Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 27/03/2013

Les outils vidéo en entreprise

Á l'heure où beaucoup vantent les mérites des outils de collaboration vidéo, les entreprises, elles, en ont-elles réellement besoin ? Sont-elles ouvertes à ce type d'outils ? Pour quelles utilisations précisément ? Et quels avantages peuvent-elles en tirer ? Aastra a mené l'enquête.

Logiquement, ce sont les Directions Générales des entreprises qui sont aujourd'hui les principales demandeuses de services vidéo. Et leurs motivations sont très claires : réduire le temps de réunion et de déplacement (27%), améliorer le travail collaboratif en interne (17%) et limiter l'impact de l'activité de la société sur l'environnement (14%). La vidéo est évidemment perçue comme un avantage important dans toutes les situations qui impliquent des échanges entre participants, que ce soit en interne ou en externe. Pour les entreprises interrogées, elle permet aussi d'améliorer la capacité de conviction et offre une meilleure compréhension des attitudes des interlocuteurs.

Malgré ces avantages, différents freins subsistent et empêchent sa mise en place et son utilisation sur le poste de travail. Primo, la culture d'entreprise et les aspects financiers (54%). "L'accompagnement projet est donc un élément clé pour assurer une bonne appropriation de ces nouveaux modes de communication par les collaborateurs" indique Aastra. Secundo, les contraintes techniques. 27% des sondés veulent avant tout des solutions et des terminaux simples à déployer et à utiliser, mais 31% estiment ne pas avoir les compétences et les ressources suffisantes à l'implémentation de projets vidéo.

Reste que le contexte technologique est aujourd'hui favorable à l'évolution du poste de travail et à l'intégration de la vidéo. On constate ainsi que 28% des entreprises sont en attente d'une évolution des fonctionnalités multimédias des terminaux téléphoniques et que les projets de virtualisation du poste de travail sont perçus comme étant propices à l'intégration de la vidéo.

Au final, bien que les derniers chiffres montrent une baisse des ventes de solutions vidéo, cette enquête confirme l'intérêt des entreprises européennes pour ce type d'outils et leur volonté de l'intégrer sur le poste (et l'espace) de travail. Et tous les départements de l'entreprise, à l'exception notable des ressources humaines, se sentent concernés par ce type d'application et émettent un signe fort de consensus sur l'apport de la vidéo au sein de l'entreprise. "Sa mise en place ne doit donc plus être restreinte à une infrastructure lourde et contraignante, mais intégrée à la nature du poste de travail des collaborateurs favorisant ainsi naturellement la vidéocommunication !" conclut Jean-Denis Garo, Directeur Communication et Marketing Support d'Aastra France.

Source ITChannel

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte