur le continent américain, le trafic a diminué de 6,5% à 3 774 millions de TKT, et le chiffre d'affaires de 3,4% à 1 050 millions d'euros. En revanche, la réduction de capacité n'a pas pu accompagner celle du trafic, "l'offre étant principalement constituée des soutes des avions passagers de Lufthansa, qui échappent au contrôle de Lufthansa Cargo", précise le groupe. En conséquence, le coefficient de remplissage perd 2,3 points, à 68,8%.
    En Europe, "où les volumes consistent principalement en pré et post écheminements pour les liaisons vers l'Asie/Pacifique et le continent américain", comme le rappelle Lufthansa, le groupe a vu le trafic se replier de 7,2% à 354 millions de TKT pour un chiffre d'affaires de 248 millions d'euros (+1,2%) et un coefficient de remplissage de 51,1%.
    Enfin, la région Afrique/Moyen-Orient enregistre le plus faible repli en terme de trafic : -3% à 720 millions de TKT. Le coefficient de remplissage est stable à 59,2% et le chiffre d'affaires décline de 1,4% à 215 millions d'euros.


Optimisme et rigueur au menu de 2013

Pour 2013, Lufthansa Cargo s'attend à une reprise du marché du fret aérien, notamment au second semestre. Du coup, elle prévoit à nouveau un résultat d'exploitation "à trois chiffres et en hausse". Cette brise d'optimisme n'entame en rien la stratégie qui consiste à adapter les capacités à la demande, pour préserver marges et coefficients de remplissage.

Par ailleurs, Lufthansa Cargo précise que la stricte gestion des coûts reste en vigueur, soutenue par toute une série de mesures prévues dans le cadre du programme SCORE (Synergies, Costs, Organisation, Revenue, Execution). Ce plan d'économies a été lancé début 2012 pour l'ensemble du groupe, afin d'atteindre un résultat d'exploitation de 1,5 milliard d'euros en 2015. En 2012, ce ratio a atteint 524 millions d'euros (-36,1%), pour un chiffre d'affaires de 30,1 milliards d'euros (+4,9%) et un résultat positif de 990 millions d'euros, après une perte de 13 millions d'euros en 2011.

Pour Lufthansa Cargo, l'année 2013 devrait enfin être marquée par la livraison de ses deux premiers B777F. La compagnie en a commandé cinq au total, qui seront livrés de fin 2013 à 2015.

Un chiffre d'affaires de 450 M€ pour Swiss World Cargo

La compagnie Swiss, partie intégrante de Lufthansa, a dégagé un chiffre d'affaires total de 4 220 millions d'euros (M€) en 2012, dont 10,7% grâce au fret. Swiss World Cargo, qui commercialise les soutes des avions passagers, a en effet enregistré 450 M€ de revenus, à ajouter aux 2 688 M€ de chiffre d'affaires comptabilisés dans la branche Logistics du groupe Lufthansa. Les volumes cargo de Swiss ont augmenté de 7,6%, mais le coefficient de remplissage a diminué de 0,7 point à 69%.

 

Source : wk-transport-logistique.fr - 20/03/13

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte