Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 05/06/2014

Problème de conduit de cheminée: les Cheminées de La Rochette utilisent une technologie innovante

Conduits de cheminée irréguliers, biscornus... plus besoin de tout casser et reconstruire ex-nihilo.

Face aux problèmes liés aux difficultés des conduits de cheminée et à leur complexité, les Cheminées de La Rochette utilise la technique innovante du Fluranflex RWV Bois, qui offre une réelle alternative.

« Cette technique permet d'offrir une solution nouvelle pour les conduits où il est impossible de tuber en inox, de façon traditionnelle. Cela peut éviter de détruire le conduit originel et de le recréer. C'est une solution simple et rapide de mise en oeuvre » précise Olivier Itart-Longueville, dirigeant des Cheminées de La Rochette

Bref, adaptabilité et facilité d'usage, constituent notamment les avantages de cette solution performante.

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 24/04/2014

Professionnel « Reconnu Garant de l’Environnement »: les Cheminées de La Rochette labellisées

Pour aider à identifier ces professionnels, l'ADEME et le ministère du Développement durable ont mis en place la mention « Reconnu Garant de l'Environnement » (RGE), seul dispositif reconnu par l'État. 

En quoi est-ce important pour un particulier que Les Cheminées de La Rochette soit une entreprise RGE ?

À partir du 1er juillet 2014, certaines aides publiques proposées aux ménages souhaitant se lancer dans des travaux de rénovation énergétique de leur habitat, seront conditionnées au recours à des professionnels porteurs de signes de qualité RGE; le 1er juillet 2014 pour l'Eco PTZ et le 1er janvier 2015 pour le Crédit d'impôt développement durable,

Au 1er janvier 2015, l'ADEME engagera la mise en place du principe d'éco-conditionnalité de ses aides. Les études devront alors être réalisées par au moins un professionnel bénéficiant d'un signe de qualité RGE.

Quels sont les gages de qualité d'une entreprise RGE ?

Nos engagements sur le site des Cheminées de La Rochette

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 27/02/2014

Installation et rénovation de votre cheminée ou poêle à bois : attention aux taux de TVA

Les taux de TVA ont changé au 1er janvier 2014. Les appareils de chauffage fonctionnant au bois n'ont pas échappé au changement. Pôeles à bois et cheminées bénéficient du taux réduit sous certaines conditions.

Depuis le 1er janvier 2014, les taux de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sont modifiés, selon la loi de finances rectificatives pour 2013 (publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013). Si le taux normal, qui s'applique à la majorité des biens et des prestations de service, passe de 19,6 % à 20 %, il y a une incidence non négligeable sur le taux intermédiaire, qui concerne les travaux de rénovation dans les logements anciens, qui est relevé de 7 % à 10 %. A signaler également, le taux réduit, à 5,5%, applicable aux travaux d'amélioration énergétique des logements de plus de 2 ans.

 

Chauffage : 3 taux pour vos travaux

 

Les taux de TVA dépendent des bâtiments dans lesquels ils sont installés :

  • Taux de 20 % : le taux normal de TVA s'applique à l'intégralité des travaux lors de la réalisation d'un immeuble neuf
  • Taux réduit de 10 % : ce taux s'applique pour les autres travaux d'amélioration des logements de plus de deux ans qui ne correspondent pas aux opérations éligibles au CIDD
  • Taux réduit de 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique : travaux de rénovation énergétique (pose, installation et entretien de matériaux et équipements d'économie d'énergie : chaudière à condensation, pompe à chaleur, isolation thermique, appareil de régulation de chauffage ou de production d'énergie renouvelable, etc.).

Les taux intermédiaires pour les travaux, le sont pour « des locaux affectés à l'habitation, que ce soit une résidence principale ou secondaire (sont également concernés des locaux auparavant affectés à un autre usage et transformés à l'usage d'habitation à l'issue des travaux) » peut-on lire sur www.service-public.fr .

En savoir plus

 

Spécifiquement pour les cheminées

 

Selon le Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts, les équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable (micro centrales photovoltaïques, éoliennes, capteurs solaires...) suivent les règles applicables aux équipements de chauffage.

Le taux de TVA réduit s'applique pour les équipements de type « Cheminées » (cheminées, inserts et foyers fermés, sorties de toit, accélérateur de cheminée pourvu d'un récupérateur de chaleur. Avec pour observations :

Sont soumis au taux réduit les travaux de construction, de fourniture et de pose de ces équipements, y compris les matières premières et fournitures utilisées (habillage en pierre, poutre en bois, boisseaux, etc.).

S'agissant des accélérateurs de cheminée, le taux réduit s'applique, que celui-ci ait été installé avec la cheminée ou après l'édification de celle-ci.

En savoir plus

 

Pour les appareils fixes de chauffage : pôele à bois

 

Toujours selon le BOFPI, le taux de TVA réduit s'applique sur les équipements dits «  Appareils fixes de chauffage ». Sont donc concernés les poêles à bois, à charbon ou au fioul.

Seuls les appareils à caractère fixe peuvent le cas échéant bénéficier du taux réduit. En revanche, la fourniture d'équipements à caractère mobile relève toujours du taux normal de la TVA.

Précision concernant les poêles à bois et assimilés : la fourniture et la pose de ces équipements relèvent du taux réduit dans la mesure où ils sont reliés par un tuyau fixe de branchement au conduit de cheminée ou aux canalisations nécessaires à la conduite de l'énergie.

 

Les Cheminées de La Rochette sont à même de vous conseiller et vous aiguiller dans vos problématiques d'amélioration de votre consommation énergétique grâce à des collaborateurs formés et des tailleurs de pierre et installateurs intégrés.

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 08/01/2014

Avec le Plan de Protection de l'Atmosphère, l'insert comme un nouvel équipement devient inévitable pour votre cheminée !

Le Plan de Protection de l'Atmosphère distingue trois zones où la combustion du bois dans les foyers de cheminée sera réglementé en Ile de France et même pour Paris, sera interdite.

 

Le droit d'utiliser un foyer ouvert pour les cheminées des particuliers en Île-de-France se trouve fort contraint à partir de 2015. En effet, selon la mise en œuvre du Plan de Protection de l'Atmosphère révisé de mars 2013, l'utilisation des foyers ouverts sera totalement interdite (y compris pour l'appoint et l'agrément) dans la « zone sensible » pour la qualité de l'air.

Cette zone sensible pour la qualité de l'air a été définie dans le Schéma Régional du Climat, de l'Air et de l'Energie. Elle couvre 24% du territoire francilien et 87% de sa population. Outre les arrondissements de Paris, elle comprend de 62 communes de Seine-et-Marne, 82 communes de l'Essonne, 87 communes des Yvelines, 47 communes du Val de Marne, 36 communes des Hauts-de-Seine, 61 communes du Val d'Oise, 40 communes de Seine-Saint-Denis. (Voir la carte)

Cette zone sensible se caractérise donc par une forte densité de population et des dépassements fréquents de la valeur limite de concentration des polluants dans l'air. Il en découle une exposition de la population à un air de qualité dégradée.

 

Remplacement des équipements de plus de 15 ans

 

Aussi, si à Paris, la combustion du bois sera totalement interdite, dans la « zone sensible » hors Paris, il sera possible de se chauffer au bois grâce à une cheminée à foyer fermé par un insert ou un poêle performant. La DRIEE entend par performant, les équipements bénéficiant d'un bon rendement énergétique et émettant peu de polluants atmosphériques (ex : les équipements label de qualité Flamme Verte 5 étoiles).

Par ailleurs, il sera recommandé le remplacement des équipements anciens, datés de plus de 15 ans, par des installations performantes.

En Ile-de-France, sur les communes étant hors zone sensible, il sera fortement recommandé de ne pas brûler du bois dans un foyer ouvert ou dans un appareil peu performant.

Enfin, Les Cheminées de La Rochette peuvent vous accompagner dans vos problématiques d'installation d'une cheminée ou d'un poêle à bois afin de mieux appréhender la législation et d'optimiser votre chauffage.

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 29/04/2013

Le QR Code s'impose de plus en plus dans les campagnes de marketing relationnel

Flashez et puis...

Les QR Codes, ces petits carrés à l'origine noir et blanc et désormais colorés, sont peu à peu en train de révolutionner les usages des consommateurs. En France, le taux de connaissance des QR Codes s'élève à 89% et leur taux d'utilisation à 53%, à tous les âges : ils sont 35% à être âgés entre 25 à 34 ans, 20% entre 35 et 44 ans, 16% entre 18 et 24 ans.

Ces données s'expliquent notamment par la démocratisation des mobiles " nouvelle génération ". En effet, 56% des Français possèdent un smartphone, soit une cible accessible de 25,9 millions de personnes.

Mais attention au message que vous souhaitez diffuser. Si le contenant est pertinent, le contenu doit l'être également!

"Il faut se focaliser sur la promesse du QR Code, à savoir l'intérêt que le consommateur va trouver en le flashant. Il est donc nécessaire de mettre en place une stratégie de marketing relationnelle basée sur un CRM et une analyse des données consommateurs approfondie", souligne Martin Jaglin, directeur général d'Ocito.

 

Bref, il est important de travailler la cible, le message et l'après-diffusion pour analyser les retombées de sa campagne marketing.

Vous pouvez retrouver l'article complet sur : www.ecommercemag.fr - "Les QR Codes révolutionnent les usages". Copyright ©Editialis

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 27/02/2013

Le Centre Régional du Livre de Bourgogne parle de l'application Alternalivres développée par Initial Soft et Label Presse

Belle promotion pour les entreprises Seine-et-Marnaises que sont Initial Soft et Label Presse.

Le Centre Régional du Livre de Bourgogne évoque dans un article, la mise en place de l'application smartphone (disponible sur les terminaux de Samsung, HTC, LG, Sony Ericson et Apple...) du salon littéraire Alternalivres.

On peut y lire: « Cette solution informatique, véritable communiqué de presse virtuel, donne accès au programme détaillé des rencontres littéraires, présente l'association support d'AlternaLivres, donne les coordonnées de Cuisery (avec lien automatique vers le GPS embarqué du téléphone)..."

Une communication innovante pour ce salon qui se déroule à Cuisery, du 14 au 16 juin 2013.

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 25/02/2013

Socionautes: quand le consommateur et l'utilisateur des réseaux sociaux ne font qu'un

Le site le-webmarketeur.com analyse l'évolution du consommateur et de l'intenaute branché sur les réseaux sociaux. L'un ne va pas sans l'autre.

"Nous assistons à un changement de comportement de consommateurs, celui-ci est de plus en plus connecté, mais de plus en plus sur des terminaux mobiles" souligne le site

Ainsi, il est indiqué que Facebook est le réseau social le plus fréquenté, mais Twitter et Google+ voient leur nombre d'utilisateurs croître chaque jour.

A noter que 83% des fans sont généralement clients des marques suivies!

Par ailleurs, " Le socionaute se connecte principalement via un ordinateur mais ce sont les smartphones et les tablettes qui connaissent le plus fort développement. En effet 54% se connecte via un smartphone et 15% via une tablette". 

En savoir plus

 

 

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 25/02/2013

Les réseaux sociaux représentent un outil de travail pour 46 % des jeunes de 25 à 30 ans

Un sondage d'Opinion Way pour Kaspersky Lab, éditeur informatique, révèle des données très intéressantes sur la pratique des réseaux sociaux par la génération des 25-30 ans.

Il est à noter que:

  • Facebook reste le réseau social le plus utilisé (81 %) 
  • Connexion à FB via un ordinateur portable (70 %) ou un smartphone (55 %)
  • 44% s'y connectent avec un terminal de l'entreprise
  • Les personnes interrogées se connectent en moyenne 6,4 fois par jour aux réseaux sociaux depuis leur travail
  • Les 25-30 ans se déclarent à 80 % d'accord pour travailler dans une entreprise qui interdit l'usage des réseaux sociaux avec le matériel de l'entreprise. Mais seulement 60 % accepteraient si elle le leur interdisait également avec leur propre matériel.

Lire l'article.

 

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 25/02/2013

L'accès aux réseaux sociaux dans les entreprises: plutôt motivant!

L'Express nous gratifie d'un excellent dossier sur l'usage des réseaux sociaux.

Non, seulement, l'hebdomadaire indique dans ses colonnes que les entreprises sont résignées à lever l'interdiction de l'usage des réseaux sociaux durant les heures de travail. Non sans contrepartie "positive" pour elles.

"Pour la deuxième année, le cabinet d'avocats Proskauer a creusé la question en interrogeant 130 entreprises internationales dans 19 pays. Premier constat: avec le temps, les peurs se dissipent. Cette année, plus de 40% des employeurs considèrent que permettre à leurs salariés d'utiliser les réseaux sociaux, à des fins professionnelles ou non, constitue "un avantage", contre 30% l'an dernier. La part des entreprises qui tolèrent le surf perso au boulot frôle les 50%, seul un peu plus d'un quart bloquant l'accès aux réseaux sociaux"

Plus de présence sur les réseaux sociaux pour plus de performance ? La question est posée...

En savoir plus sur l'usage des réseaux sociaux. Contactez Label Presse

Arnaud MICHEL
Publié par Arnaud MICHEL
le 13/02/2013

L'appli smartphone du Salon du Salarié, développée par Initial Soft et Label Presse, dans La République de Seine-et-Marne

Le Salon du Salarié organisé par la Maison de l'Emploi Melun Val de Seine a les honneurs des colonnes de La République de Seine-et-Marne, sortie ce lundi 11 février.

Il se déroulera le vendredi 15 février de 14 à 19 heures, à La Cartonnerie de Dammarie-les-Lys.

Parmi les articles concernant le Salon, la journaliste a souligné la pertinence et l'innovation des organisateurs dans leur communication. En effet, un article est consacré à l'application smartphone (pour iPhone et Android) du Salon, co-développée par Initial Soft et Label Presse.

Pour télécharger l'application: iPhone et Android

Contacter le développeur pour vos projets d'applications smartphones et tablettes: 06 77 79 12 10.

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Arnaud MICHEL