Publié par
le 29/01/2016

Le Japon choisit Riquewihr, « plus beau village de France »

Le Japon choisit Riquewihr, « plus beau village de France »

e 19/01/2016 05:01 par Pierre Gusz

Cocorico pour Riquewihr : la commune haut-rhinoise a été déclarée « plus beau village de France » – avec Saint-Cirq-Lapopie dans le Lot – par la Jata, l'association des agences de voyage et tour-opérateurs japonais.

 

Jungo Kikuma (ici au centre), vice-président de la Jata, guidé par Robert Lehmann (à droite) dans les rues de Riquewihr, hier matin.Photo L'Alsace/

 

Daniel Klack est sur un petit nuage. Le maire de Riquewihr, qui a eu un « coup de foudre » pour le Japon, s'y est rendu en novembre 2014, pour signer un pacte de coopération avec la ville de Shirakawa-go (au nord-est de Kyoto), avant d'y retourner l'an passé. Aujourd'hui, il voit son village plébiscité par l'association des agences de voyages et tour-opérateurs japonais (la Jata) comme « plus beau village de France » , ex aequo avec Saint-Cirq Lapopie, petite commune du Lot, 217 âmes au dernier recensement.

 

Riquewihr, 1 200 habitants, près de 2 millions de touristes par an, intègre ainsi la liste des 30 plus beaux villages d'Europe, choisis avec soin par 400 professionnels du tourisme japonais, ayant sillonné le continent l'an passé. Pourquoi avoir retenu la « perle du vignoble » et pas un autre village alsacien ? Robert Lehmann, vice-président de la société d'histoire et d'archéologie de Riquewihr, a bien son idée. L'homme a guidé hier matin une délégation japonaise, emmenée par Jungo Kikuma, vice-président de la Jata, et Shinsuke Shimizu, consul général du Japon à Strasbourg, à travers les rues, de la Porte Haute au « gratte-ciel », en passant par le Domaine de la Tour Blanche. Face à leur étonnement devant une architecture préservée de longue date, il a alors remarqué que les Japonais sont « très attachés à la préservation du patrimoine architectural, au respect du travail de nos ancêtres ».

 

Pour Marie-Reine Fischer, ce plébiscite n'est pas un hasard. La vice-présidente de l'Agence d'attractivité de l'Alsace (AAA) indique qu'en 2015, avec 45 000 nuitées enregistrées, le Japon représente le 2e meilleur marché lointain le plus important pour l'Alsace – derrière les États-Unis (90 000) et devant la Chine (43 000).

 

  • « Une destination populaire »

« Les Japonais aiment l'Alsace et ses spécificités. Des liens étroits et culturels nous rapprochent depuis 150 ans, comme le sens du raffinement, le partage de valeurs communes... » , poursuit Marie-Reine Fischer. La délégation de la Jata a eu l'occasion de visiter l'Alsace du nord au sud et d'est en ouest en 2015, mais Riquewihr seule semble avoir retenu leur attention.

« Nous n'avons reçu aucune pression de l'Agence d'attractivité de l'Alsace , jure de son côté Jungo Kikuma. Il existe beaucoup de beaux villages en Provence, en Normandie, mais les touristes japonais connaissent mieux l'Alsace. C'est une destination populaire. En récompensant Riquewihr, j'espère que cela les poussera à visiter les alentours : Ribeauvillé, Colmar, puis toute l'Alsace. »

 

  • La phrase

"J'ai été épaté par leur respect de l'autre, des métiers, des codes vestimentaires... Au Japon, on se sent en sécurité. Je n'ai jamais eu l'occasion d'aller aussi loin mais j'y ai été accueilli comme un roi, en toute simplicité."

Daniel Klack, maire de Riquewihr

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte