Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 07/06/2016

L’inventivité des étudiants à l’honneur à l’occasion de la 11e édition du « Jour des Projets »

L'inventivité des étudiants à l'honneur à l'occasion de la 11e édition du « Jour des Projets » leJeudi 23 juin 2016 de 9 h 30 à 16 h

ESIEE Paris confirme la place de la pédagogie par projet au cœur de sa formation en présentant des projets innovants et ingénieux le 23 juin prochain lors du Jour des Projets.

Par exemple, « Cascap », un casque connecté pensé pour utiliser un fauteuil roulant sans les mains mais qui peut être utilisé à de nombreuses fins, notamment pour changer la musique de son smartphone ou faire défiler un diaporama sans jamais avoir à se servir de ses mains ; « Planet Defense », jeu de stratégie pour Androïd dont l'objectif est de défendre une base spatiale ; « Le numérique pour tous », création d'un capteur piézoélectrique pour recréer le clic d'une souris pour les myopathes ; Plus ludique, « Crok-Cat » le distributeur connecté de nourriture pour chat ou « Drinkbreak », un bar automatique réalisant le cocktail de votre choix ...

 

Technologies du numérique (internet des objets, réalité virtuelle, objets intelligents...), objets connectés, électronique, robotique (drones, véhicules autonomes...), domotique, biotechnologies, e-santé et énergies renouvelables... tous ces projets technologiques trouvent leurs applications dans les domaines de la santé, du confort, de la sécurité et de l'environnement.

 

Cette journée s'achèvera par la remise de 6 Prix dont celui de « l'Innovation », délivré et récompensé par Akka Technologies, parrain du Jour des Projets 2016. Le Prix « Santé-Environnement-Handicap » sera remis par Bpifrance et le Prix « Meilleur Projet Technique » par Texas Instruments et l'AA ESIEE. Remise des Prix en présence des membres du Jury : AKKA Technologies, Texas Instruments, l'AA ESIEE,  Bpifrance, La Fabrique, Tech2Market, Opticsvalley, Durapole, Time to Pitch, l'Incubateur Descartes, Seventure, Olivier Geai / Chroniqueur-Écrivain...

 

L'entrepreneuriat également au cœur de cet événement avec la remise de deux Prix « Entrepreneuriat & Innovation ». Pour leur insuffler l'esprit de création d'entreprise, les  conseiller et orienter leurs projets dans la voie de la valorisation, des acteurs clefs de la création d'entreprise et de la valorisation on coacher des étudiants pendant 3 semaines.

 

Le 13 juillet, leurs projets seront jugés sur 4 critères : la motivation, le potentiel du projet, la présentation et enfin la qualité du business plan par un jury composé d'investisseurs, facilitateurs à la recherche, entreprises et institutionnels  : Opticvalley, Tech2Market, SATT IdF Innov, Tech2Market, Time To Pitch, Durapôle, l'Incubateur Descartes, les CCI 75, 77 et 94 ... En savoir plus sur le « Coaching Entrepreneuriat & Innovation »

 

Détail des conférences et information sur : http://jdp.esiee.fr/

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 27/05/2016

Biobank: Une banque osseuse pour réparer le corps

Biobank conserve, transforme et commercialise des greffons osseux.

Pierre Lory et Claude Hennion développent le marché dentaire et regardent vers l'export. Pierre Lory et Claude Hennion développent le marché dentaire et regardent vers l'export.

Comment réparer des os, écarter deux vertèbres dont les coussinets sont usés, boucher un maxillaire creusé? Les chirurgiens orthopédistes et les chirurgiens dentaires trouvent des réponses chez Biobank.

La société a développé un savoir-faire pointu dans le traitement des os : elle les nettoie et les reconditionne. Ils servent ensuite à reconstruire des membres abimés. « Nous traitons de l'os humain, des têtes de fémur coupées lors des opérations de prothèse de hanche », explique Pierre Lory, fondateur de Biobank en 1999. Nettoyés, ces os sont traités par un procédé unique à Biobank, au gaz carbonique à l'état supercritique. Dans ces conditions très particulières de température et de pression, le gaz carbonique nettoie les os mieux que tout autre procédé : « toute la graisse est enlevée, ainsi que les toxines. Ce traitement supprime tout ce qui est organique dans l'os, donc il n'y a pas de rejet. » Ces os sont ensuite coupés en plaquettes, ou bien réduits en granulés ou en poudre.

