Anthony Yard
Publié par Anthony Yard
le 31/05/2012

La Seine-et-Marne terre d'expérimentations écologiques, énergétiques et économiques

Bel article sur le Parisien faisant le point sur de nombreuses initiatives en Seine-et-Marne visant à valoriser des projets écologiques et dans les énergies renouvelables.

Des projets écolos de plus en plus fous

Stéphanie Auguy | Publié le 24.05.2012, 07h42

La Seine-et-Marne, terre d'expérimentation. Professionnels du développement durable ou écologistes dans l'âme multiplient les projets d'économie d'énergie. Des projets souvent à la pointe de l'innovation, et de plus en plus démesurés, voire improbables.

Un champ solaire à Sourdun. C'est la plus grande centrale solaire d'Ile-de-France.

Un champ de 20000 panneaux photovoltaïques, inauguré en début d'année en pleine campagne et qui a coûté 13 M€. Chaque année, il produira l'équivalent de la consommation électrique d'une ville de 2000 habitants.

Une usine pour recycler le fumier de cheval.

Les études sont en cours pour concrétiser ce projet insolite : produire du gaz grâce aux 30000 t de fumier de cheval produits chaque année dans la région de Fontainebleau. Une usine de méthanisation, construite à Ecuelles, qui récupérera le fumier des centres équestres du secteur et du centre sportif d'équitation militaire. Coût du projet? 7,5 M€. Economie espérée? L'équivalent d'un million de litres de fioul par an.

Du chauffage au miscanthus.

Quelque 3000 logements de la cité Surville de Montereau sont désormais chauffés grâce au bois et à 1000 t de miscanthus, une plante asiatique fournie par 43 agriculteurs du Sud-Seine-et-Marne. Inaugurée cette année, la chaudière doit faire baisser de 20% la facture chauffage des habitants et permettre d'éviter l'émission de 16150 t de CO2.

Des déchets pour le gaz de 680 foyers.

En 2009, les frères Quaak, agriculteurs à Chaumes-en-Brie, avaient déjà installé 1800 m2 de panneaux photovoltaïques sur les toits de leur ferme. Leur nouveau projet, unique en France, est d'ouvrir fin 2012 une unité de méthanisation qui transformera les biodéchets de la ferme et des alentours en gaz, pour le chauffage et l'eau chaude des cinq communes voisines. Un chantier à 4,9 M€.

Une piscine chauffée grâce aux ordinateurs.

L'innovation, d'un coût de 20 M€, est encore inédite en France. L'eau du centre aquatique du Val-d'Europe, en cours de construction à Bailly-Romainvilliers, sera chauffée grâce à la chaleur dégagée par les serveurs informatiques de l'immense data center voisin. Un centre de stockage des données d'une grande banque d'investissement.

Du chanvre pour isoler les maisons.

Il y a cinq ans, dix agriculteurs se sont lancés dans la culture du chanvre dans le département. Aujourd'hui, cette matière est devenue un isolant très prisé. Depuis le mois de janvier, elle est même transformée en matériaux de construction à Aulnoy, près de Coulommiers.

Article original en cliquant sur le lien.

 

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte