David Rozenberg
Publié par David Rozenberg
le 17/12/2013

La logistique recrute à tous les niveaux de compétences

Le secteur a toujours besoin de main-d'œuvre et de cadres compétents : responsables transport, prévisionniste des ventes, planificateurs...

En 2013, en France, il représente 4600 entreprises et 38000 emplois, selon Pôle emploi. Malgré un contexte économique morose, le secteur de la logistique résiste et reste dynamique en matière de recrutement.

Il faut dire qu'au-delà des prestataires, toutes les sociétés, commerciales ou industrielles, font appel à lui pour acheminer leurs matières premières, expédier leurs produits finis ou gérer leurs stocks. « La supply chain est la colonne vertébrale des entreprises. Cette fonction stratégique permet d'optimiser les coûts (production, stockage...) et donc d'améliorer leur compétitivité », explique Cédric Simon, manageur supply chain, achats et logistique au sein du cabinet de recrutement Hays.

Au sein de son département, on note 15% d'activité en plus sur les trois derniers trimestres par rapport à 2012. Une tendance qui devrait se maintenir en 2014, selon le spécialiste. « Le rebond est dû au fait que les carnets de commandes sont mieux remplis, explique-t-il. On a notamment beaucoup recruté sur les activités de drive-courses en ligne dans la grande distribution mais aussi grâce à la croissance de l'e-commerce », précise-t-il. L'activité est en effet portée par les entreprises qui ont besoin de main-d'œuvre et de cadres compétents.

 

L'e-commerce développe l'activité

Parmi les profils les plus recherchés, les responsables transport et distribution, les prévisionnistes de ventes et aussi les planificateurs de production. Du côté des agents de maîtrise : les approvisionneurs, les gestionnaires de stocks, les chefs d'équipe. Enfin les caristes et préparateurs de commandes sont toujours très demandés, notamment pour des contrats courts pendant les fortes périodes d'activité des entreprises. Les candidats doivent être de plus en plus qualifiés, à tous les niveaux de compétences. « Aujourd'hui, on recrute les ingénieurs dans les meilleures écoles de commerce ou celles spécialisées dans la logistique. Les non-cadres comme les gestionnaires de stocks sont recrutés à bac + 2-3, voire bac + 5, précise Cédric Simon. Et les caristes expérimentés sont très recherchés car ils sont trop peu à être formés. » Une autre constante pour tous les profils : l'expérience et l'expertise sectorielle sont particulièrement appréciées.

Les besoins se font sentir dans de nombreux domaines : automobile, aéronautique, pharmacie, cosmétique, grande distribution. Pour soutenir la forte croissance de l'e-commerce, les entreprises en ligne doivent augmenter leurs effectifs. Amazon recrute 3500 agents d'exploitation logistique au sein de ses quatre centres de distribution en France d'ici à la fin de l'année 2013. Du côté de la vente traditionnelle, Ikea recherche des responsables de département pour gérer la logistique commerciale des produits mais aussi des chefs d'équipe et des employés logistiques (piétons, caristes, mise en rayon ou en stock...) : 171 postes sont à pourvoir actuellement. Avec la multiplication des flux, le transport aussi recherche du personnel : des cadres pour définir les stratégies logistiques, et des techniciens pour acheminer les produits. Ainsi, l'opérateur européen Geodis va recruter un millier de collaborateurs (conducteurs, préparateurs de commandes, manutentionnaires, ingénieurs et commerciaux) en 2014 dans toute la France. A bon entendeur !

 

Source : Audrey Pele - Le Parisien.fr - 9/12/13

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte