Alexandrine CUSSAC
Publié par Alexandrine CUSSAC
le 18/03/2013

Le comportement des managers n’est pas la première cause de stress au travail

Mettons fin à une idée bien ancrée : le comportement des managers opérationnels n'est pas la première cause du stress au travail. C'est ce qui ressort d'une étude sur le stress au travail et le moral des salariés. Les causes sont comme on le sait aujourd'hui organisationnelles, mais aussi individuelles. Arrêtons donc de « tirer » sur les managers qui font ce qu'ils peuvent, dans la grande majorité des cas, pour que les gens travaillent dans de bonnes conditions.

Pour faire de la bonne prévention des risques psychosociaux en entreprise il est donc nécessaire d'agir sur les trois niveaux : managérial, individuel et organisationnel.

Bien sûr, ces managers ne sont pas exempts de reproches. La plupart disposent d'une autorité plus technique que charismatique, et peinent à trouver, par eux-mêmes, les méthodes psychologiques de management, dans un environnement où justement, l'attente est de plus en plus grande. Ne culpabilisons plus ces managers qui doivent gérer leurs équipes tout en supportant leur propre stress !

On découvre aussi dans cette étude que l'hyper-investissement émotionnel au travail ressort comme un facteur important de stress. Plus de 30% des sondés ont une posture de surinvestissement, ils ont une tendance « work addicts » jamais assez satisfaits en terme de reconnaissance et de réussite. Ils se mettent en fait eux-mêmes une part importante de la pression dont ils souffrent. Cette attitude favorise les développements de « burn-out » (épuisement professionnel).

Enfin, on remarque que l'incohérence organisationnelle apparaît comme un facteur important de risques psychosociaux, de stress au travail. Celle-ci n'est pas le seul apanage des grandes sociétés. Dans les TPE et les PME, c'est souvent aussi le manque d'explication sur l'organisation et les décisions prises qui provoque ce stress.

Article tiré de l'étude Estime (étude sur le stress au travail –IME) menée par l'institut de médecine environnementale en partenariat avec The Institute of Neurocognitivism et TNS Sofres

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte