Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 24/06/2015

Expérimentation in vivo et in situ de projets innovants en Île-de-France (AIXPé)

Depuis 2012, la Région Île-de-France, en partenariat avec Bpifrance, soutient l'expérimentation de projets innovants en lien avec un lieu ou un territoire d'expérimentation, en plaçant les projets dans des conditions réelles d'utilisation sur une période longue (6 à 18 mois).
 

Présentation du dispositif

L'AIde à l'eXPérimentation (AIXPé), mise en œuvre dans le cadre de cet appel à manifestation d'intérêt annuel, accompagne les projets innovants des entreprises (PME-ETI) jusqu'à leur expérimentation en milieu réel et permet de les valoriser.  Elle favorise également l'évolution du produit/procédé par des allers retours successifs avec des usagers et par une évaluation chemin-faisant du projet.

Les critères d'évaluation des projets porteront, d'une manière globale, sur :

Le caractère innovant du projet ;
La qualité du dossier évaluée au regard de la méthodologie envisagée, sa faisabilité, la structuration des tâches, les moyens mis en œuvre et leur adéquation avec les objectifs visés ;
L'identification des usages induits ou escomptés et l'implication d'une communauté d'usages ;
Les retombées en matière de création de valeur, d'activité et d'emploi.

Plusieurs thématiques prioritaires ont été définies pour cette 4ème édition, de façon non-exclusive :

E-éducation ; Environnement, ville durable ; Mobilité / non mobilité ; Santé et mieux vivre ; Sport ; Usine du futur

Les critères d'éligibilité sont les suivants :

Etre une PME ou ETI localisée en Ile-de-France,
Souhaiter déployer un projet de type développement expérimental,
Avoir identifié un terrain d'expérimentation et/ ou avoir un partenariat effectif ou envisagé avec un lieu / territoire situé en Ile-de-France,
Mettre en place une collaboration avec un évaluateur[1] ,
Prévoir un planning de déploiement sur 6 à 18 mois maximum.

Une attention particulière sera portée aux candidatures présentées avec un partenariat déjà noué avec un lieu ou un territoire d'expérimentation.

L'aide prend la forme d'une subvention ou d'une avance remboursable versée en deux fois : 60% maximum à la signature du contrat et le solde à la fin de l'expérimentation.

En deçà de 50 000 € d'aides attribuées, l'aide est versée sous forme de subvention.
Lorsque l'aide attribuée est égale ou supérieure à 50 000 €, la totalité de l'aide prend la forme d'une avance remboursable.

Démarches

Répondre à l'appel à projets Date de clôture : 16 oct. 2015

Infos pratiques et téléchargement des documents

Contact

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 17/06/2015

Vient de paraître ... les chiffres clés sur les entreprises

Cette nouvelle publication est présentée sous forme d'infographie interactive, accessible également à partir d'un smartphone. Les chiffres apparaissent sur les graphique lors du passage du pointeur.

Voir la publication

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 17/06/2015

"Le crowdfunding, une solution pour financer votre entreprise"

Paris Region Entreprises vous invite à un atelier d'information sur les solutions de financement de votre entreprise offertes par le crowdfunding le jeudi 25 juin à partir de 15h

Le crowdfunding, c'est quoi ?

Le crowdfunding, appelé également financement participatif, est une technique de financement de projets de développement d'entreprise utilisant internet comme canal de mise en relation entre les entreprises et les personnes souhaitant investir dans ces projets. Les entreprises publient leur projet sur des sites spécialisés ou sur les réseaux sociaux !

Plusieurs possibilités existent pour financer les entreprises par le cowdfunding :

Le prêt aux entreprises où les particuliers financent des entreprises contre intérêt
Le financement participatif en capital, ou equity based crowdfunding, permet une prise de participation en actions dans les entreprises financées et une rétribution financière via les dividendes et la plus-value potentielle réalisée. Les investisseurs deviennent alors actionnaires.

Stéphanie Savel, Présidente de WiSEED, spécialiste en Equity Crowdfunding, et Matthieu Trouvat, Responsable des relations entreprises d'UNILEND, spécialiste du prêt participatif, viendront vous présenter les principes et règles du crowdfunding et échanger avec vous sur les bonnes pratiques pour financer votre entreprise.

Le programme complet

Inscription

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 04/06/2015

COWOTOUR 2015 : rendez-vous à Fontainebleau le 17 juin, à la découverte de 3 tiers-lieux avec IT 77

Initiatives Télécentres 77 est partenaire de La Fonderie, agence numérique de la Région Ile-de-France, à l'occasion du COWOTOUR 2015. Dans la continuité de l'évènement numérique « Futurs-en-Seine », le COWOTOUR permet la visite de tiers-lieux franciliens : télécentres, espaces de coworking et fablabs.

Cette année, 10 Tours de découverte sont proposés en Ile-de-France, dont un en Seine-et-Marne intitulé : « Nouveaux espaces de travail en Seine-et-Marne : télécentres-pépinières-coworking, des concepts en fusion, avec le Réseau Initiatives Télécentres 77 ».