En constante régénération

Vous avez peut-être l'impression que vos os ne bougent pas. Ce n'est pas exact. En effet, l'os humain est un tissu en constante régénération. « Quand on insère une pièce osseuse, on voit qu'elle est détruite et digérée par l'os du receveur en six mois », explique Claude Hennion, président de Biobank. Les orthopédistes sont les premiers utilisateurs des produits Biobank. Ils s'en servent pour réparer des os abimés, redresser des jambes (on met une cale!), écarter et souder des vertèbres... Dans le domaine dentaire, en pleine expansion, les chirurgiens-dentistes utilisent la poudre d'os pour combler les trous laissés par des dents arrachées par exemple. Une fois la poudre assimilée par l'organisme, on peut visser et installer un implant.

Fournisseurs et clients

L'activité de Biobank est ultra-encadrée et sécurisée. Pierre Lory rappelle les premiers pas de l'entreprise : « J'ai commencé en 1999, j'ai eu les autorisations de l'Agence nationale de santé du médicament (ANSM) seulement en 2003... Le premier chiffre d'affaires s'est fait en 2005 et la société n'est arrivée à l'équilibre qu'en 2009, dix ans après ses débuts. » L'activité de Biobank est encadrée par les textes de la loi bioéthique. Les têtes de fémur sont les seuls ossements qui peuvent être utilisés pour un usage médical. L'hôpital ou la clinique qui les donne à Biobank doit faire une prise de sang au donneur, recueillir son consentement. Le chirurgien qui opère la hanche est évidemment impliqué, et un contrat relie Biobank à l'hôpital ou à la clinique.

Un fait facilite les échanges : ce sont les mêmes chirurgiens orthopédistes qui prélèvent les têtes de fémur et qui réparent ensuite les os d'autres personnes. Ainsi, en quelques années, Biobank a mis sur pied un réseau d'environ 150 hôpitaux et cliniques français qui fournissent des os. La société a renforcé ses critères d'acceptation. « Nous récupérons uniquement des os de bonne qualité, par exemple, nous ne prenons pas d'os fragilisés par l'ostéoporose », souligne Claude Hennnion.

Des marchés en développement

Depuis l'origine, Biobank a participé à la pose de 60 000 greffons, soit 15 à 16 000 par an, essentiellement en orthopédie au départ. Depuis quelques années, le marché dentaire explose. « On pose environ 300 000 implants dentaires en France, contre 1 million en Espagne. Et pour la pose d'implant, dans trois cas sur quatre, on a besoin de rajouter de la masse osseuse. » A ce marché en croissance de 30% par an, Biobank vient de proposer un nouveau produit qui démarre fort : un implant osseux taillé exactement à la forme de la cavité à combler dans le maxillaire. Depuis novembre 2015, cinquante de ces greffons osseux Biobank ont déjà été posés.

En orthopédie, une autre application en développement est la pose d'une « cheville » osseuse pour faire tenir les tendons après une rupture des ligaments croisés.

L'exportation est une autre voie d'expansion. « Nous visons les pays qui ont des politiques de santé voisines de la nôtre : la Suisse, l'Autriche, l'Allemagne, l'Espagne et peut-être l'Italie. » Dans tous ces pays, des règlementations diverses rendent l'entrée difficile.

Tout en travaillant à mettre le pied sur ces marchés, Biobank continue d'entretenir ses relations avec son « conseil scientifique » : cinq orthopédistes et cinq chirurgiens dentaires, des sommités dans leur domaine, « et intéressés par l'innovation technologique ». Biobank écoute les retours d'expérience de ces géniaux « menuisiers » du corps dont l'habileté fait des miracles.

Source : la Marne

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 27/05/2016

Le pôle d'activités pyramide moteur du Pays de l'Ourcq

Après l'implantation en 1992 de l'imprimerie Jean Didier (devenue H2D) sur un site de plus de 32 hectares, les élus locaux et le Département ont souhaité développer une zone d'activités de 15 hectares dans la continuité de cette imprimerie. La première implantation sur la zone fut celle du plus grand CFA du bâtiment d'Ile-de-France avec 700 apprentis. Des services et des entreprises ont suivi.

Point de convergence de 3 départements – la Seine et Marne avec une proximité de grandes agglomérations telles Meaux et Marne-la Vallée; le Val d'Oise et un accès rapide à Roissy Charles de Gaulle et la Marne avec Reims à 45 minutes par l'A4 – le parc d'activités se veut le moteur économique de cette région.

Les principales implantations sont le CFA du BTP d'Ocquerre, l'imprimerie H2D (260 salariés), le centre d'entretien RFF de la LGV-Est, la société Piles Sécurité (35 salariés).

La zone d'activités de Grand Champ compte une surface totale de 15 hectares dont 3 encore disponibles. Les entreprises présentes emploient actuellement 100 salariés.

L'Hôtel d'entreprises du Pays de l'Ourcq est un bâtiment d'activité d'environ 1700 m² divisible à partir de 200 m². Ce programme d'immobilier d'entreprise locatif est destiné aux PME-PMI et aux artisans. Construit en 2005, cet équipement est doté de nombreux atouts : fonctionnalité et respect des normes, loyers modérés, mutualisation et convivialité. Il a pour locataire MG Services (fourniture d'équipements pour garages) et Vitherm (réalisation d'équipements industriels comme des échangeurs pour la géothermie).

A proximité de la zone de Grand Champ et de son Hôtel d'Entreprises, la Pyramide est l'un des éléments du Pôle gare Lizy-Mary-Ocquerre. L'immeuble abrite des services publics (service ACCES et Office de tourisme communautaire) et des surfaces dédiées aux professionnels de santé. Les projets sur le Pôle pour les mois à venir :

- Les extensions de zones d'activités de 2,5 à 6 hectares
- Le démonstrateur des techniques de l'écocons-truction pour lequel les travaux sont en cours au sein du CFA du BTP
- La construction d'équipements sportifs mixtes tennis-art martiaux.

Source : la Marne

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 27/05/2016

Un nouvel « hub » à la Cité Descartes

Actuellement en cours de construction juste à côté l'actuelle pépinière, la Maison de l'entreprise innovante aura pour objectif de soutenir le développement économique du territoire Val d'Europe-Val Maubuée en accompagnant la création d'entreprises innovantes. Elle fournira un ensemble complet d'équipements et de services adaptés aux jeunes entreprises, depuis l'incubateur jusqu'à l'hôtel d'entreprises, et une pépinière nouvelle génération. La Maison de l'entreprise innovante ouvrira en décembre 2017.

Source La Marne

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 27/05/2016

Pays de Meaux - Le PAPM en plein développement

Après avoir réhabilité ses zones d'activités, le Pays de Meaux a lancé une nouvelle zone d'activités à l'ouest de Meaux, le Parc d'activités du Pays de Meaux (PAPM). L'objectif est de stimuler le développement économique du territoire par une offre nouvelle et attractive.

Quatre entreprises s'installent en 2017 au PAPM. Le plan permet de voir où s'installent Kilic et Wiame VRD.

Quatre piliers

Partagé en quatre parties et sept sept îlots, le PAPM est un mix d'activités. Il s'articule autour de quatre activités :

- Un pôle Commerce avec les Saisons de Meaux,
- un pôle Logistique qui comprend la plateforme C&A et bientôt Gaches Chimie
- un pôle PME-PMI Artisanat
- un centre de formation et recherche : l'Institut des Métiers et de l'Artisanat a ouvert ses portes à la rentrée 2015. Il accueille près de 2000 stagiaires et apprentis, en formation continue ou initiale. Le PAPM s'étend sur sa première phase de 80 ha au croisement de l'A140 et de la RN3, lui offrant ainsi une localisation parfaite sur le 4e échangeur de l'Ile de France. Un positionnement stratégique, offrant une proximité aux pôles de Marne la Vallée et de Roissy Charles de Gaulle, mais aussi aux autoroutes du Nord, de l'Est et du Sud de la France.

Les nouveaux arrivants

Après la pose de la première pierre de Gaches Chimie le 1er avril 2016, le Parc d'Activités verra sortir de terre quatre nouveaux bâtiments en 2017.

Au printemps 2017, le promoteur immobilier Kilic Promotion transfère son siège social de Clichy-sous-Bois à Meaux en y adjoignant un complexe, une salle d'évènementiel et un studio d'enregistrement. La société Wiame VRD, travaux publics et aménagements, s'installera à la même période. A partir de l'été 2017, l'entreprise Robert Bardet Emballage déménagera au PAPM deux unités de production de sacs publicitaires depuis Villenoy.

Source : La Marne

 

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 04/05/2016

Challenge Habitat et Bien-être

STARTUPS, PME, CONCEVEZ LE BIEN-ÊTRE ET LE CONFORT DE VIE DANS L'HABITAT DE DEMAIN !

SAISISSEZ L'OPPORTUNITÉ DE TRAVAILLER AVEC 3 GRANDS GROUPES : VEOLIA, BOUYGUES IMMOBILIER ET SOPRA STERIA.

Vous avez un projet, une solution pour améliorer nos lieux de vie ?

Vous souhaitez l'expérimenter et explorer de nouveaux cas d'usage ?

Vous souhaitez également identifier les leviers et accélérer votre accès au marché ?

Candidatez jusqu'au 20 mai

En savoir +

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 04/05/2016

Infographie - Tableau de bord Entreprises

Une nouvelle publication de l'Observatoire économique sur les entreprises seine-et-marnaises

Afin d'en faciliter la lecture et la disponibilité, Seine-et-Marne Développement vous les propose en deux versions numériques : une version imprimable et une version en ligne accessible depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette depuis le site de l'agence où vous retrouverez les 124 023 établissements seine-et-marnais, les 14270 créations d'établissements en 2015, les exportations seine-et-marnaises d'un montant de 13 372 millions d'€ et le détail des importations seine-et-marnaises.

N'hésitez pas à nous contacter pour tout élément ou informations complémentaires à ce sujet.

Je vous en souhaite une agréable lecture.

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 13/04/2016

Challenge Air France et Airbus BizLab

Air France StartTechFactory et Airbus BizLab invitent les startups à participer à leur appel à projet commun : Revisiter le business model de l'aérien.

Concevez votre proposition de valeur parmi les 3 thèmes :

Expérience client : donner une nouvelle dimension valorisante de l'expérience aérienne dans la chaîne de valeur du voyage.
Optimisation des processus : transformer et optimiser la vente et les coûts de l'aérien dans la chaîne de valeur du voyage.
Diminuer l'empreinte environnementale des opérations aériennes.

Selon les thématiques, l'intégration de technologies de pointe comme la réalité augmentée ou virtuelle, la robotique d'accueil et de services, les objets connectés, le big data, etc, sera prise en compte dans l'analyse des projets. De même la connectivité dans les avions est source d'innovation.

Concours ouvert jusqu'au 22 avril

En savoir + et s'inscrire

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 12/04/2016

La Poste lance une deuxième édition de son programme French IoT

Le programme « French IoT » de La Poste est un programme de soutien à l'innovation dans l'Internet des Objets associant des start-up, des PME innovantes, des grands groupes et des écosystèmes territoriaux. Il vise à rassembler les talents français de l'IoT, pour créer une réelle dynamique française de l'IoT.

En savoir +

 

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 05/04/2016

Candidatez pour pitcher le 12 mai à la 4ème Rencontre OpenMap Numériques

Candidatez pour pitcher et présenter votre offre numérique auprès des acheteurs publics franciliens.

Après le succès des trois premières rencontres Openmap Numériques qui ont rassemblé plus de 500 participants au travers notamment de 300 RV bilatéraux entre acheteurs publics et entreprises, l'ensemble des partenaires du programme sont heureux de vous retrouver le 12 mai prochain pour une ultime session.

Ce sera, pour nous, l'occasion de faire le bilan du programme, 18 mois après son lancement et, pour vous, de présenter votre offre numérique en candidatant à l'appel à pitch.

Cette troisième rencontre  portera sur le thème : "Opendata et territoires, partager ses données publiques pour créer de la valeur "

De nombreux acheteurs publics franciliens, des élus numériques et des agents de développement sont invités le 12 mai pour venir découvrir de nouvelles solutions numériques répondant aux projets de développement de leur territoire.

N'attendez plus, candidatez !
 

Vous êtes un prestataire du Numérique,

Votre solution s'adresse aux acteurs publics locaux,

Vous souhaitez présenter comment votre offre peut être un levier de performance de l'action publique locale,

 Venez pitcher le 12 mai à la 4ème Rencontre OpenMap Numériques*.

Clôture des candidatures le 28 avril 2016

Un savoir+ et candidater
 

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Chantal Etédali