David Rozenberg
Publié par David Rozenberg
le 06/03/2013

Europe : la reprise viendra d'abord de la logistique

La reprise de l'immobilier européen viendra d'abord de la logistique, selon une étude réalisée par RREEF.

La reprise de l'immobilier européen viendra d'abord de la logistique, révèle une étude réalisée par RREEF, qui prévoit un taux de rendement de 7 à 11 % par an sur le marché prime dès cette année. Le secteur des commerces devrait également bénéficier d'une embellie, moins prononcée et plus lente, avec un taux de rendement de l'ordre de 6 % en 2013 par an. En revanche, pas d'amélioration dans l'immédiat sur le marché des bureaux (taux de rendement inférieur à 5 % en 2013), miné par une demande en berne depuis 2012.

Concernant la France, l'année 2012 a été marquée par une baisse d'un quart par rapport à 2011 du montant total du volume des transactions, à 14 Mds€. Toutefois, les opérations de grande envergure restent nombreuses, réalisées majoritairement par des investisseurs étrangers, notamment asiatiques ou moyen-orientaux.

Sur le marché des bureaux, Paris et la proche banlieue restent l'un des principaux marchés de bureaux en Europe, malgré un ralentissement de la demande qui devrait se poursuivre en 2013. Cependant, le taux de rendement prime dans le quartier central des affaires (CBD) a légérement diminué pour finir l'année 4,25 %, en baisse de 25 points de base au cours de 2012. Mais la tendance devrait s'inverser au cours de l'année, comme à La Défense où c'est déjà le cas. On constate également un accroissement des disparités entre les différents marchés locaux, avec un taux de vacance extrêmement bas dans le CBD, tandis qu'il a quasiment doublé à La Défense.

Sur le marché des commerces, les investissements ont augmenté de 5 % et atteignent, en 2012, 3,1 Mds€. L'année a été marquée par un petit nombre de transactions au montant relativement élevé. Le pays reste attractif pour les investisseurs étrangers, bien que leur nombre devrait diminuer en 2013 et que les fonds seront en priorité alloués aux centres commerciaux dominants ou haut de gamme. Le loyer prime devrait malgré tout à nouveau augmenter en 2014, mais à un rythme moins soutenu que celui de l'inflation.

Enfin, sur le marché industriel et de la logistique, l'investissement de la demande s'élève à 1,3 Md€, pour seulement 40 transactions. Le taux de vacance reste fort : 10 % à Paris et 11,5 % à Lyon, malgré une pénurie de l'offre prime. Le secteur devrait s'améliorer en priorité sur le marché haut de gamme.
 

Source : Businessimmo.com - 06/03/13

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte