Sara KOBAYASHI
Publié par Sara KOBAYASHI
le 13/02/2018

Didi et SoftBank s'allient au Japon dans les services de VTC

SHANGHAI/TOKYO (Reuters) - Le chinois Didi Chuxing et le japonais SoftBank Group vont créer dans le courant de l'année une entreprise de services de transport au Japon, dans un contexte de bataille mondiale visant à contrôler les technologies au coeur de la mobilité urbaine.

L'arrivée au Japon de Didi confirme la volonté du géant chinois des véhicules de transport avec chauffeur (VTC) de se développer au-delà de son marché domestique, mais dans ce pays il devra faire face à la pression des compagnies de taxis qui ferraillent contre toute déréglementation du secteur.

Au Japon, les services de VTC sont strictement encadrés et excluent d'emblée les chauffeurs non professionnels, notamment pour des raisons de sécurité. En outre, les plates-formes mobiles de mise en relation entre usagers et chauffeurs sont réservées aux seules de flottes de taxis actuels.

Les deux entreprises ont dit dans un communiqué vouloir tester des services de mise en relation au Japon cette année. SoftBank est déjà actionnaire de Didi, une entreprise valorisée à plus de 50 milliards de dollars (40,72 milliards d'euros) et qui a levé quatre milliards de dollars en décembre pour financer son expansion mondiale.

En savoir +

Tag :

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte