Publié par
le 04/04/2017

Libre-échange : les ambiguïtés du Japon

Par Régis Arnaud
Mis à jour le 20/03/2017 à 18:22
Publié le 20/03/2017 à 17:51

Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, est en visite à Bruxelles, mardi. Ce sera le point d'orgue de sa tournée européenne, à l'heure où les négociations de l'accord de partenariat économique Japon-UE sont au point mort.

À Tokyo

Le Japon, chantre du libre-échange? C'est la petite musique qu'est venu jouer Shinzo Abe en Europe, et dont le point d'orgue sera donné lors de sa visite à Bruxelles mardi, après un dîner à l'Élysée lundi soir. Alors que le Japon maintient de redoutables herses non tarifaires au commerce; sur le plan idéologique, ses détracteurs le considèrent plus proche de Marine Le Pen que d'Emmanuel Macron.

«La Commission a commencé à négocier quand elle était certaine de pouvoir répondre aux exigences japonaises»

En savoir +

Tag :

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte