Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 26/03/2019

L’ADEME lance La Fabrique de la Logistique

La première plateforme d'accélération de projets innovants et ouverts pour relever les défis de la Supply Chain.

L'innovation en logistique constitue un défi majeur à relever pour toutes les organisations. Elle contribue à la pérennisation et à la croissance de leurs activités et représente la clé de voûte d'une stratégie concurrentielle différenciante. Stratégie RSE, réduction des coûts, traçabilité accrue, optimisation des flux, réduction des émissions de CO2 et de polluants, mutualisation des moyens de transport...autant de leviers de développement. Acteur des grandes orientations de la transition énergétique et écologique, l'ADEME entend amplifier son rôle de catalyseur. Elle propose aux acteurs de la « Supply Chain » une communauté dédiée à l'innovation ouverte pour rompre les barrières et fédérer les contributions individuelles au profit d'une force collective nationale.

Un cadre collaboratif innovant. La collaboration entre plusieurs acteurs de la chaîne logistique est devenue une réalité. Les entreprises ont pris conscience que la co-construction était un réel facteur clé de succès.

La Fabrique de la Logistique sera ce lieu d'échange, d'écoute et de partage. Son ambition est de fédérer des communautés d'intérêts ouvertes et collaboratives structurées autour d'un écosystème d'utilisateurs co-constructeurs de solutions Supply Chain innovantes. Des solutions qui vont accompagner les schémas logistiques de demain, résolument plus collaboratifs et innovants. Cet écosystème a pour ambition de regrouper de nombreuses parties prenantes : start-up et porteurs d'innovations, donneurs d'ordres, prestataires logistique & transport, organismes de labellisation & de financement, pouvoirs publics & collectivités territoriales, associations & fédérations, laboratoires de recherche, incubateurs & accélérateurs.

Tous y apporteront leurs compétences et leurs ressources pour développer des « communs », à savoir des ressources produites collectivement et partagées. Ce sont, par exemple, une plateforme technologique, des données ouvertes, des logiciels libres, des retours d'expérience, des connaissances, des protocoles ou encore des territoires d'expérimentation. La Fabrique encourage les dynamiques d'innovations ouvertes, selon un cadre de collaboration précis qui repose sur la créativité, le partage et la confiance - les valeurs indispensables à son bon fonctionnement.

 « La Fabrique de la Logistique répond aux attentes des acteurs du secteur en matière de partage de connaissances et d'expérimentation. Elle permettra d'impulser la création et l'innovation pour concevoir ensemble des solutions nouvelles répondant aux enjeux de la logistique » souligne Arnaud Leroy, Président de l'ADEME.

Les premières communautés d'intérêt. Lors d'un atelier participatif auquel ont été associés de nombreuses start-up et offreurs de solutions, 4 premières thématiques rassemblant les différents acteurs ont été identifiées pour lancer les travaux de la Fabrique de la Logistique :

-Logistique durable : adopter les solutions pour des logistiques qui prennent en compte les impacts environnementaux, sociaux et sociétaux 

-Dématérialisation : accélérer la digitalisation des échanges pour accroître l'efficience des opérations

-Traçabilité/Tracking : améliorer l'interopérabilité et la qualité de données dans la traçabilité des flux

-Intelligence Artificielle & Logistique : accélérer l'adoption des potentialités de l'IA en logistique et Supply Chain

La Fabrique de la Logistique a vocation dans les prochains mois à développer les communs sur les quatre thèmes identifiés et fédérer un nombre croissant d'acteurs de la Supply Chain. 

La gouvernance de la Fabrique est assurée par un comité de pilotage dont le rôle est de définir la vision, orienter les actions et structurer matériellement et juridiquement la plateforme.

A ce jour, il est déjà constitué d'acteurs majeurs : ADEME . FM Logistic . FNTR . GS1 . La Poste . Michelin . Samada (Groupe Monoprix) . Novalog . Région Ile-de-France

 

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 13/02/2019

Le Club Déméter Logistique Responsable a testé le référentiel RSE en Logistique

Sept entreprises membres du Club Déméter (Carrefour, CHEP, Coca-Cola, FM logistic, Kuehne + Nagel, Martin Brower, STEF) ont testé le référentiel RSE en logistique, lancé par le ministère de la Transition Écologique et Solidaire. Suite à ce test, le Club Déméter a réalisé une enquête sur ses membres dont les retours d'expérience s'avèrent positifs et confirment que le dispositif est pertinent pour l'accompagnement des entreprises dans leur politique RSE. Il a été perçu comme étant très opérationnel, complet et constituant un véritable support à la mise en œuvre d'une démarche RSE. 

Renforçant l'harmonisation et la professionnalisation du traitement des enjeux RSE du secteur, ce dispositif développé, reconnu et soutenu par l'Etat, constitue un très bon guide d'interprétation de la norme ISO 26000, pour la logistique en Europe. Il permet également de démontrer qu'une démarche RSE nationale est pertinente et qu'elle encourage à un dialogue commun.

Julien Darthout, délégué général du Club Déméter, rappelle que « la RSE est une démarche qui part en premier lieu d'une conviction. Mais cela ne suffit pas. Un outil pour accompagner les entreprises concernées par des opérations de flux dans la mise en œuvre d'une démarche responsable permet de passer à l'implication... »

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 25/01/2019

IFCO poursuit sa stratégie digitale avec deux nouveaux services numériques

IFCO, fournisseur mondial de solutions d'emballage réutilisables, poursuit sa stratégie digitale avec le déploiement à l'international de son outil de commande en ligne ainsi que le lancement d'une nouvelle application mobile pour la logistique retour de ses bacs plastique réutilisables. L'outil de commande en ligne est disponible dans le monde entier pour tous les clients IFCO. Ses principales fonctionnalités intègrent une technologie de pointe et une fonction innovante « Upload Order » qui permet de traiter simultanément de multiples commandes et va permettre de planifier l'enlèvement des bacs retour selon les besoins du client et disposer d'un rapport de suivi et de traçabilité pour toutes les commandes et tous les retours.

Quant à l'application MyIFCO™ recollect, elle permet de scanner les bacs plastiques réutilisables IFCO pour la collecte retour avec un simple smartphone. L'application est un procédé innovant pour gérer la récupération des bacs plastiques réutilisables IFCO. Les utilisateurs vont pouvoir scanner les bacs via l'appareil photo de leur smartphone et ainsi être en mesure de déterminer rapidement la quantité, le modèle et leur référence. Une fois cette opération terminée, ils pourront déclencher leur enlèvement. Il leur suffira de taper sur leur téléphone, de numériser et de décompter, même lorsque les bacs seront mélangés. Les détaillants auront ainsi, de manière rapide et efficace, le nombre de bacs retournés au centre de distribution par les magasins.

Plus de 6 000 clients ont choisi la commande numérique et plus de 220 000 commandes ont été traitées avec ce service, soit 74 % du volume de commandes d'IFCO en 2018. Depuis son lancement, plus d'un milliard de bacs plastique réutilisables ont ainsi été livrés via MyIFCOTM.

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 25/01/2019

IFCO poursuit sa stratégie digitale avec deux nouveaux services numériques

IFCO, fournisseur mondial de solutions d'emballage réutilisables, poursuit sa stratégie digitale avec le déploiement à l'international de son outil de commande en ligne ainsi que le lancement d'une nouvelle application mobile pour la logistique retour de ses bacs plastique réutilisables. L'outil de commande en ligne est disponible dans le monde entier pour tous les clients IFCO. Ses principales fonctionnalités intègrent une technologie de pointe et une fonction innovante « Upload Order » qui permet de traiter simultanément de multiples commandes et va permettre de planifier l'enlèvement des bacs retour selon les besoins du client et disposer d'un rapport de suivi et de traçabilité pour toutes les commandes et tous les retours.

Quant à l'application MyIFCO™ recollect, elle permet de scanner les bacs plastiques réutilisables IFCO pour la collecte retour avec un simple smartphone. L'application est un procédé innovant pour gérer la récupération des bacs plastiques réutilisables IFCO. Les utilisateurs vont pouvoir scanner les bacs via l'appareil photo de leur smartphone et ainsi être en mesure de déterminer rapidement la quantité, le modèle et leur référence. Une fois cette opération terminée, ils pourront déclencher leur enlèvement. Il leur suffira de taper sur leur téléphone, de numériser et de décompter, même lorsque les bacs seront mélangés. Les détaillants auront ainsi, de manière rapide et efficace, le nombre de bacs retournés au centre de distribution par les magasins.

Plus de 6 000 clients ont choisi la commande numérique et plus de 220 000 commandes ont été traitées avec ce service, soit 74 % du volume de commandes d'IFCO en 2018. Depuis son lancement, plus d'un milliard de bacs plastique réutilisables ont ainsi été livrés via MyIFCOTM.

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 15/01/2019

Chep démontre sa maîtrise des flux internationaux

Chep a réalisé du « sur-mesure » pour l'approvisionnement de la Société des Alcools du Québec (SAQ). Preuve en est, 33 producteurs de vins français sont désormais au Canada grâce aux 50 000 palettes Mark 55 de Chep, le standard de palette requis en Amérique du Nord et qui répond à une norme stricte, celle d'un traitement phytosanitaire thermique obligatoire sur les supports en bois. Ce standard a aussi l'important avantage d'être le seul acceptés par les distributeurs locaux, ce qui n'était pas le cas des 13 000 palettes échanges utilisées auparavant et qui partaient en déchetterie après utilisation. L'intérêt écologique n'est donc pas des moindres.

Cette collaboration a été réalisé avec la Société des Alcools du Québec (SAQ), qui gère le commerce des boissons alcoolisées sur le territoire. Auparavant, la SAQ recevait chaque jour des supports de tailles et de qualités variées, chargés de colis. A leur arrivée, ces derniers devaient être remis sur des palettes acceptés par les distributeurs canadiens. En normalisant sa plateforme et en n'utilisant que des palettes bleues, la SAQ a optimisé ses opérations. Le tri des palettes n'est plus à faire et les aspects administratifs sont fluidifiés. Les dommages produit ont diminué, les manutentionnaires gagnent du temps et ils bénéficient de meilleures conditions de travail. Depuis le démarrage de cette collaboration initiée en Italie, en 2016, avec Gruppo Italiano Vini et en France avec AdVin, ce sont environ 75 000 palettes Mark 55 en Europe qui sont envoyées à la SAQ. Les premiers pilotes ont déjà montré des aspects positifs qui pourront être mesurés prochainement : réduction des dommages, meilleure durabilité et augmentation de la productivité. Pour Latifa Gahbiche, président directeur général de Chep France : « Notre réseau nous a permis d'accompagner la SAQ et les producteurs français jusqu'en Amérique du Nord tout en éliminant le gaspillage, grâce notamment à l'utilisation de nos supports partagés qui ont remplacé ceux à usage unique. Il s'agit d'un excellent exemple de la façon dont une collaboration peut devenir plus efficace tout en réduisant l'impact sur l'empreinte carbone ».

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 11/12/2018

Nominations à la supply chain de chep

Pierre Anjuere prend la direction de la Supply Chain de Chep France et Christophe Campe est nommé vice-président de la Supply Chain Europe.

Chep, le spécialiste mondial de la location-gestion de supports de manutention, vient de nommer Pierre Anjuere à la direction de la Supply Chain France. Arrivé à son poste en septembre dernier, Pierre Anjuere est membre du Comité de Direction de Chep France, conduit par Latifa Gahbiche, actuelle PDG de Chep France.

Pierre Anjuere aura pour mission de poursuivre et pérenniser les différents axes stratégiques de la supply chain, dont celui de l'économie circulaire. Il poursuivra notamment le déploiement technologique des centres de service afin d'améliorer la sécurité et réduire la pénibilité des collaborateurs. Cette stratégie d'automatisation permettant d'assurer sur le long terme, la qualité des produits et des services à l'ensemble de ses clients.

Diplômé de l'Ecole Supérieure de Commerce de Pau, Pierre Anjuere a débuté sa carrière en 2006 dans le secteur bancaire pour y gérer les opérations de financements dédiés à la grande distribution. Il entre ensuite dans le secteur de la location automobile afin d'y piloter la flotte, la maintenance et les achats pour les deux grands acteurs du secteur : Rent A car et Europcar International. En 2010, il intègre le service Technique et Achats du groupe Derichebourg Environnement et prend la responsabilité des achats/projets industriels et de la logistique chantier de l'ensemble des filiales recyclage (Europe, Etats-Unis et Mexique).

Pierre Anjuere travaillera sous le leadership de Christophe Campe nouvellement nommé vice-président Supply Chain Europe.Christophe Campe est dans le groupe depuis 1993 et a occupé de nombreux postes stratégiques. Il a notamment été directeur financier pour l'Allemagne, la Scandinavie et l'Europe de l'Est au début des années 2000. En 2008, il est nommé directeur général du Benelux, puis de l'Allemagne en 2012. Dans ses nouvelles fonctions, il aura la responsabilité des 350 centres de service ainsi que de toutes les opérations logistiques en Europe. Il aura également pour mission de développer et garantir des collaborations transport afin de pourvoir à la baisse des capacités actuelles.

 

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 22/10/2018

Chep aide le producteur d'agrumes - le Gamin - à réduire son empreinte environnementale

Plus connu en France sous la marque Le Gamin, le groupe espagnol Cañamás Hermanos produit chaque année plus de 75 000 tonnes d'agrumes cultivés en Espagne qui sont importés en France grâce aux 25 000 palettes en plastique Chep. Les deux groupes qui collaborent ensemble depuis plus de quinze ans ont pu constater d'importants bénéfices environnementaux liés à leur partenariat.  Plus de 75 tonnes annuelles de CO2 ont été évitées, mais aussi plus de 65 m3 de bois et près de 7 tonnes de déchets. Ces économies ont pu être réalisées notamment à travers les conditionnements, les emballages et les outils logistiques déployés. Depuis 1965, le groupe ibérique a une plateforme logistique implantée à Perpignan. Une quinzaine d'employés y gèrent la distribution des fruits sur l'Hexagone, l'un des marchés cible.

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 01/10/2018

IFCO remet des certificats environnementaux à l’ensemble de ses partenaires distributeurs

IFCO, le leader mondial des solutions d'emballages réutilisables destinées aux produits frais, vient de lancer sa propre certification environnementale destinée à l'ensemble de ses partenaires distributeurs en Europe et en Amérique du Nord. IFCO faisant partie des acteurs de la logistique les plus engagés au monde en matière de Développement Durable et de Responsabilité Sociétale (RSE), les distributeurs bénéficieront d'une certification qui attestera de leur engagement en faveur de la réduction de leur empreinte environnementale sur l'ensemble de leur chaîne d'approvisionnement. Les certificats qui seront remis entre septembre et décembre 2018 sont relatifs aux résultats environnementaux publiés par IFCO pour l'année 2017. Ces certificats ont vocation à souligner la contribution de chacun des distributeurs dans la réduction des impacts environnementaux. Ces derniers pourront utiliser ces éléments pour communiquer en interne comme en externe.

IFCO étant en mesure de calculer les économies d'énergie et de ressources au cas par cas, chaque partenaire recevra un certificat mettant en évidence la quantité de dioxyde de carbone, d'eau, d'énergie, de déchets solides et de déchets alimentaires économisés dans la chaîne d'approvisionnement de ses produits frais. Pour faciliter l'interprétation de ces résultats et pour mieux en percevoir l'importance, IFCO a choisi d'illustrer ces économies par des équivalences éloquentes. Ainsi, le CO2 qu'un détaillant économise chaque année grâce à l'utilisation des bacs plastique réutilisables d'IFCO sera converti en « nombre de véhicules en moins en circulation sur les routes ». IFCO réalise plus de 1,3 milliard d'expéditions chaque année dans le monde.

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 01/10/2018

IFCO remet des certificats environnementaux à l’ensemble de ses partenaires distributeurs

IFCO, le leader mondial des solutions d'emballages réutilisables destinées aux produits frais, vient de lancer sa propre certification environnementale destinée à l'ensemble de ses partenaires distributeurs en Europe et en Amérique du Nord. IFCO faisant partie des acteurs de la logistique les plus engagés au monde en matière de Développement Durable et de Responsabilité Sociétale (RSE), les distributeurs bénéficieront d'une certification qui attestera de leur engagement en faveur de la réduction de leur empreinte environnementale sur l'ensemble de leur chaîne d'approvisionnement. Les certificats qui seront remis entre septembre et décembre 2018 sont relatifs aux résultats environnementaux publiés par IFCO pour l'année 2017. Ces certificats ont vocation à souligner la contribution de chacun des distributeurs dans la réduction des impacts environnementaux. Ces derniers pourront utiliser ces éléments pour communiquer en interne comme en externe.

IFCO étant en mesure de calculer les économies d'énergie et de ressources au cas par cas, chaque partenaire recevra un certificat mettant en évidence la quantité de dioxyde de carbone, d'eau, d'énergie, de déchets solides et de déchets alimentaires économisés dans la chaîne d'approvisionnement de ses produits frais. Pour faciliter l'interprétation de ces résultats et pour mieux en percevoir l'importance, IFCO a choisi d'illustrer ces économies par des équivalences éloquentes. Ainsi, le CO2 qu'un détaillant économise chaque année grâce à l'utilisation des bacs plastique réutilisables d'IFCO sera converti en « nombre de véhicules en moins en circulation sur les routes ». IFCO réalise plus de 1,3 milliard d'expéditions chaque année dans le monde.

Ericka Rolin
Publié par Ericka Rolin
le 10/12/2014

PICARD REJOINT LE CLUB DEMETER ENVIRONNEMENT ET LOGISTIQUE

« C'est avec une grande fierté que Picard rejoint le Club Déméter. Partageant les mêmes principes de maîtrise des impacts sociaux et environnementaux dans les opérations de logistique et de transport en France, l'intégration de notre groupe au Club Déméter s'inscrit dans une logique de partage d'expériences dans la sphère du développement durable. » Yves Moine, directeur Supply Chain Picard.

A ce titre, Picard souhaite rappeler les actions que l'ensemble de ses équipes entreprend chaque jour sur sa Supply Chain et qui participent à un monde plus soucieux de son environnement :

Une optimisation des livraisons à domicile : Picard forme ses livreurs à l'éco-conduite (100% des livreurs seront formés à la fin de l'année 2015), développe la part des camions conformes à la norme EURO V et affiche une baisse de 2,1 % de kms parcourus en 2012 en même temps qu'une augmentation de 4,8 % de commandes livrées.
Depuis 2011, Picard poursuit son effort d'éco-conception et de réduction des emballages : 142 types d'emballage ont été améliorés avec 30 tonnes de plastiques économisés et environ 180 camions en moins sur les routes chaque année.
Le groupe mène une politique active contre le gaspillage et les produits invendus. Le taux global de gaspillage ne dépasse pas 1 % des produits vendus contre 20 % de denrées alimentaires jetées en moyenne en France. De plus, en 2013, 193 tonnes de produits Picard (soit l'équivalent de 386000 repas) ont été données aux banques alimentaires ou aux associations.
Une optimisation du fret est aussi menée depuis plusieurs années et se traduit par : des tests de nouvelles technologies pour des camions moins polluants, des tests de livraison urbaine de nuit (dans la région dite du « Grand Lyon ») ou encore en développement un projet de solution informatique – le Transport Management System (TMS) – pour un parcours des camions optimisé.
Une baisse des consommations électriques de ses magasins de 6 % en 10 ans.
Des congélateurs fermés depuis 40 ans !

Picard s'investit par ailleurs dans les autres domaines du développement durable et met en œuvre chaque jour des actions à impact économique et social fort.

Picard en chiffres :

1, 35 Mds d'€ de C.A.

1 100  produits

200 nouvelles recettes chaque année

Plus de 920 magasins dans toute la France – Avec 30 nouveaux magasins par an

50 000 analyses de produits par an dans le laboratoire qualité

Picard est présent en Italie, en Belgique, en Suède et  très récemment au Luxembourg et au Japon.

À propos du Club Déméter Environnement et Logistique

Depuis 2002, le Club Déméter Environnement et Logistique est toujours, en France, la seule plate-forme d'échange, d'expérimentations et d'idées innovantes dédiée à la Supply Chain et à la maîtrise des impacts environnementaux. Le Club Déméter a été créé à l'initiative d'un ensemble d'acteurs ayant la volonté d'agir ensemble au travers d'actions Développement Durable concrètes et réunit des membres permanents qui sont des entreprises leaders de l'industrie, de la distribution, de la prestation logistique et du secteur public. Son champ d'action s'étend à l'ensemble des opérations logistiques et de transport en France, et porte sur tous les aspects induits de la maîtrise des impacts environnementaux (CO2, emballages, nuisances sonores, kilomètres à vide...). Les objectifs prioritaires étant de promouvoir, expérimenter et mettre en œuvre des actions concrètes, mesurables et respectueuses, dans les trois domaines de prédilection du Développement Durable : l'économie, le social et l'environnement. Site : www.club-demeter.f

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Ericka Rolin