Mercredi 17 juin de 14h30 à 17h, le TOUR N°2 vous donne rendez-vous, en Seine-et-Marne, à 14h30 au télécentre « Stop and Work » à Fontainebleau pour un parcours-découverte de 3 tiers-lieux du réseau IT 77 : 

 Accueil par Initiatives Télécentres 77 et projection video : « La vie de Sophie, dans le télécentre idéal en grande couronne » primé à UNIVCAMP 2015
Stop and Work Fontainebleau : présentation et visite du site par Cédric FALGAS, Directeur général de Stop and Work et Martine SONDERVORST, Directrice du site
Hubstart Paris Region :  pépinière, télécentre du territoire du Grand Roissy-le Bourget, présentation video par Eric de la PAILLONNE, Directeur
Sandbox 212 :  l'espace de coworking à l'Université Paris Est-IFIS, présentation video par Claudie MEYER, responsable du département Management, Innovation de services de l'IFIS (UPEM) et chercheur au laboratoire Dicen-idf , et un étudiant de l'association NETIS 

Un pot clôturera les échanges entre 16h30 et 17h.

Une navette en gare d'Avon/Fontainebleau sera à la disposition des participants qui le souhaitent (navette à 14h15 en gare, retour à 17h15 en gare) : à mentionner sur le bulletin d'inscription

Inscription (gratuite et obligatoire) au Tour n°2 à Fontainebleau avec IT 77

En savoir + sur les 10 Tours de découverte de tiers-lieux en Ile-de-France proposés au COWOTOUR 2015

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 02/06/2015

La transformation numérique des entreprises

Selon notre baromètre réalisé par l'Usine Nouvelle en partenariat avec GT Nexus et Capgemini, les entreprises accélèrent leur mue numérique, tout en ayant conscience que les principaux défis à relever sont d'ordre managérial. En savoir +

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 06/05/2015

Vient de paraître ... Les indicateurs de dynamisme économique par territoire

Les tableaux de bord des indicateurs de dynamisme économique pour le 1er trimestre 2015 sont maintenant en ligne sur ce site http://www.seine-et-marne-invest.com/invest/ressources/etudes-territoriales?taxonomy_vocabulary_10_tid=59

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 21/04/2015

La timide émergence du « cloud computing » dans les sociétés en 2014

En 2014, parmi les sociétés d'au moins 10 personnes implantées en France, 12 % ont acheté des services de « cloud computing  » contre 19 % au niveau européen. Les plus grandes sociétés, celles d'au moins 250 personnes, sont les plus consommatrices : 36 % d'entre elles l'ont adopté en France, soit autant qu'au niveau européen. La messagerie et le stockage de fichiers sont les services de cloud les plus fréquemment utilisés.

7,5 % des sociétés d'au moins 10 personnes utilisent le cloud via des serveurs partagés entre plusieurs clients (cloud public), presqu'autant (6,5 %) via des serveurs dédiés à leur entreprise (cloud privé), et certaines ont recours aux deux types de cloud.

Les sociétés qui achètent des services de cloud déclarent en limiter l'utilisation principalement en raison des coûts élevés (37 %), des incertitudes liées à la sécurité (31 %) ou à la localisation des données (31 %).

Par ailleurs, 7 % des sociétés d'au moins 10 personnes implantées en France, contre 10 % en moyenne dans l'Union européenne, utilisent la radio-identification (RFID). La RFID sert à mémoriser ou récupérer des données à distance, que ce soit pour identifier des personnes ou suivre les produits dans la chaîne de production-commercialisation. Depuis 2011, la RFID s'est nettement répandue dans les grandes sociétés : en 2014, une société d'au moins 250 personnes sur trois l'utilise.

Source INSEE, en savoir +

Chantal Etédali
Publié par Chantal Etédali
le 21/04/2015

Création d'entreprises : 7 sur 10 sont encore actives trois ans après leur création

Trois ans après leur création, 71 % des entreprises créées au premier semestre 2010 sont encore actives. Pour tous les secteurs, la pérennité des entreprises de cette génération est plus élevée que celle de la génération 2006, touchée de plein fouet par la récession de 2008-2009. La pérennité à trois ans est plus faible pour les entreprises du commerce (64 %), des activités immobilières (67 %) et de la construction (68 %). À l'opposé, elle est la plus forte dans la santé (85 %), l'industrie (80 %), le transport (78 %) et les services aux entreprises (77 %).

Les principaux déterminants de la pérennité restent les mêmes que ceux observés pour les entreprises créées en 2006. Les sociétés demeurent bien plus pérennes que les entreprises individuelles. Un fort investissement initial, un niveau de formation élevé du créateur de l'entreprise et une expérience précédente dans le même métier augmentent également les chances de durer.

Au bout de trois ans, le bilan en matière d'emplois de ces entreprises créées au premier semestre 2010 est globalement neutre. Les créations d'emplois dans les entreprises pérennes compensent à peu près les destructions liées aux cessations d'entreprises.

Source INSEE, en savoir +

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Chantal Etédali