Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 03/10/2011

L'Icam choisit Sénart pour sa nouvelle école d'ingénieurs

L'Icam a choisi Sénart pour implanter en Ile-de-France sa neuvième école d'ingénieurs. Objectif : constituer à terme un véritable pôle des sciences de l'ingénieur avec l'Université Paris Est Créteil.
Les discussions engagées depuis quelques mois entre le Syndicat d'agglomération nouvelle de Sénart et l'Institut Catholique d'Arts et Métiers viennent d'aboutir favorablement. Le 29 septembre, le conseil d'administration du groupe Icam a choisi Sénart pour construire sa nouvelle école d'ingénieurs. L'Icam se déploie aujourd'hui sur 5 sites en France et 3 à l'étranger, qui forment des ingénieurs reconnus, dans de nombreux secteurs d'activité, pour leur sens des responsabilités et leurs valeurs humaines, aptes à placer le développement de l'entreprise au service de l'homme. Créée en 1898 par des chefs d'entreprises, l'école a conservé de son histoire spécifique une véritable dimension humaniste qui sous-tend l'ensemble de sa démarche pédagogique.
"Nous avions identifié quinze sites potentiels pour nous implanter en Ile-de-France, indique Jean-Michel Viot, directeur-général de l'Icam. Nous avons approfondi les études sur quatre d'entre eux avant de choisir Sénart pour trois raisons principales. Nous avons été très bien accueillis et le territoire fait preuve de beaucoup de dynamisme économique. Enfin, la présence de l'Université Paris Est Créteil, de la gare RER et du T zen sont autant d'atouts pour cette implantation".
Les étudiants sénartais de l'Icam effectueront leur première rentrée dès 2012 dans des locaux
provisoires, sur le campus universitaire de Sénart. L'Icam souhaite également le lancement en 2012, au Carré Sénart, du chantier de sa première tranche (7 000 m2 et 17 millions d'euros
d'investissement), ainsi que celui d'une résidence de 300 étudiants, pour une ouverture
prévisionnelle en septembre 2014. Au terme d'une dizaine d'années, l'école s'étendra sur 20 000 m2 et accueillera 1 000 étudiants et 300 apprentis, ainsi que 120 postes à plein temps de personnels administratifs et d'enseignants, dont 90 enseignants chercheurs. La nouvelle école francilienne de l'Icam regroupera trois pôles d'activités : l'enseignement supérieur, la formation professionnelle et les services aux entreprises.
Le projet de l'Icam reçoit le soutien du Conseil régional d'Ile-de-France, du Conseil général de Seine-et-Marne, du San de Sénart, de l'Etablissement public d'aménagement de Sénart et bien sûr de l'UPEC. L'Université souhaite développer avec l'Institut un véritable pôle sénartais des sciences de l'ingénieur, en lien avec les secteurs économiques de l'aéronautique, de la logistique, de la santé et de l'écologie industrielle.
Les réactions
Jean-Jacques Fournier : "Une belle semaine pour Sénart"
"J'éprouve naturellement une grande satisfaction après cette confirmation des  dministrateurs de l'Icam, déclare le président du San de Sénart. Les deux décisions très positives de la gare TGV et de l'école d'ingénieurs, dans la même semaine, prouvent que Sénart est un territoire attractif. Notre objectif numéro un reste le développement économique et ces deux projets correspondent parfaitement aux attentes des entreprises".
Michel Bisson : "Une grande victoire pour le territoire"
"C'est une grande victoire pour le territoire, indique le maire de Lieusaint. Cette école va renforcer la formation supérieure dans notre bassin de vie et nos jeunes en ont besoin. L'Icam sera l'un des maillons essentiels de notre politique de réindustrialisation, en complémentarité avec notamment les nouvelles filières de l'économie verte. Cette implantation témoigne aussi de la capacité de Sénart à innover, en dépit d'un contexte de crise".

Source : communiqué de presse ICAM - San de Sénart

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 21/09/2011

Opportunité pour vos projets de R&D dans le Développement Durable

Une opportunité de recourir à des étudiants de niveau MASTER de l’Université de LANCASTER (Grande Bretagne) sur des projets de R&D dans le Développement Durable

 

Dans le cadre du projet européen KARIM (Knowledge Acceleration and Responsible Innovation Meta-network ou Méta-réseau d’Accélération des Connaissances et de l’Innovation Responsable) coordonné par le Centre Francilien de l’Innovation basé à PARIS 12e, des relations privilégiées ont été nouées avec l’Université de LANCASTER en Grande Bretagne.

Vous êtes une PME francilienne, vous avez un projet d’innovation ou de R&D en lien avec le développement durable, vous avez la possibilité de faire appel à un étudiant de niveau Master pendant 3-6 mois de l’Université de LANCASTER. Cette prestation, cofinancée par l’Europe et les partenaires du projet européen KARIM, vise à favoriser le lien entre la recherche et les PME-PMI.

Que vous souhaitiez faire le point sur l’état de l’art, explorer de nouvelles possibilités, ou encore bénéficier d’un regard extérieur sur vos travaux en cours dans une vision internationale, le recours à l’expertise d’un étudiant apportera non seulement des réponses à vos questions mais pourra également s’inscrire dans une stratégie d’ouverture vers l’Europe.


Avantages : L’étudiant pourra :
1. Faire un véritable travail de recherche de haut niveau répondant à vos attentes
2. Développer votre projet d’innovation en toute confidentialité
3. Poursuivre, au besoin, une réflexion de projets collaboratifs
4. Encourager une démarche de R&D pour un développement transnational

Pour en savoir plus :
Les étudiants de niveau Master de l’Université de LANCASTER ont reçu une large formation dans le domaine du développement durable.
Pour plus de précisions sur le contenu des disciplines, vous pouvez consulter le lien www.lec.lancs.ac.uk/postgraduate/masters.php

Des exemples de réussites (success stories) sont en ligne et peuvent être consultés en cliquant sur les liens suivants (en anglais) :
Biomass boiler saves around £40,000 a year for Lake District Hotel
New market opportunities for utility management company
Companies employ students following placement scheme

Manifestez votre intérêt !
Les projets, d’une durée de 3-6 mois, sont réalisés au printemps/en été, de Mars à Août, à compter de l’année 2012.
Si vous souhaitez saisir cette opportunité, contactez vos interlocuteurs au Centre Francilien de l’Innovation :
Pierre Basséras, Conseiller Animation au 01 40 41 58 95, ou votre Conseiller Référent de la Direction Entreprises.
La date limite pour retourner votre marque d’intérêt est le Vendredi 30 Septembre 2011 (nombre de places limitées car action pilote).
Les entreprises seront sélectionnées sur la base de critères globaux fixés par le cadre du projet Européen KARIM : être une PME francilienne (au sens européen du terme, soit moins de 250 salariés et n’excédant pas 50 Millions d'euros de chiffres d’affaires), proposer un projet de qualité de R&D ou d’innovation lié au développement durable et établir des relations avec la recherche dans une ambition d’ouverture à l’international.

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 09/09/2011

• PME, Facebook vous guide pour déployer et optimiser votre présence sur son réseau social

Facebook semble avoir décidé de soigner les entreprises, et notamment les PME, en leur livrant un guide pas à pas pour déployer et optimiser leur présence sur le réseau social.
Dans ce nouveau guide en ligne, il vous propose de découvrir comment profiter des outils de marketing de Facebook pour développer votre activité.
Au programme, comment créer une page, l'enrichir de modules et d'applications, développer une communauté autour d'elle mais aussi gérer son ciblage et son budget publicitaire

Suivez le guide
 

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 08/09/2011

Télécentres, télétravail, donnez-nous votre avis

Le département de Seine et Marne souhaite accompagner l'essor du télétravail et du nomadisme en créant un réseau de télécentres. L'objectif ? Offrir des espaces de travail partagés répondant aux exigences des entreprises, tout en rapprochant les salariés de leurs domiciles. Depuis deux ans,  la demande de bureaux plus flexibles et adaptés au travail à distance a progressé assurant le succès des espaces de coworking et l'émergence de télécentres.

Afin de mieux cerner vos besoins, nous réalisons une étude de marché sur le télétravail et les télécentres.

Nous sommes impatients de connaître votre avis sur ce sujet et vous proposons de répondre à la vingtaine de questions que nous avons mis en ligne en cliquant ici

Contact Etude

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 06/09/2011

Vous aider à résoudre vos problèmes de financement

« Chefs d’entreprise, facilitez vos relations avec vos banques », ce guide riche de conseils et publié par la médiation du crédit, a pour objectif d’aider le chef d'entreprise dans la constitution de son dossier de demande de crédit auprès de sa banque.

Pour télécharger ce guide

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 06/09/2011

L’emploi dans les entreprises de moins de 10 salariés

Le Conseil d’orientation pour l’emploi a publié un rapport sur les entreprises employant de 1 à 9 salariés, les TPE (Très Petites Entreprises) et a élaboré des propositions pour accroître leur potentiel de création d’emplois.
Au niveau national, les TPE représentent plus de 80 % des entreprises qui comptent des salariés et emploient environ 20 % des salariés du secteur concurrentiel. Les TPE sont présentes dans la plupart des secteurs d’activité et sur l’ensemble du territoire.  Elles constituent un vrai potentiel d’emplois  diversifiés et de proximité.


En savoir +

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 02/09/2011

Le commerce mobile ou m-commerce

Le m-commerce est au mobile (technologies sans fil) ce que l’e-commerce est à Internet.

Le mobile, et plus particulièrement le smartphone, est devenu un réel outil de fidélisation qui permet un contact permanent avec le client, une communication personnalisée, un processus d’achat facilité et une augmentation de la fréquentation de visite du client en magasin (notamment grâce à la  géolocalisation qui permet de l’informer sur les promotions disponibles lorsqu’il se trouve à proximité du lieu de vente et de lui offrir des bons de réduction). Le mobile supporte également les données dématérialisées telles que la carte de fidélité ou les coupons promotionnels et il deviendra prochainement un véritable porte-monnaie électronique.


Si la part de la consommation via le m-commerce est faible aujourd’hui, freinée par  l’inquiétude des consommateurs quant à l’utilisation de leurs données personnelles, aux risques d'atteinte à leur vie privée avec la géolocalisation et la sécurité du paiement sur mobile, elle présente un très fort potentiel. En effet, le nombre de personnes équipées d’un smartphone ne cesse d’augmenter et les technologies progressent rapidement.


Un audit réalisé par Xerfi auprès des 100 principales chaînes de distribution françaises fait ressortir que seules 4 enseignes sur 10 ont développé des applications pour téléphone mobile. Celles-ci sont essentiellement spécialisées dans l’alimentaire (carrefour, Auchan, Leclerc …), le prêt à porter (La Redoute, les 3 suisses, H&M, Kiabi …) et la distribution de produits culturels et de presse (Fnac, Relay, Magpresse …).


En savoir +
le marketing mobile

le m-commerce  au japon

les prévisions de développement

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 01/09/2011

Les tendances de la saison touristique estivale en Seine-et-Marne

Seine-et-Marne Tourisme présentait aujourd’hui le pré-bilan de la saison estivale (mai à août 2011).
Cette année, en Seine-et-Marne tout comme au plan national, les touristes ont privilégié les séjours courts et les destinations proches.
Les chiffres clés

  • Le premier centre d'écotourisme d'Ile-de-France, implanté depuis le 5 mai dernier sur le site des Gorges de Franchard en Forêt domaniale de Fontainebleau  a accueilli plus de 4 250 visiteurs (dont 90 % de français). Les visiteurs s’informent  sur les randonnées (à pied, à cheval ou en vélo) et l’escalade mais aussi sur la faune, la flore, les éco-gestes, l’orientation en forêt, la culture biologique….
  • Une majorité d’étrangers (80% principalement en provenance d’Espagne, d’Italie, du Royaume-Uni et d’Allemagne) fréquente l’Espace du tourisme dans Disneyland Paris qui a reçu en moyenne de 2200 visiteurs par jour de juin à fin août.
  • Les ports et les haltes fluviales, tels que les Port d’escale de Saint-Mammès et Moret-sur-Loing, le port de la Reine Blanche à Melun ou le port de Lagny-sur-Marne ont accueilli une majorité d’étrangers (plus de 60 %) en provenance de la Belgique, des Pays-Bas et du Royaume-Uni.
  • La première destination touristique en Europe, Disneyland  Paris a constaté une augmentation de 5 % de la fréquentation de ses parcs Disney. Celle-ci s’accompagne d’un taux d’occupation des hôtels toujours très élevé : 86,7%. La dépense moyenne par visiteur est en hausse de 4%.
  • L’activité estivale est estimée en hausse pour La Vallée Village où la répartition globale de la clientèle reste identique à 2010 soit 50 % de clientèles françaises et 50 % de clientèles étrangères. 80 % de la clientèle française est francilienne, dont 10 % de Seine-et-Marnais.
  • Le Parc des Félins a connu une progression de 18% de sa fréquentation en juillet, avec une clientèle à 85 % française (80 % de la clientèle française est Francilienne dont une majorité de Seine-et-Marnais) et à 15 % étrangère (Royaume Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Pays Bas).
  • Malgré un début de saison très satisfaisant, les mois de juillet et d’août pluvieux ont pénalisé les bases de loisirs et les activités de plein air (Parcours aventure, parcs de loisirs…) seine-et-marnaises dont la fréquentation est en baisse. Plus de 90 % de leur clientèle est française.
  • Une excellente activité au château de Fontainebleau avec une saison estivale en augmentation de + 21,3 % depuis le début de l’année par rapport à 2010. 35 % de la clientèle est française : en majorité des franciliens parmi lesquels de nombreux seine-et-marnais. 65 % de la clientèle est étrangère en provenance de Chine, de Russie, du Royaume-Uni et d’Allemagne.
  • L’activité de la saison estivale 2011 est également en augmentation au château de Vaux-le-Vicomte où la clientèle est en majorité française (75 %). Les visiteurs étrangers viennent essentiellement des Etats-Unis, de Belgique, du Royaume-Uni et de Russie.
  • Les professionnels de l’hôtellerie  (hôtels - hôtels restaurants - résidences de tourisme) sont assez satisfaits des tendances de l’activité estivale : 39 % estiment leur activité en hausse et 38 % estiment leur activité stable. 37 % de leur clientèle est étrangère (Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Chine, Italie, Belgique, USA et Russie).
  • Une nouvelle progression a été constatée cet été pour les gîtes ruraux de Seine-et-Marne avec des taux d’occupation de en progression. La majorité de la clientèle est Française (66 %). La clientèle étrangère est d’origine britanniques, hollandaise, allemande et espagnole.
  • 83 % des propriétaires de chambres d’hôtes sont satisfaits de l’activité estivale. La clientèle française représente 86%. Les principales clientèles étrangères sont belges et hollandaises.
  • La météo du mois de juillet, défavorable aux campeurs, a nettement ralenti la progression du début de saison dans l’hôtellerie de plein air où 56 % de la clientèle est étrangère en provenance des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Espagne et de Belgique.

Pour en savoir +
Prévisions touristiques estivales «au beau fixe» sur le plan national
Observatoire du tourisme

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 01/09/2011

Prévisions touristiques estivales «au beau fixe» sur le plan national

Des touristes français qui dépensent plus : + 6,8 % par rapport à 2010, et une clientèle européenne qui n’est pas en reste + 3,9 %.
Des réservations en hausse : + 10 % en juin, +2 % en juillet et +7 % en août.
Des nuitées en augmentation : + 1,6 % au niveau national et + 3,5 % en Ile-de-France.
A Paris, le taux d’occupation  dans l’hôtellerie a atteint 79 %,  sa meilleure performance depuis 10 ans.
A noter, la tendance à la hausse du tourisme urbain et une préférence des touristes pour des séjours plus courts et moins loin.

Observatoire du tourisme

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 31/08/2011

Entreprises seine-et-marnaises, développez vos usages numériques

Seine-et-Marne Développement a ouvert le troisième appel à projets e-transformation77 jusqu'au 15 septembre 2011.

Le programme e-transformation77 favorise la capacité à innover des entreprises seine-et-marnaises en soutenant leurs nouveaux usages numériques.

Comme les années précédentes, les dix entreprises dont le dossier est retenu seront subventionnées par la Région et le Département à hauteur de 50% du montant de leur projet, avec un plafond de 30 000 €.

Retrouvez le programme détaillé et le dossier d’inscription

Rejoignez le Club e-transformation77

Les lauréats de la deuxième édition du programme

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Chantal Etédali