David Rozenberg
Publié par David Rozenberg
le 29/04/2011

Avec la ligne 14, la RATP veut relier Orly à Roissy

Dans un mois, le projet du Grand Paris Express passera à la vitesse supérieure. La ligne 14 sera prolongée au nord jusqu'à Saint-Ouen et au sud jusqu'à Orly. Mais la RATP voudrait aller plus loin et relier les deux aéroports parisiens entre eux.

Le compte a rebours est lancé pour la RATP dont le président Pierre Mongin se démène pour que la ligne 14 de métro automatique soit prolongée au sud vers Orly et au nord jusqu'à Roissy dans le cadre du projet du Grand Paris Express.

Le 27 mai prochain, le conseil de surveillance du Grand Paris devrait en effet adopter son projet définitif. Et Pierre Mongin qui réunissait mardi après-midi une série de tables rondes sur «La ligne 14, un projet qui nous ressemble» semblait bien isolé en défendant une telle extension.

Après avoir rappelé les nombreux atouts de cette ligne sans conducteur: rapide, sûre, dont l'intervalle entre deux rames est inégalée en heure de pointe... le président de la RATP a estimé que «l'histoire de cette ligne ne devait pas s'arrêter là». Mais alors que l'unanimité s'est faite autour d'un prolongement au nord jusqu'à Saint-Ouen -dont la mise en circulation est même prévue en 2017- et au sud jusqu'à l'aéroport d'Orly, Pierre Mongin n'a plus d'alliés en faveur d'un tracé qui prolongerait la ligne 14 jusqu'à l'aéroport Charles de Gaulle. «Si un métro automatique dessert Charles de Gaulle, nous voulons être impliqué dans ce métro et dans son exploitation», a t-il pourtant martelé.

Jean-Paul Huchon, qui préside le syndicat des transports en Ile-de-France, a convenu qu'il n'était pas facile de contredire Pierre Mongin mais il a rappelé que la situation de Roissy n'était pas comparable à celle de l'aéroport d'Orly auquel les les passagers accèdent à 90% par la route. «A la différence d'Orly, plusieurs projets sont actuellement en cours à Roissy. Le RER «B+» -desserte omnibus prévue pour 2012- et CDG Express (La Défense-Charles de Gaulle) sont maintenus. Cela m'a été redit tout récemment par les pouvoirs publics », a précisé Jean-Paul Huchon. De son côté, Marc Veron, le président du directoire de la société du Grand Paris, a indiqué qu'il fallait revenir aux «fondamentaux du projet du Grand Paris», dont l'objectif est avant tout le «développement économique et l'aménagement du territoire».

Les voyageurs de Roissy ont donc peu de chance d'emprunter la ligne 14 dans les années à venir.

 

Source : lefigaro.fr - 27 avril 2011

Pas encore membre de businest ?

Pour accéder à toutes les informations du réseau et interagir avec les autres membres :

Créez votre compte