Ronan Blot
Publié par Ronan Blot
le 28/06/2011

Entre 2 800 et 4 000 hectares de foncier seront nécessaires en IdF à l'horizon 2030 pour la logistique.

« Les besoins fonciers nécessaires au développement de la logistique en Ile-de-France se situent entre 2 800 et 4 000 hectares à l'horizon 2030 » J-P Huchon
 

C'est l'estimation délivrée par Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d'Ile-de-France suivant les préconisations de l'IAU Ile-de-France, en, préambule des Assises régionales du fret et de la logistique.

« Si ces besoins, en considérant la fourchette haute, devaient être aménagés sur des surfaces nouvelles, cela reviendrait à aménager l'équivalent de la surface actuellement dédiée aux activités logistiques. Néanmoins, pour faire face à l'importance de ces besoins, les sites existants dédiés à l'activité logistique ou industrielle, actuellement vieillissants ou en friche, devraient pouvoir accueillir la moitié des surfaces nécessaires. Compte tenu des 700 à 800 hectares déjà en projet : 700 à 1 200 hectares sont à aménager sur de nouveaux espaces et entre 1 000 et 1 200 hectares seraient récupérables sur des sites logistiques vieillissants, entre la petite et la grande couronne".

Source: Business Immo

    Il est nécessaire d'attirer l'attention sur les fameux "1 000 à 1 200 hectares seraient récupérables sur des sites logistiques vieillissants". Cette phrase est lourde de problématique pour un territoire comme la Seine-et-Marne: ces hectares vieillissants voire en friche répondent ils aujourd'hui à un modèle économique ou une attractivité suffisante pour faire face à leur requalification dans un environnenement concurrentiel et réglementaire accru?

    Si une requalification ou mise à niveaux de certains emplacements "primes" sont envisageables...qu'en est il pour le reste et grande majorité des sites qui ne répondent plus aux normes ICPE ou souffrant d'une trop grande spécialisation dans leur conception d'origine ou de la conccurence d'une offre de proximité plus qualitative? La problématique reste entière, et nul doute qu'elle sera abordée lors de ses assises.

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte